top

Le Grand Boulevard Faramineux de Circulation N° 66

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GBF Index du Forum -> Le Jardin -> La Balançoire -> Anthracite
Auteur Message
Phénix 'ODF' D
Chicken in Fire


Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 619
Localisation: Dans le ciel, brûlant et brillant de milles feux
Team: Groupe des Voyageurs
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 2 Mai - 18:15 (2013)    Sujet du message: Le Grand Boulevard Faramineux de Circulation N° 66 Répondre en citant

(petite précision: Ce lieu n'est utile que pour ceux qui doivent avoir une action sur une route, pas la peine de mettre trois ligne de RP pour dire où vous aller!)

Le Grand Boulevard Faramineux de Circulation N°66


Toute mégalopole technologique et marchande qu’elle est, Anthracite n’a pas pu se développer ainsi sans la présence capitale du Grand Boulevard Faramineux de Circulation n° 66 (aussi raccourci par la « Voie de la GBF n° 66 »). Construite à l’époque par les cinq fondateurs d’Anthracite, cette route s’est agrandie, s’est étendue, s’est vue détruite, reconstruite, de nouveau détruite, à nouveau reconstruite, jusqu’à l’arrivée de la gare d’Anthracite. Dès ce moment, dès ce tournant dans la ville des anthrax, les gens cessèrent petit à petit de fréquenter cette grande voie de circulation. Enfin, du moins en partie, car il y a certains endroits où la voie ferrée ne passe pas, comme à l’entrée du port ou le manoir de la GBF.



De ces nombreux aménagements ont découlé un certain nombre de légendes urbaines et de superstitions sur cette route. Des légendes qui font frissonner encore aujourd’hui les petits enfants des faubourgs, qui ne connaissent que leurs écoles et leurs maisons crasseuses (et pour une grande majorité d’entre eux, les usines). Parmi ces légendes, l’une des plus populaires consiste en une armée d’hommes qui auraient vendus leurs âmes aux Diables, ces monstres légendaires capable de milles atrocités. Et même si les adultes, gueux comme bourgeois, savaient pertinemment que ces diables n’existaient pas, la menace de ces hétéroclites hantant la « Voie de la GBF 66 » restaient malgré tout un problème récurrent dans la mégalopole.



Mais cela n’empêchait pas les marchants débutants ou sans le sou d’emprunter la route 66 aux commandes de transporteurs peu sécurisé, peu gardé, et qui donc, sont souvent victimes d’attaques sournoises par ces hétéroclites. La marchandise est alors perdue à jamais. Ceux qui survivent à ces attaques ne parlent plus alors que d’une chose : les Masques des Diables.
Mise à part ce problème d’hétéroclite, les zones sécurisées de la Voie de la GBF sont d’une beauté à couper le souffle. Ce sont généralement les seuls endroits où les usines n’ont pas d’emprise sur la nature, et c’est alors dans ces endroits-là que se regroupe les nobles avide d’un peu d’air frais. C’est généralement dans ces zones que sont construits les plus beaux manoirs, dont ceux de l’éboueur et de la GBF.



La Voie de la GBF coupe plusieurs zones : Le centre politique, les docks et le quartier marchant. Dans chacune de ces zones, la route 66 se découpe en plusieurs ruelles et avenues, pour que chaque parcelle de la ville soit desservie. C’était une des volontés premières des Cinq.


Un des nombreux modèles de transporteur utilisé par les pauvres marchants


Mode hors-RP: Je suis quand même assez conscient que ces images ne collent pas trop à l'univers steampunk créé depuis le début, mais je vous invite à modifier ces images si vous en voyez des meilleurs.
Aussi, si votre perso doit se rendre dans une zone qui ne ressemble en rien à ce qui est affiché, vous êtes invités à poster une image avec votre RP! ^^

_________________

Phénix 'ODF' Dragon, le Samouraï du Soleil Levant, vous souhaite le bonsoir !

Citation:
21:36:58<Phénix 'ODF' D> ouais sinon mis à part qu'il a du succès au lit, pourquoi l'écuyer de Tyrion? il est pas un peu maladroit?
21:36:59<Naorim> 21:34:56@Phénix 'ODF' D: tu es fidèle et tu veux faire le bien
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Mai - 18:15 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
celeglin
Darth


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 859
Localisation: Dans la douche
Pièce(s): 61
Pièce(s) rouge: 2

MessagePosté le: Mar 7 Mai - 11:41 (2013)    Sujet du message: Le Grand Boulevard Faramineux de Circulation N° 66 Répondre en citant

Jour 3 - fin de matinée:

Edward n'avait pas dormi de la nuit. Il l'avait d'ailleurs finie dans une taverne miteuse qui n'était pas fermée aux heures les plus sombres.
Il avait commandé les restes du plat du soir, mais n'y avait que très peu touché. La viande était froide et dure, le chou devenu gris semblait malade et le tout était recouvert par une sauce grasse qui, en refroidissant s'était transformée en une épaisse couche solide. Et le bol de chicorée encore fumant, n'était pas là pour redonner le moral.

Au matin, Edward était allé à la chapelle la plus proche pour prier ses dieux de lui montrer la voie à suivre. Il n'avait céssé de triturer la chevalière qu'il portait à l'annuaire gauche tout du long. Son oncle avait beau lui dire que venir en ville lui remettrait les idées en place, pour l'instant, il était encore plus perdu qu'à son arrivée. Au moins dans sa petite chapelle, il pouvait respirer de l'air frais. Le soleil n'y était pas caché par d'épaisses volutes grises et noires. Et les arbres avaient des feuilles vertes. Tout ici semblait malade.
Et que dire de ce monsieur Richard? Il lui avait menti. Deux fois. Bien sûr, sa véritable profession n'avait pas grande importance, ça ne changeait pas grand chose qu'il soit le maître de l'arène ou un simple aassocié. En fin pour Edward, car politiquement cela pouvait amener à des questions intérressantes.
Non, ce qui dérangeait Edward, c'était d'avoir du tuer un homme dont l ne savait absolument rien, et visiblement pour de mauvaises raisons.

Edward passa le reste de la matinée à arpenter le boulevard 66. Ici et là il était témoins de la misère des uns et de l'abondance des autres. En son for intérieur grandissait une résolution, il allait rendre visite à monsieur Richard dans l'arène. Il verrait ce qui lui dirait, et en fonction des évenements, dirait adieu au maître de l'arène. Un nouvel avenir potentiel germait dans son esprit. Mais il avait besoin de savoir...
_________________
Revenir en haut
Phénix 'ODF' D
Chicken in Fire


Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 619
Localisation: Dans le ciel, brûlant et brillant de milles feux
Team: Groupe des Voyageurs
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 21 Nov - 18:50 (2013)    Sujet du message: Le Grand Boulevard Faramineux de Circulation N° 66 Répondre en citant

Citation:
Jour 4 - Dans la matinée naissante

La brume tournait autour de lui comme la poussière au vent. Essex regardait au loin, mais ne parvenait pas à distinguer la silhouette qui s’avançait vers lui… Elle était pourtant si proche… ! Mais toujours aussi nimbés d’ombres tourbillonnantes… Et alors qu’il tentait de s’écarter de son chemin, des mains qu’il ne pouvait voir lui saisirent les pieds, l’empêchant de bouger… Paniqué, Essex tenta de se dégager, mais ses jambes s’étaient vidées de toutes forces… Il tomba à genoux, un froid terrifiant lui enserrant les côtes… Et alors qu’il allait tomber, une main attrapa sa gorge, la serrant au point qu’il se sentit suffoqué… Il vit un éclat lumineux bouger dans la main de la personne… Et enfin, il sentit une chaleur se répandre de son ventre, se propageant à ses os, puis à ses muscles, avant d’atteindre son cœur… Et ce n’est qu’à cet instant qu’il ressentit une effroyable douleur à la poitrine, avant que…

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRGHLLL !!!

Essex s’éveilla en sursaut, le corps couvert de sueurs et de poussière, une odeur de sang et d’urine emplissant ses narines. Sa joue le pinçait, au point qu’une chaleur ardente émoustillait ses sens. Tous ces membres étaient engourdis, immobile depuis trop longtemps, au point que cela en devenait insoutenable.
Sa tête le faisait mal, une douleur atroce qui lui martelait le crâne depuis qu’il avait ouvert les yeux sur un ivrogne, éméché, avachis à côté de lui. Mais étrangement, son cri ne l’avait pas réveillé, et il semblait même qu’il avait lui aussi les yeux ouverts. Ceux d’Essex se brouillèrent un instant. Il battit des paupières, et quand il l’observa mieux, il s’aperçut avec horreur que l’homme avait un filet de sang coulant de sa bouche et de son crâne.

Horrifié sur le moment, le jeune homme sursauta, mais ses membres restés immobile pendant des heures ne purent supporter son poids bien longtemps. S’effondrant lamentablement, il se débattit dans sa cape, puis il bondit sur ses pieds, avant que sa grande taille ne le fasse heurter le plafond bas avec un bruit assourdissant. Tout en se massant le crâne, il observa les alentours.
Tout autour de lui gisait des cadavres. Ouvriers, mendiants, pillards, tous étaient morts. Il vit même un marchant dans le lot, accompagné par ce qui semblait être son fils.
Ce ne fut qu’à cet instant que le jeune homme remarqua que son poing ankylosé tenait serré une arme. Une arme qu’il ne connaissait pas. Enfin, si, il en comprenait le fonctionnement, mais disons qu’il n’en avait jamais manié. C’était un objet long, composé de trois parties distinctes : un pommeau en bronze, un barillet, et un long tuyau étroit. De ce qu’il se souvenait, le barillet pouvait contenir douze cartouche de poudre d’anthrax, dont une simple étincelle pouvait faire voler une balle de métal fondu et poli dans le tuyau avant qu’elle ne soit expulsée dans une détonation tonitruante. Une arme de choix, mais plus très répandu du fait de la modernisation de la société.
En tout cas, Essex bidouilla le barillet, parvint à l’ouvrir, et vit six encoches vides. L’arme n’était chargée qu’à moitié. Vu qu’il n’y avait personne pour réclamer son bien, Essex décida de le garder.

Maintenant que ce détail était réglé, il pouvait se concentrer sur le principal : Qu’es-ce qu’il fichait ici ? Pourquoi avait-il la sensation de ne pas être au bon endroit ? Comment avait-il pu se retrouver dans cet endroit, et surtout, où était-il avant ?
Car quand il essayait de se remémorer ce qu’il avait fait hier soir, il en était tout simplement incapable.

-Bon, dit-il pour lui-même, je ne dois pas paniquer. Apparemment, je suis toujours à Anthracite. Bien.

« Enfin, je dis ça, mais en réalité, j’en sais rien… »

Il avisa une porte en métal non loin de lui. Il l’ouvrit, et se retrouva devant un mur noir, complètement recouvert d’une matière qu’il ne connaissait pas. La route était là, juste devant lui. À droite, il y avait le mur. À gauche également.

-Bordel de…

Il ne connaissait pas cet endroit, mais un panneau, situé sur sa gauche, indiquait la direction du centre ville à trente kilomètres. N’ayant plus rien à faire ici, et ne sachant même pas ce qu’il était venu faire ici, il décida de retourner au centre ville, afin d’en savoir un peu plus sur cette endroit. Il prit bien soin d’en noter le nom avant de partir : « Au Bar Frison »

_________________

Phénix 'ODF' Dragon, le Samouraï du Soleil Levant, vous souhaite le bonsoir !

Citation:
21:36:58<Phénix 'ODF' D> ouais sinon mis à part qu'il a du succès au lit, pourquoi l'écuyer de Tyrion? il est pas un peu maladroit?
21:36:59<Naorim> 21:34:56@Phénix 'ODF' D: tu es fidèle et tu veux faire le bien
Revenir en haut
Phénix 'ODF' D
Chicken in Fire


Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 619
Localisation: Dans le ciel, brûlant et brillant de milles feux
Team: Groupe des Voyageurs
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 00:17 (2014)    Sujet du message: Le Grand Boulevard Faramineux de Circulation N° 66 Répondre en citant

Jour 6 - Matinée

Le soleil se levait petit à petit sur Anthracite. Les événements de la nuit en avait chamboulés plus d'un en ville, plus particulièrement dans le centre de la ville. Mais ici, sur la voie de la GBF n°66 qui traversait le port, la nuit avait été fort calme. Peu de clodos s'étaient fait bouffer par des rats ; les casernes, au loin, étaient restée plongées dans l'ombre de la nuit. Seule un mince filament de lumière traversait la route, feu follet isolé sur un fond aussi noir que le jais. En réalité, ce raid de lumière appartenait à une lampe portative que tenaient une jeune femme aux cheveux de braises et au teint de bronze. Ses traits étaient étirée par la peur, ses yeux étaient ouvert au maximum et sa respiration se faisaient haletante.
La jeune femme fuyait quelque chose, assurément. Mais dire qu'es-ce qu'elle fuyait relevait de l'impossible. Une ombre? Une créature de la nuit? Un bandit? Personne ne le savait. Elle fuyait, c'est tout.

Au bout d'une longue course à perdre haleine, la jeune femme s'immobilisa d'un coup sec, restant debout sur la route. Elle fixait la ligne d'horizon droit devant elle, sans bouger, avec un air complètement dénudé de sentiment. Quelque chose venait de changer dans son esprit, mais encore une fois, personne n'aurait pu définir ce changement. Pendant dix bonnes secondes, elle restait là, stoïque, les jambes tremblantes et la poitrine se soulevant avec difficulté.
Puis, tout aussi soudainement, elle reprit sa marche, tel un voyageur reprenant sa route après avoir consulté un plan ou une carte.

Sur le chemin, elle examinait la route, détaillait avec intérêt les plantes bordant le chemin, relevant un morceau de métal abandonné par un quelconque habitant de la cité.
Cette jeune personne, au comportement si diamétralement opposé, s'appelait Aurélia Kentralis.

_________________

Phénix 'ODF' Dragon, le Samouraï du Soleil Levant, vous souhaite le bonsoir !

Citation:
21:36:58<Phénix 'ODF' D> ouais sinon mis à part qu'il a du succès au lit, pourquoi l'écuyer de Tyrion? il est pas un peu maladroit?
21:36:59<Naorim> 21:34:56@Phénix 'ODF' D: tu es fidèle et tu veux faire le bien
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:44 (2017)    Sujet du message: Le Grand Boulevard Faramineux de Circulation N° 66

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GBF Index du Forum -> Le Jardin -> La Balançoire -> Anthracite Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation