top

Le Petit Topic des Jeux Inutiles

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> L'Arène -> Le Vestiaire
Auteur Message
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 4 Avr - 11:29 (2013)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles Répondre en citant

Le Petit Topic des Jeux Inutiles

Comme vous le savez sans doutes déjà tous, je suis à l’heure actuelle dans une grande période d’ennui. Et comme certains le savent, plein de bisous K, c’est dans ces moments que ma productivité et mon inventivité sont au plus haut.
Ainsi, j’ai décidé de créer ce petit topic dans les vestiaires afin de pouvoir lancer de temps à autre (et pas que moi hein ! Pas de raison que ça soit toujours les mêmes qui travaillent) des jeux sur de très courtes durée pouvant se jouer en comité très restreint.

Il est évident que ce type de format amènera à des posts cours, voir à la limite du flood. Mais ne paniquez pas, je me fais mission d’y faire un ménage régulier et de regrouper ce genre de jeu dans le post qui aura lancé le jeu de telle sorte que tout soit niquel !

Et il peut arriver que le maitre de l’arène se montre généreux par moment et donne deux trois bricoles ! Ne ratez pas ce genre d’occasions !

*
***
*

Bref, je n’ai pas créé ce topic pour me rouler les pouces, je veux pouvoir joueur immédiatement avec de fins adversaires. Des petits mecs prêt à tout pour pouvoir me battre et tous le tralala ! C’est pourquoi je lance désormais un magnifique :

L’histoire de Bernard le Renard

Le principe est un doux mélange de simplicité et de fun, il s’agit de continuer l’histoire du message précédent et ainsi de suite afin de constituer une histoire dantesque, épique et stupide.
Il n’y a aucun mot d’ordre si ce n’est qu’on évite les pavé pour laisser le plus de gens participer et que la conclusion de cette petite aventure doit arriver avant 16h30 (heure de la débauche).
Bref, allons y !


***

Il était une fois un coquin Renard qui se prénommait Bernard. Il aimait compter 3 par 3 et scratcher ses Baskets. Bernard le Renard vivait dans une maison en chocolat, le genre de maison que l'on garde pour les petites faims. L'ennui, c'est que la maison du renard sentait le cheval.
Car en effet Bernard le goupil avait depuis quelques jours adopté un cheval qu'il avait trouvé dans la rase-campagne et qu'il avait surnommé "Gros Joufflu".
Cependant Bernard remarqua le vendredi à 15h et 36 minutes que le cheval n'en était pas un, mais un chimpanzé déguisé voulant dérober les bananes du fermier voisin Jean-Yves.
Jean yves qui avait pour femme Takamarette, une splendide, merveilleuse et plantureuse créature sur laquelle Bernard lorgnait depuis quelques années.
Bernard, de son petit surnom Bernie, s'en battait les couilles qu'un chimpanzé voulasse voler les bananes de Jean Yves, parce que lui, c'était un bonhomme de la Thug Life, avec des Baskets étou. Il fit donc frire le chimpanzé et vola lui même les bananes, affaire classée. Mais cette petite Takamarette il fallait s'en occuper... Bernie se demanda s'il avait une chance de la draguer avec son Deck Ultime of Desolation, cartes à jouer Yu-Gi-Oh qui était resté invaincu dans son petit comté
Mais cela était bien des années auparavant, car Takamarette était aujourd'hui sa femme. Las de se replonger dans son duel de carte d'antan, il se mit à chercher son contrat de mariage, en effet l’histoire avec Takamarette n’était pas vraiment claire vu qu’apparement c’était aussi la femme de Jean-Yves.
Mais en cherchant il trouva quelque chose de bien mieux. Il trouva une arbalète magique qui pourrait enfin lui permettre de chopper l'affreuse licorne en pierre lisse, ornant le porche de Jean-Yves, qu'il avait toujours trouvé d'un goût étrange. En même temps, il avait toujours su que Jean Yves faisait partie d'une secte, adoratrice des licornes en pierres lisses et dont les cornes servaient à faire des petites pilules bleues étrange aux pouvoirs, apparemment, magiques. M’enfin ce n’était pas la corne qui gênait notre bon vieux Bernard, mais bien la statuette. Il envoya donc son carreau en direction de la licorne quand soudainement la statue s'anima. Ce n'était pas une bête reproduction d'un animal ma foi très moche, c'était deux personnes, installé dans un costume de licorne ailée, qui était restée deux semaines sans boire ni manger (et encore, il paraît que l'urine est buvable...) devant ce porche. L'homme à la tête retira son costume et regarda Bernard pendant quelques secondes avant de prendre la parole :
- Non mais ! Ca va pas de tirer sur des gens comme ça avec votre arbalète ! On était à rien de battre le record de l’immobilisme en costume ! On était à deux jours du record ! Je vous jure ! Les jeunes de nos jours…
Bernard regarda l’homme, au passage fort laid, avec un regard de psychopathe avéré. En effet, le pouvoir de l’arbalète était celui de cupidon. Il s’élança vers la licorne humaine et sauta juste devant elle pour embrasser le brin d’herbe que le carreau avait percuté. Pendant ce temps là Roger, l’homme dans la licorne, fut pris d'un soudain sentiment étrange, qui lui donna un goût amer dans la bouche, et s'aperçu avec horreur que le foutu carreau d'arbalète avait entaillé son genou droit. Sans réfléchir, il se tourna vers la première personne qu'il vit dans la seconde même, à savoir son meilleur ami Francis, qui faisait le postérieur de la Licorne. Mais avant même qu’il est le temps de se plaindre, Bernard était entrer de lui sucer… la plaie de son genou, le pouvoir des carreaux de son arbalète était beaucoup trop puissant !
C’est alors que Jean Yves sorti de chez lui et voyant l'espèce de sado-masochisme d'orgie sanguinaire se déroulant devant sa porte, se mit à hurler d'une voix suraigu, digne des plus grandes castafiore qu'était Takamarette. Sans ménagement, il rentra chez lui, monta à l'étage de la bicoque moisie qui lui servait de maison, ouvrit la porte de sa chambre, plongea dans son lit, pour en ressortir illico armé de sa carabine MX-12 à positron intégré, huilée à l'huile d'argan et de tournesol, possédant une visée laser infrarouge à détecteur thermique et rechargeable avec des balles en argent polie saupoudrée de sucres d'orge.
Bref, une arme que tout fermier se doit de posséder. Il ressortit dehors armé de sa brave carabine et fit feu en direction de Bernard. Ce dernier esquiva le rayon mortel et tira à nouveau avec son arbalète de l’amour. Son coup heurta alors le zombie du chimpanzé qu'il avait fait grillé quelques temps plutôt et son carreau d'amour le fit tombé raide dingue pour l'animal à l'intelligence rare, le premier couple interracial de l'histoire. Ils se dirigèrent aussitôt vers la bicoque de Christine Boutin à quelques miles de là pour lui défoncer sa race et ainsi célébrer pleinement leur idylle.
Néanmoins, même s’il vaut mieux un nez en plus qu’un nez en moins, ils n’eurent pas vraiment le temps d’arriver chez ladite Boutin. En effet, Jean Yves, qui avait entre temps zigouillé les deux zozos dans la licorne, était sur leurs talons et voulait les tuer parce qu’il était sacrément remonté !
Il se cacha dans un furet et arma son arme au henné. Cependant c'était sans compter l'intervention inattendus d'un gang de vilains merles qui, ayant essuyés un affront d'une rare violence, venaient quémander leur reste. Frustrés de ne pas être les vedettes de cette histoire, le gang de vilains merles se mirrent à attaquer Jean Yves en espérant, après l'avoir tué, prendre sa place. Ils utilisèrent leurs techniques secrètes nommé vive attaque mais l'attaque échoua car le chef des merles avait entraîné son groupe dans un tronc d'arbre moisi, lequel servait justement d'appui à Jean-Yves qui visait le couples hétéro-racial. Le projectile fut dévié de sa trajectoire primaire et alla frapper une charrette marchande non loin du sentier.
Or cette charrette était remplis de cury, de glycérine et de boite de jeu nintendgos !
Le projectile, au contact de toutes ces boites en cartons, provoqua une explosion sans nom. Jean Yves, donc la phobie était les charrettes de marchande en feu explosés par des boites de nintendogs pris la fuite en oubliant sa vendetta dirigée contre Bernard le Renard et le chimpanzé zombie, qui pendant ce temps, s'étaient fait la malle avec l'aide d'une valise vivante rencontrée sur le chemin. Cette dernière, il faut le préciser, n'était pas n'importe qu'elle valise car elle contenait le fameux contrat de mariage unissant Bernard et Takamarette.
Le zombie chimpanzé tomba sur son gros cul rose quand il appris que Bernard avait eu Takamarette comme femme. Ils partirent donc voir un avocat en ville pour faire la demande de divorce. Au bureau du-dit avocat, il tombèrent sur Jérome Cahuzac, habillé comme un clodo et juste vêtu d'un calbar en peau de kangourou. Se prenant tout de suite d'une affection sincèrement amicale pour lui, ils décidèrent de l'engager comme avocat à la place de maître Francis, le meilleur ami de Bernard.
Malheureusement, peu d'entre eux avait eu la décence et l'intelligence d'emmener un stylo-bille rose à pois vert pomme pour signer l'acte de divorce, car le chimpanzé zombie avait eu, dans sa jeunesse éternelle, des goûts étranges pour des travelos mexicains. Dépité et dégoûté, il décida donc de faire la seule et unique chose qui était encore en son pouvoir, c'est à dire sortir une des bananes que Bernard avait volé et commencer le fameux requiem: "Je te déshabille..." à l'intention de sa tendre banane.
C'est à ce moment qu'intervint finalement Takamarette ! Marre de n'être que spectatrice depuis le début de cette aventure, elle pris à sont tour part aux péripétie et, grâce à sa voix de castofiore, réussi à briser toutes les vitres du bureau de l'avocat, répandant partout des tessons de verre, ce qui tout naturellement fit râler John MacClane qui s'était caché dans la pièce, sans doute dans le but de pourchasser l'infâme et dépourvu d'humanité Walker, Texas Ranger, alias "Chuck Norris. LE Chuck". Là dessus, Bernard le renard, le chimpanzé zombie, Robert la tête de licorne, Francis le postérieur de la licorne, Jean Yves le fermier, Christine Boutin l'habitante de la bicoque (qui avait suivi l'aventure de sa fenêtre), le gang de vilains merles ainsi que leur chef, Jérôme Cahuzac l'avocat sympas et l'avocat véritable dirent à l'unisson :

ET QUAND IL PETE IL TROUE SON SLIP !!

Suite à cette révélation très surprenante, la lumière s'éteignit tout à coup dans la salle de l'avocat, tellement que seuls les yeux des personnes présentes luisaient dans le noir. Tout à coup, une lampe à huile s'alluma au dessus du bureau. Sur celui-ci, revêtu d'une cape sombre et d'un chapeau de cow-boy, la barbe mal-rasée et des lunettes de soleil sur les yeux, se dressait un petit bonhomme en mousse poussant et toussant une haleine fétide qui jeta la frousse à tous ceux présents dans la pièce. Chez certains cela provoqua une montée du taux d'imposition sur le commerce de la mimolette. Jérome Cahuzac s'effondra presque immédiatement sous le choc, et la banane, complètement cernée, faillit connaitre le même sort. Mais c'était sans compter sur l'arrivée du précepteur d'impôt (cela commençait à faire beaucoup de monde dans la salle de l'avocat). En effet, cet homme de loi tout à fait charmant, vêtu d'un smoking noir et d'une cravate rouge, avait oublié de prélever les impôts de notre ami Jean-Yves! Il s'était donc précipité chez lui, sachant que là-bas, il pourrait trouver notre ami Bernard le Renard et lui réclamer les sous qui lui devait. Mais en arrivant, il s'est aperçu qu'il s'y déroulait une scène particulièrement salace. Il décida donc d'attendre dans sa camionnette blanche avec un ours tenant des ballons peints dessus. Malheureusement, il avait trop dormi, et hébété, il s'était élancé dans le cadavre du furet. Comme celui-ci était fortement dilaté suite au passage de Jean-Yves à l'intérieur de lui, cela suffit à causer une gigantesque explosion et moult projections d'haricots. Ils n'avaient en effet pas eu le temps d'être digérés, ce qui provoqua la fin définitive du précepteur d'impôt. Mais cela n'était pas sans incidence sur la procédure de divorce qui se déroulait dans la cabinet de l'avocat. La foule prise de panique, s'enfuit ne laissant que les protagonistes principaux :
Cela ne laissa donc désormais place qu'à bernard, jean yves, takamarette... et l’avocat bien entendu !
Malheureusement, ce dernier tentait tout juste de se remettre d'un jeudi étudiant vieux de 2 ans maintenant, et alors qu'il allait établir le contrat de divorce, il rendît l'âme (et oui, comme sa!)Dorénavant, un seul choix était encore possible pour nos frères enemis (car en fait ils étaient frères): Un duel !
Un duel épique livré d'homme à homme et arbitré par la pulpeuse Takamarette... Leur destin était désormais entre leurs mains !
Ce duel fût à la surprise de tout à chacun un duel de truite qui se déroulerait dans la salle des duels...


***


Participation :
Taka : 8
ODF : 9
Azep : 3
Free : 4
Houblon : 1
Paku : 3
Enitu : 5
Mister K : 1
Vista : 2
Triplem : 2
_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~


Dernière édition par Takamari le Ven 5 Avr - 11:24 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Avr - 11:29 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 11:26 (2013)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles Répondre en citant

Mis à jour et nettoyage !
IL va falloir penser à aller vers la conclusion de cette histoire étrange !
_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Revenir en haut
Phénix 'ODF' D
Chicken in Fire


Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 619
Localisation: Dans le ciel, brûlant et brillant de milles feux
Team: Groupe des Voyageurs
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 12:11 (2013)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles Répondre en citant

En effet, mais on approche, on approche...

"... Deux heures plus tard, tous les personnages de cette histoire rocambolesque étaient rassemblé dans une grande salle, aussi haute que large. Bien installé dans leurs fauteuils matelassés avec option "vibration" intégré, chacun avait commandé un paquet de pop-corn moyen et un coca géant au gérant de l'échoppe de confiserie à l'entrée du manoir. Une fumée blanche emplissait la pièce, masquant les deux frères déchus qui se préparait au fight imminent. Bernard avait revêtu une coupe afro couleur orange, s'était rasé le torse pour dessiner une tête de mort dessus et avait revêtu des gants de boxes spécial truites. Jean-Yves, en bon fermier, s'était équipé de sa super carabine MX-12 (qu'il avait chargé de petites truites), avait gardé sa salopette bleue mais à la place de son chapeau de paille, il avait noué un foulard rouge du PS sur sa tête, laissant sa longue chevelure noire et huilée à la graisse tomber dans son dos. Le duel pouvait maintenant commencer...

Je parie sur cinq post après le mien.

PS: Aaaaargh! J'ai craqué! J'ai fait un pavé! Que Dieu m'en garde!
ah... non, j'm'en fout en fait!

_________________

Phénix 'ODF' Dragon, le Samouraï du Soleil Levant, vous souhaite le bonsoir !

Citation:
21:36:58<Phénix 'ODF' D> ouais sinon mis à part qu'il a du succès au lit, pourquoi l'écuyer de Tyrion? il est pas un peu maladroit?
21:36:59<Naorim> 21:34:56@Phénix 'ODF' D: tu es fidèle et tu veux faire le bien
Revenir en haut
Phénix 'ODF' D
Chicken in Fire


Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 619
Localisation: Dans le ciel, brûlant et brillant de milles feux
Team: Groupe des Voyageurs
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 5 Avr - 18:30 (2013)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles Répondre en citant

bon, ben si personne continue, je m'en charge alors:

"... Pendant ce temps, dans la maison de Christine Boutin, la propriétaire de la maison s'effondra, sous le choc, devant une personne qu'elle ne pensait jamais voir en vrai. Celle-ci rabattit son chapeau sur sa tête, et murmura:
-Maintenant, à la salle des duels...
Là, la bataille de truites faisait rage. Les deux protagonistes sentaient la truite à plein nez, ils avaient des bleus partout, mais ils n'en démordaient pas. Les truites volaient en tout sens. Et alors que Bernard le Renard allait l'emporter sur Jean Yves le fermier, les murs de la salle, ainsi que le sol du ring et les piliers du gradins explosèrent d'un coup. Les gens hurlaient et les deux combattants furent projetés sur les côtés. Dans toute cette pagaille, dans le centre de la fumée, s'éleva la seule personne qui était encore attendu dans la salle: le tout puissant... Chuck... Norris!
Le public resta coit de stupeur, tandis que l'homme aux muscles d'acier et aux exploits inhumains s'avança au centre de l'arène éventré. D'une voix grave et profonde, il se mit à parler: Il expliqua qu'en réalité, Takamarette la castafiore opulente était, et ce depuis le début, sa seule et unique épouse! Mais, lasse d'entendre éternellement les mêmes "Chuck Norris Facts", elle avait décidé de quitter la maison familiale, en plein centre de Tokyo, pour une vie d'air pure à la campagne. Il décrivit aussi comment John MacClane, ennemi juré de l'acteur depuis des lustres, avait entendu parler de la trahison perfide de sa femme et avait décidé de le tuer. Bien sûr, il n'avait fallu qu'un doigt à Chuck pour lui défoncer sa race. En chemin, il croisa l'ami Cupidon. De par son succès auprès des filles, Cupidon avait attisé la colère de Chuck, qui lui colla un poing dans la face et envoya sa fameuse arbalète voler dans les cieux. De rage, Cupidon envoya la charrette remplie de chaton et de jeux nintendogs dans la ferme de Jean-Yves pour qu'il lui ruine sa life. Mais c'était sans compter sa scéance du samedi à la secte des adorateurs des travelos mexicains qui retint le fermier toute la matinée. En plus, il reçut une statue de licorne de très bon goût. C'est alors qu'il rencontra Takamarette. il fut prit d'affection pour cette femme et décida de l'épouser sur le champs. Cependant, Bernard le renard avait assisté à la scène, en compagnie de son cheval-chimpanzé zombie, et cela lui brisa le coeur. Il décida donc de prendre sa revanche sur Jean-Yves, pendant que Christine Boutin, en bonne voisine soucieuse qu'elle était, enregistrait la scène avec un caméscope numérique.

Suite à cette explication plus que douteuse, Chuck Norris repartit avec une Takamarette comblée par les exploits de son mari, en laissant une foule de personnages tous plus incrédule les uns que les autres.

Et c'est ainsi que se termina l'histoire de Bernard le coquin et cocu Renard qui savait compter 3 par 3 et scratcher ses baskets."




FIN


Edit: J'espère que vous m'en voudrez pas d'avoir pris le monopole du début jusqu'à la fin...
Ps: Tiens, en hommage à Taka, un petit troll de son groupe
Pps: Parce qu'il y a pas de raison que je ne fasse pas de ps moi aussi...
Ppps: Surtout que j'avais envie de les troller depuis longtemps...
Pppps: D'ailleurs, pas de raison pour que je ne fasse pas une fin comme eux...
Ppppps: J'en profite pour faire coucou à l'ensemble du club Ps, que j'avais envie de troller depuis longtemps, et qui est désormais chose faite^^

_________________

Phénix 'ODF' Dragon, le Samouraï du Soleil Levant, vous souhaite le bonsoir !

Citation:
21:36:58<Phénix 'ODF' D> ouais sinon mis à part qu'il a du succès au lit, pourquoi l'écuyer de Tyrion? il est pas un peu maladroit?
21:36:59<Naorim> 21:34:56@Phénix 'ODF' D: tu es fidèle et tu veux faire le bien
Revenir en haut
M. Cravate



Inscrit le: 10 Avr 2013
Messages: 197
Team: Le Gang Des Cravates
Pièce(s): 17
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 18:31 (2013)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles Répondre en citant

Puis-je créer un petit jeu à période limitée ?

EDIT : Merci très cher.

Allez, c'est parti ! J'me mets au boulot moi ! J'm'en vais vous concocter un p'tit jeu sympatoche.


Dernière édition par M. Cravate le Dim 14 Avr - 19:16 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 19:02 (2013)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles Répondre en citant

C'est fait pour
_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Revenir en haut
Thesaurus-Rex
Pr. Nuts


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 351
Localisation: Dans une mineure.
Team: Indépendant / Prometheus Song
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 3 Fév - 01:37 (2014)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles Répondre en citant

En complément aux témoignages bouleversants de mes bien chers camarades d'IRL, je dépose moi aussi ma brique dans la face de la narration, en récapitulant l'épreuve en fil rouge de la soirée de samedi:



THAT'S WHAT YOU SAID!





Les règles étaient simples: en possession de bouts de papiers avec des mots marqués dessus, chaque participant devait faire prononcer ces mots par les autres joueurs à leur insu, en jouant de ruses et de détournements de conversation.

Mais place au classement!



CLASSEMENT AU CHIFFRE


1er: Captain Kharma (8 mots: Bidet, Culotte, Pastèque, Caca d'oie, Community, Smith, Cheville, Chouïa)
2ème: Houblon Warrior (6 mots: Daft Punk, Jupiter, Ragequit, Chenille, Piment, Trololol)
3ème: ange bleu (5 mots: Gorille, Joker, Aristote, Jospin, Taille-crayon)
Naorim (4 mots: Communiste, Luffy, Ratatouille, Bullzor)
Bifidus (3 mots: Tarot, Galinette cendrée, Jungle)
2 mots: Spandaman (Instagram, Plafond); Celeglin (Maître Gims, Digimon);
Pif Paf (Chandeleur, Klaxon); L'Ange Déchu (Bergère, Siècle)
0 point: Mister K (), Triplem (parce que MdJ, eh, banane)



On notera la performance plus que remarquable du Kaptain, qui non content d'ouvrir le score, a fait prononcer la plupart de ses mots avec une facilité déconcertante. Au contraire, Naorim, LAD et K auront nécessité l'arrivée de l'événement 1* pour retrouver du souffle.


Mais il est vrai que placer un Pétomane dans la bouche de son voisin ou créer un silence de gêne peut être plus ardu que de déplacer le sujet de conversation sur le Brésil ou les licornes. Et on ne saurait se limiter au chiffrage pour caractériser le mérite, surtout quand on cause beaucoup avec Celeglin. Aussi, nous avons un autre classement officiel!



CLASSEMENT AU SCORE


1er: ange bleu (20 points, dont 2 boni obtenus lors de l'événement 2**)
2èmes: Houblon Warrior et Captain Kharma (18 points chacun, dont un bonus chacun, et un malus de triche pour le Kaptain)
3ème: Naorim (14 points, dont un bonus)
Pif Paf: 10 points, dont un bonus
Bifidus: 9 points, dont un bonus
L'Ange Déchu: 7 points, dont un bonus
Spandaman: 2 points, dont un malus de triche
Mister K: 0 point
Celeglin: 9 points, éliminé au cours de l'événement 3***




Nous avons donc un trio de tête en l'honneur du Kaptain, de Gorge Profonde et de M. Orange! (Même si ce dernier fait un peu office de Poulidor)





*: Evénement 1: les joueurs n'ayant encore fait prononcer aucun mot peuvent échanger l'un de leurs deux mots contre un autre au hasard
** Evénement 2: les mots prononcés lors de la partie de Loup-Garou en cours comptent double dans le score final
***: Evénement 3: le premier joueur à prononcer l'un des mots d'un autre joueur est éliminé




Mention à Pif Paf, le seul à avoir décroché son bonus en faisant prononcer un mot à deux personnes simultanément.
Mention à Celeglin, dont la naïveté proprement busienne a beaucoup aidé ses adversaires.
Mention spéciale à ange bleu, qui a permis un enchainement Cheville-Chenille qui restera à jamais gravé dans le marbre, wesh ma gueule.




:dodo:

_________________
[center]

[/right]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:30 (2018)    Sujet du message: Le Petit Topic des Jeux Inutiles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> L'Arène -> Le Vestiaire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation