top

AC IV ou la déchéance d'une série

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Borne d'arcade
Auteur Message
azep
Le Maître des Points


Inscrit le: 12 Fév 2013
Messages: 752
Localisation: sur un bateau ivre
Team: Notables/Indépendant
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 1

MessagePosté le: Ven 26 Avr - 01:29 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

[J'avais fais une super intro de-la-mort-qui-tue mais tout à été effacé et là j'ai la flemme]

Cet assassin's creed IV s'annonce mal:
- Le gameplay ne s'annonce pas révolutionnaire
- Il utilise un personnage antérieur à la période précédente, là commence l'erreur
- Il utilise une période très proche du 3... Sa s'annonce mal
--> Le fait de choisir une période déjà utilisé ou proche de la précédente va corsé le potentiel scénaristique



- Si on joue le grand père de connor alors qu'on est censé ne plus incarné desmond, il y a comme un problème...
En effet, desmond est mort dans la fin du 3éme opus et on nous avait donc promis les AC suivants comme révolutionnaire car post saga desmond. Qu'avons nous-donc comme protagoniste principal ?
Le grand père de connor, ascendant de desmond car oui, on joue toujours les ancêtres de celui-ci puisque on utilise encore la bande ADN de notre (ancien) héro.


Il fut un temps où AC était accès sur un vrai assassin vivant au sein d'une confrérie. Maintenant ceci devient presque inexistant quand ont voit AC III la confrérie n'existe plus. Dans AC IV on incarne un pirate, hors la piraterie est plus dédiée a la barbarie et au pillage plutôt que l’assassinat.
Voilà voilà, le 4 devait être la révolution des AC et s'annonce comme une blague!
Il aurait mieux fait de choisir le japon à l'ère Edo (vu que les américains l'ont à moitié colonisé et y ont importé le football américain). Cela aurait été un bien meilleur choix scénaristique car ayant un beaucoup plus gros potentiel !!!


Ps: AC II - "Best ever"
Pss: J'en profite pour faire coucou à Cel' *Clin d’œil appuyé*

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Avr - 01:29 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
celeglin
Darth


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 859
Localisation: Dans la douche
Pièce(s): 61
Pièce(s) rouge: 2

MessagePosté le: Ven 26 Avr - 11:18 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

[j'ai la flemme de pondre une intro qui vaille le coup]


Je ne suis pas d'accord avec azep sur pas mal de points, mais bon, je crois qu'on commence à avoir l'habitude!

* Tu parles du gameplay qui ne va pas ou peu évoluer. J'ai envie de te demander: "est-ce vraiment important?".
Il est vrai que le premier AC avait des phases assez poussives, mais depuis, il y a eu une constante progression, et le AC III m'a bien convaincu. Y a toujours quelques ajustements à faire, mais je ne pense pas qu'il faille tout changer. A moins que les nouvelles consoles proposent des avantages que n'ont pas la PS3 et la 360, ça me parait pas être un point faible que de ne pas faire évoluer le gameplay outre mesure.
Après je pense qu'ils vont améliorer la gestion du bateau, ce qui peut apporter un peu de nouveauter aux pisse vinaiges!

* Utiliser un personnage de la période antérieure, tout comme le placer dans une époque assez proche du AC III n'est pas forccémentmauvais. Déjà parce que je trouve qu'on a sauté pas mal d'étapes entre les croissades, la renaissance italienne et la guerre d'indépendance aux USA; il y avait pleins d'évenements que je regrete de ne pas avoir suivi.
Pour la région, si celle-ci nous propose un "univers" inédit, je ne vois pas le problème. On va quitter es grandes forêts d'amérique du nord pour se ballader dans les caraïbes, y a quand même plus semblables.

Pour la mort de Desmond, les théoies vont bon train à ce niveau là. Certains disent qu'il aurait pu survivre un peu comme le sujet 16 comme fichier mémoire dans l'animus.
Bon je suis pas super fan de cette idée, mais rien n'empêche Desmond d'avoir un frère ou une soeur (je sais plus ce qu'il dit à propos de son enfance dans Revelations), ou bien même son père. Et même si il n'en a pas, d'un même individu (Edward Kenway) il peut y avoir plusieurs lignées...


Enfin, je finirai par dire que je suis d'accord avec toi azep!
Ouais c'est possible, je regrete aussi la perte de la notion "confrérie" des assassins. Les phases d'infiltrations, je les regrette un peu.
Le jeu se transforme en jeu d'aventure/action, c'est peut être pour toucher plus de casuals qui pouraient être rebutés par les infiltrations et les assassinats dans l'ombre (marre de foncer dans le tas pour éliminer sa cible).
_________________
Revenir en haut
azep
Le Maître des Points


Inscrit le: 12 Fév 2013
Messages: 752
Localisation: sur un bateau ivre
Team: Notables/Indépendant
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 1

MessagePosté le: Ven 26 Avr - 15:23 (2013)    Sujet du message: *ba da tss* Répondre en citant

En réalité ce que je reproche vraiment à cet "assassin's creed IV black flag" et que, pour moi, il ne devrais pas s’appeler assassin's creed IV justement. A chaque nouvel épisode "propre" (chaque épisode qui possède son propre numéro) on as le droit à une nouvelle époque. Le 1) étant les croisades, le 2) la renaissance italienne et le 3) la révolution américaine.

Ici le 4) ne suit pas cette logique, on as l'impression d'une discordance rapport à l'univers de la saga. A mon humble avis ils avaient juste peur de réitérer l'impression de "foutage de gueule" donnés par brotherhood + révélations et n'ont donc pas osé appelé black flag "assassin's creed III blackblag" tel un spin off du 3.

- Un AC IV sur l’ère Edo aurait été tellement plus classe...



Concernant la mort de Desmond, il serait à priori bel et bien mort et Abstergo utiliserait sa base ADN pour incarner ses ancêtres à travers ses scientifiques (nous, tel le mode online d'AC III) via l'animus.



Enfin, AC III à marqué le début de la fin pour la série, surtout à cause du DLC "la tyrannie de Washington" qui est réellement honteux. Faire un DLC en 3 parties qui en plus d'être une arnaque dénature la série. Juste pour rappel, le protagoniste peut invoquer des loups, il peut se transformer en oiseau, une pyramide apparaît dans un ville...

Juste pour revenir sur l'intro que j'avais faite. L'idée général c'était que la saga qui était autrefois original et innovante perdait ses racines et commençait à devenir un "call of assassin's". Une sortie tous les ans pour faire encore et toujours plus d'argent.


Ps: Cel' t'as moyen de me déban du chat ?
Pss: J'en profite pour faire coucou à Takamari ... Non, en fait pas de coucou
_________________


Dernière édition par azep le Mer 1 Mai - 17:58 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
celeglin
Darth


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 859
Localisation: Dans la douche
Pièce(s): 61
Pièce(s) rouge: 2

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 11:22 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

Le problème avec ce genre de séries à succès, c'est justement leur succès.
Les développeurs essayent de le rendre abordable au plus de monde possible, y compris à ceux qui n'ont pas joué à tous les épisodes.
Du coup, la chronologie perd un peu de son importance puisque que quelqu'un qui n'a jamais joué au premier Assassin's Creed par exemple, en quoi ça le dérangerait de jouer à l'époque du Moyen âge en Europe (vers 1300)?
Là c'est vrai que pour le quatre, c'est un peu gros parce que se sont deux opus qui se suivent, et du coup on perd un peu cette notion d'évolution que l'on avait principalement avec les armes et les outils qu'utilisaient nos assassins.

Après je regrette toujours autant la prise de recule avec l'ordre des assassins. J'aurais même bien aimé jouer un templier qui lutte contre les assassins, ça aurait pu être sympa. Edward Kenway comme Connor sont des personnages trop individualistes et qui ont très peu de rapport avec l'idée d'une confrérie.
Quand on se souvient qu'Altaïr devait rapporter à ses "supérieurs" les informations qu'il avait obtenu dans la traque de sa cible, ça faisait bien organisation d'assassin.
Je me souviens bien en 2007 lors des premières bandes annonces, y a deux trucs qui m'avaient fait kiffé. Bien sûr la lame secrète! Mais aussi le côté société secrète. Là on a perd quand même l'utilité des deux.
Après je veux pas juger Black Flag, parce qu'on ne sait pas comment il sera composé, et que ça en restera malgré tout un très bon jeu d'action/aventure si il est dans la même veine que le trois.

Pour le DLC de "la tyrannie du roi Washington", je n'y ai pas joué, et je ne compte pas y jouer.
Déjà je trouve ça scandaleux de faire un DLC en trois parties payantes, mais en plus l'esprit du jeu est quand même bien balancé aux orties.
Alors d'accord, les développeurs ont du se faire plaisir à le faire en inventant une réalité parallèle, et ça à la limite ça peut être sympa. Mais les transformations en animal... je vois bien lors du brain storming les gars dire:

" ... Et on pourra invoquer des loups"
" Très bonne idée Mike, et puis si en plus le héros pouvait se transformer en oiseau ça serait tip top"
" En fait les gars, c'est quoi déjà le nom du jeu?"
" Assassin's Creed je crois"
" Du coup c'est bien vu le loup et l'aigle"
" Clair, je pense crédo de l'assassin, je dis direct: transformation en aigle"
" En plus le héros il a déjà le pouvoir de vision d'aigle"
" Reste plus qu'à trouver une histoire crédible pour caser ça"

Bref, vivement qu'on rencontre Barbe Noire dans le 4!

Et petit cadeau pour ceux qui voulaient voir un AC au Japon:


_________________
Revenir en haut
azep
Le Maître des Points


Inscrit le: 12 Fév 2013
Messages: 752
Localisation: sur un bateau ivre
Team: Notables/Indépendant
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 1

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 15:18 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

Tu vois que tu pense comme moi finalement 
On est visiblement d'accord sur le pourquoi du comment de la déchéance de la série donc...


D'ailleurs il y a un truc sur lequel je me suis souvent questionner, c'est : Pourquoi l'animus ?
C'est vrai non ? Si l'animus n'existait pas, la saga aurait beaucoup moins d'entrave et donc énormément plus de liberté. Les créateurs auraient pût trouver un autre fil rouge parc-que sa bousille un peu la dynamique tout de même.
A cause de l'animus ils sont sans cesse obliger de faire un retour à Desmond, au début c'est sympa mais à la longue c'est plus handicapant qu'autre chose. 


Admettons qu'il n'y ais pas eut l'animus, on aurait incarner qu'un seul bonhomme par jeu (pas de desmond donc) et on aurait de ce fait plus de liberté. Il y aurait pût avoir comme fil rouge la transmission d'écrit par l'ordre justement ou transmission de l'orbe... Cela aurait été (pour moi) un meilleur choix. Qui plus est il aurait pût explorer d'autres époques et d'autres lieux beaucoup plus facilement et avec moins d'entrave.
Seul le système Erudito n'aurait pas pût être créer.
Enfin, ce que j'en dit moi...


Ps: Merci cel', ce fan art est vraiment cool !
Pss: Il n'y as personne d'autre qui joue à AC ?
psss: J'en profite pour te faire coucou à toi là... Oui Toi !
_________________
Revenir en haut
Houblon Warrior Orange
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 533
Localisation: [Insérer Bon Mot]
Team: Pré-Scriptum
Pièce(s): 31
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Dim 28 Avr - 17:58 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

Pr-S: Je recommence à jouer à Morrowind, je suis amoureux de ce jeu.
Pr-Pr-S: Du coup la déchéance peut aussi se questionner pour les Elder Scrolls, car Oblivion est vraiment bof, et même si Skyrim en terme d'action vaut son pesant de cacahouetes, au niveau background et fonctionnement du jeu, ça à l'air plus fébrile qu'un Morrowind.
Pr-Pr-Pr-S: Bon après je sent que des hordes de fans vont me tomber dessus, et j'ai peut-être tord. Mais Morrowind son seul défaut, c'est quand même la vieillesse du titre ! (graphisme moyen et certaines choses pourraient être amélioré).

J'ai joué au premier AC et au second.
Le troisième ça arrivera un jour mais j'attenderais que le prix baisse.

Tout ça pour dire que le I était impressionant par ses graphismes, son gameplay, mais.... incroyablement répétitif/chiant. Dommage car l'histoire était bien sympa et l'univers sublime.
Le II est meilleur encore car moins chiant à jouer. Mais je le trouve moins prenant sur l'univers, et puis j'aime pas l'utilisation de Leonard de Vinci (pourquoi mettre des personnages historiques --). Je n'ai pas joué au DLC par contre, mais visiblement ça avait l'air bien WTF pour certaines armes alors je regrette pas. Ah oui, et le boss final est tout pourris.

Le rapport avec le topic? Rien mais le second ps de Azep m'a fait intervenir.
Sinon une décheance avant d'avoir jouer au jeu? Interessant.
_________________
Revenir en haut
Silvers
Majordome


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 11
Team: GBF
Pièce(s): 0
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 17:55 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

Haha mon second message sur ce forum !

Je viens de finir AC 3 et je suis mitigé. Enfin je parle du fond, du sens de nos actions à travers le jeu, et non la forme qui reste quand même plutôt pas mal bien que répétitive.
J'ai commencé la série par le 2, puis Brotherhood et Revelations. J'ai été charmé par Ezio, son histoire, ses rencontres, son évolution dans la confrérie des Assassins. Du coup après j'ai joué au 1 pour boucler la boucle. Et j'étais vraiment intéressé par la rivalité entre l'idéologie des Templiers et des Assassins.
La paix par le contrôle ou la paix par la liberté, je kiffais ma race. Et comme Ezio est cool et que les Borgia sont des gros bâtards, forcément on kiffait les Assassins.

Mais dans ce nouvel opus, on incarne un gamin qui se dit Assassin mais qui est bouffé par sa soif de vengeance. Enfin au départ. Et c'est là où je trouve Edward Kenway vraiment intéressant. Déjà au début du jeu, on l'incarne sans savoir qu'il est un Templier. Et contrairement à Cel, je le trouve plutôt crédible en Templier, il vend bien son idéologie et ne cherche pas le pouvoir directement (comme les Borgia) mais à le contrôler. Et c'est dommage que ses interactions avec son fils soient si peu fréquentes et tardives car au fil du jeu, je me suis vraiment dit que Connor faisait de la merde et que son père avait raison.
Donc je suis déçu que le débat entre ses deux idéologies ne soient pas un peu plus approfondi, et que comme s'est dit plus haut, la confrérie des Assassins et son credo soit inexistant.

Par rapport à la fin du jeu, je trouve qu'ils l'ont vite expédié. Surtout que si on compare Junon et Minerve aux idéologies des Templiers et Assassins, Desmond a fais le choix se rapprochant davantage d'un Templier non ?
_________________
Revenir en haut
azep
Le Maître des Points


Inscrit le: 12 Fév 2013
Messages: 752
Localisation: sur un bateau ivre
Team: Notables/Indépendant
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 1

MessagePosté le: Mar 11 Juin - 18:21 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

En direct de L'E3 :




Comme prévu c'est du lourd mais ça ne ressemble en rien à un AC si ce n'est le gampelay....





_________________


Dernière édition par azep le Mer 12 Juin - 18:38 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Dark Knight



Inscrit le: 28 Avr 2013
Messages: 153
Team: LURK
Pièce(s): 11
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 12 Juin - 12:42 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

Je trouve l'ambiance quand même vachement ambalante !
Et ça sort sur PS4 aussi apparement, je crois que niveau graphisme, on va vraiment se faire plaisir !

J'aime bien la petite phase d'assassinat dans la foret. Par contre l'action à l'air de s'enchainer vachement vite, why not ?

Bref, pour moi qui n'ai joué pour un, je n'ai pas vraiment de questions existentielle par rapport à la fidélité et la cohérence de la série et je crois que je vais vraiment me faire plaisir à y jouer ^^
_________________
Revenir en haut
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 26 Juin - 21:41 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

Je viens de finir tous les Assassin's Creed, et je peux affirmer qu'aucun n'est un mauvais jeu.
Même le 3, plutôt mal aimé, reste un très bon jeu. Un jeu qui a une histoire, de beaux graphismes et un gameplay sympathique. Il reste supérieur à beaucoup de jeu actuel, une grande majorité même.
Ce n'est pas lui qui a lancé ce phénomène que certain ici nomme la "déchéance" d'Assassin's Creed. Le jeu qui a lancé cette chute dans le coeur des gens c'est Assassin's Creed 2... enfin, plus précisément c'est Ezio.
Car, en créant Ezio Auditore, Ubisoft a fait une grave erreur, ils ont créé un personnage qu'on ne peut pas remplacer. Ezio rester, et restera a jamais, pour la majorité des joueurs L'Assassin avec un grand A. Le personnage qu'on suit du début à la fin de sa vie. Un personnage complet comme il ne s'en fait plus, capable de vous faire vivre toute une mosaïque d'émotion et d'aventures.
Honnêtement, j'ai toujours était assez critique sur les jeux vidéos récents, les trouvant toujours mauvais, moins bien qu'avant. Mais là... Du 2 à Ember (le court métrage qui clôture la vie d'Ezio), j'ai pris une grosse claque dans ma face. Je n'étais jamais autant entrée dans l'histoire d'un jeu de la sorte depuis Final Fantasy IX, et je crois qu'il le surpasse haut la main... Ezio... Ezio... Et comment ne pas verser sa petite larme en souriant à la fin d'Ember ? Comment ?

Bref, il n'y a pas de déchéance, juste un vide irremplaçable, Ubisoft a fait fort... très fort...

Ps : Et quand au bout de 10 minutes de jeu on entend ça
Pps : Avec une magnifique image et le titre du jeu...
Ppps : On se dit qu'il se passe quelque-chose de spécial... de très spécial !
Pppps : Coucou l'artiste !

_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Revenir en haut
celeglin
Darth


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 859
Localisation: Dans la douche
Pièce(s): 61
Pièce(s) rouge: 2

MessagePosté le: Jeu 3 Oct - 22:48 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

A lire

Bon c'est clair que le côté Assassin's creed des origines se perd, mais quand même, niveau simulation de vie de pirate, ça donne putain d'envie :miam:
_________________
Revenir en haut
azep
Le Maître des Points


Inscrit le: 12 Fév 2013
Messages: 752
Localisation: sur un bateau ivre
Team: Notables/Indépendant
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 1

MessagePosté le: Lun 30 Déc - 20:51 (2013)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série Répondre en citant

Ce dernier opus d'ubisoft n'est ni tout blanc, ni tout noir. Le constat est très contrasté, en effet on est ici face à un très bon jeu d'action-aventure mais à un très bof AC. L'univers est prenant, les intrigues secondaires pas trop bof mais le coté assassin inexistant.
La franchise AC a commencer à nous décevoir dés "AC révélations" où l'on tiré sur la corde et où le personnage d'Ezio était poussé plus que de raison. "AC III", lui, a déçu car la prise en main du jeu était beaucoup trop longue et fastidieuse. Ici la série revit dans le sens où Edward est très charismatique, pas autant qu'Ezio mais on s'en rapproche, et que son train de vie de pirate rendrait un rien épique sauf que voilà, le gros bémol est l'ancrage de ce magnifique jeu dans le contexte des assassin's creed. Tout ce qui peut-être bon dans ce jeu voir même les petites perles qu'il peut y avoir se doivent d'être raccordé à ce qui fait la franchise et il faut bof le dire, ça biaise l'expérience de jeu. On s'attend à avoir des missions en relations avec les assassins et c'est le coté pirate qui prédomine et quand enfin on se plaint à avoir des missions pirates, c'est les relations avec les assassins qui reviennent. L'intrigue principale manque définitivement de rythme, qui plus est la perte du héros dans AC III est un très bof choix. Tout est à refaire, un nouvel héro (qui semble être nous puisque le jeu "présent" se joue désormais en vue subjective), une nouvel quête (des nouveaux alliés?). <3 <3
Bref, ce jeu est bon mais il serait encore meilleur si ce n'avait pas était un assassin's creed. L'animus était définitivement une très mauvaise idée.

Ps: La piraterie c'est coool
Pps: Les fond marins c'est cooool
Ppps: Je vous fais coucou à vous qui êtes coooool

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:27 (2017)    Sujet du message: AC IV ou la déchéance d'une série

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Borne d'arcade Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation