top

Dans la DVDthèque de ...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Salle Obscure
Quelle durée laisser entre les deux participants?

Une semaine
22%
 22%  [ 2 ]
Deux semaines
55%
 55%  [ 5 ]
Trois semaines
0%
 0%  [ 0 ]
Un mois, deux heures, trente-six minutes et quatre secondes
22%
 22%  [ 2 ]
Total des votes : 9

Auteur Message
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 5 Juin - 15:42 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Une histoire d’amour sulfureuse, une tragédie à l’ambiance caustique, une comédie qui mêle suricates et krach boursier, un documentaire politique sur le peuple kikuyu du Kenya ? C’est ici que vous pourrez nous faire partager vos plus belles découvertes cinématographiques  ;] !       

       
(Slogan digne d’un grand communicant)        
 

A l’instar de « Dans le walkman de » proposé par vista (qui était lui-même à l’instar des « Who are you Really »), je propose d’interroger les membres sur ce qu’ils aiment et voudraient nous faire découvrir en termes de cinéma.



Comme présenter des films c’est un chouilla plus compliqué que présenter dix sons, je propose de fixer un cadre (que vous pouvez changer si vous avez des idées plus pertinentes – je suis ouverte à toute proposition, enfin…). Comme pour le topic Walkman, vous présenterez brièvement dix films. Cependant, je tiens à noter qu’il ne s’agit pas forcément d’un classement. Je ne veux pas imposer trop de choses mais je trouve que l’intérêt de ces deux topics est plus de faire découvrir et partager qu’autre chose. Vous pouvez bien sûr parler de Drive ou Star Wars mais je pense que tout le monde ou presque les a vus. Pourquoi plutôt ne pas privilégier des films célèbres mais d’un autre temps (qui du coup sont souvent oubliés)? Ou des films peu connus de réalisateurs connus ? Ou des films tout simplement pas obviousement connus ? Cependant, vous êtes (encore heureux) libres de vos choix.


Enfin, je trouve que ça serait cool s’il y avait au moins une comédie. Histoire qu’il y ait un peu de diversité dans les thèmes. Puis bon, Bifidus est bon mais quand même, je préfère quand il rigole que quand il nous maltraite, ce tyran.


Je trouve que l’idée de vista d’espacer les publications était plutôt bonne. Aussi, je propose de garder cette idée mais de mettre plutôt trois semaines entre chaque (je me doute bien que vous n’allez pas regarder tous les films mais peut-être un ou deux quand même, non ? et comme ça demande plus de temps de voir un film qu’écouter une chanson…). Après, je ne suis pas certaine de la pertinence de cette durée donc si d’autres trouvent que deux semaines c’est mieux, why not. Exprimez-vous.


De même que dans le topic du Walkman, quand la personne est passée, elle désigne la personne suivante (qui peut bien-sûr refuser si elle le souhaite). Comme on ne va pas commencer par les petits jeunes tout le temps, je demande au plus sage d’entre nous (comprendre le plus vieux) de se présenter : Zorronico ramène ta poire !
 

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Juin - 15:42 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vista snow
Parvenu 1er


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 789
Localisation: ça change
Team: Pr-S
Pièce(s): 44
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 5 Juin - 16:34 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Quelle idee excellente nom de dieu, mais sur quel genie tes tu inspire ???


Perso lidee de ramener lidee du walkman au cinema est plutot bonne, voir tres bonne, juste un truc non pas sur la duree mais sur le nombre de film.
Pour moi 10 cest trop, etant neophyte en terme de cinema jaurai enormement de mal de choper 10 films (je pourrai surement mais cest la presentation qui pecherai), si 10 musique demande 30-45 minutes dattention avec 10 films ca peut monter haut et plus loeuvre est longue plus la critique doit etre pechu.

Ce que je propose moi cest de mettre 5 films (MER IL EST FOU pensera surement Nao mais pas de soucis on peut faire du zele bien sur) avec une bonne critique espace de 2 semaines avec le topic du walkman mais en decaler de maniere a que entre un post walkman et un post cinoche il y ai 1 semaine.

Sa creerai une routine sympas et reguliere.

Ainsi je viens aussi de penser que pour ce topic (je vais de ce pas proposer lequivalent sur le topic walkman) ca serai bien de faire un top 1 ou un top 2 de nos films coup de coeur, genre une rubrique a part du style "a voir absolument", histoire de vraiment incite aux membres de voir au moins un film (ou deux ca depend).

:ok:

_________________
My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio



Brocco c'est le bon chasseur
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 5 Juin - 17:05 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Que de génie en cet homme qu'est vista! D'où vient tant d'idées? De phéncyclidine (qui en anglais se dit phencyclidine)? Je ne sais pas, le mystère reste entier. Tout ça pour dire, j'aime beaucoup l'idée de l'alternance ciné/musique.

Zorronico est d'accord mais part en vacances et ne pourra faire son top que dans les 2/3 semaines qui viennent (si j'ai bien compris).

Si on fait un planning ça fait :
K a posté le jeudi 30 mai.
Du coup Bifi (qui) est (un) grand (garçon) devrait être en mesure de poster aux alentours du 13 juin (je te mets pas la pression Bifi là? :p).
Ce qui laisse Zorronico jusqu'au 20 juin pour poster sa liste. D'où ma question, est-ce que ça fait trop juste pour toi Zorronico?

Sinon pour les 5 films. Je propose un truc, tu me dis si c'est OK. On fait une liste minimum de 5 films mais ceux qui veulent peuvent aller jusqu'au grand maximum 10 films. Parce que personnellement, rien que me contenir à 10 films, c'est chaud. Après j'aimerais bien l'avis d'autres gens car ouais en tant que cinéphile, 10 films ça me paraît pas énorme mais je peux bien me planter. 

D'ac pour la rubrique coup de coeur. J'éditerai mon message originel de chez moi ce soir.
_________________
Revenir en haut
vista snow
Parvenu 1er


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 789
Localisation: ça change
Team: Pr-S
Pièce(s): 44
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 5 Juin - 17:13 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Naorim a écrit:
Je propose un truc, tu me dis si c'est OK. On fait une liste minimum de 5 films mais ceux qui veulent peuvent aller jusqu'au grand maximum 10 films.


vista a écrit:
(MER IL EST FOU pensera surement Nao mais pas de soucis on peut faire du zele bien sur)


On est donc daccord et cest pas Frigide Bardot qui viendra la ramener (rappelons quelle aime jouir avec 2 doigts mais pas 3 sinon ca coince).

Bwef ceci etant dit je nai plus rien a dire, je men vais tel un ninja

*pouf*

_________________
My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio



Brocco c'est le bon chasseur
Revenir en haut
zorronico



Inscrit le: 30 Avr 2013
Messages: 165
Team: Nous sommes seul
Pièce(s): 18
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 6 Juin - 17:34 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Oui c'est d'accord pour la limite. Je pourrai aller jusqu'à 10 films sans trop forcé normalement. Et tu seras contente vu que j'adore les comédies (parfois avec un humour bien nul...)
_________________
No risk no fun!
Revenir en haut
celeglin
Darth


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 859
Localisation: Dans la douche
Pièce(s): 61
Pièce(s) rouge: 2

MessagePosté le: Ven 7 Juin - 13:12 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

C'est cool, je suis un modo, je vais faie mon taffe de modo.
J'ai rien contre vos deux topics, Windows Vista et Naorim à rien, mais pour le coup de vouloir alterner entre le walkman et la DVDtèque, mais d'un point de vu pratique ça va être dure à faire tenir.
A moins que vous vous engagiez à poursuivre avec une fourche les différents membres, les délais ne seront pas respectés. Donc bon, la coodination entre les deux me parait assez difficile à tenir.

Sinon, hâte de voir ce que ce topic va donner.
_________________
Revenir en haut
zorronico



Inscrit le: 30 Avr 2013
Messages: 165
Team: Nous sommes seul
Pièce(s): 18
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 20 Juin - 13:30 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

J'ai repris ici les deux meilleurs films pour chaque "catégorie" et j'ai essayé d'en faire un bref résumé en y ajoutant mon avis bien à moi.

Films comiques

La cité de la peur

Réalisateur: Alain Berbérian en 1994
Acteurs principaux: Alain Chabat, Dominique Farrugia, Chantal Lauby (Les Nuls quoi), Gérard Darmon, Sam Karmann

Résumé et avis

Autant le dire tout de suite, quand un film inclus des acteurs comme les Nuls, on peut s'attendre à tout et n'importe quoi! Dans ce cas-ci, le film commence par une projection d'un autre film appelé Red is dead le dernier jour du festival de Canne. Ce film assez pourri ne rencontre que peu de succès jusqu'au moment où un meurtre y est lié. A partir de ce moment-là, une enquête commence et les gags en cascade aussi. Je ne veux pas spoiler les amateurs mais si cela vous intéresse, rendez-vous sur la page wiki pour un bref résumé: http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cité_de_la_peur_(film,_1994)
Ce film est fait pour les amateurs d'humour un peu nul (^^) parfois mais surtout est a regardé plus d'une fois. J'en suis à mon 6ème visionnage et j'arrive encore à trouver des nouvelles blagues qui étaient passées inaperçue jusque là!! J'ai lu qu'il y avait en tout une blague/gag toute les 28 secondes. Faut imaginer quand même… A regarder pour les amateurs de films humoristiques.

OSS 117 Rio ne répond plus


Réalisateur: Michel Hazanavicius en 2009
Acteurs principaux: Jean Dujardin, Louise Monot

Résumé et avis

En 1967, Hubert Bonisseur de la Bath, agent secret français du SDECE, se rend à Rio de Janeiro où il doit racheter un microfilm contenant une liste d'anciens collaborateurs français durant la Seconde Guerre mondiale, détenu par un ancien dignitaire nazi. Au cours de sa mission, il attire l'attention du Mossad.
Une fois de plus, ce qui est intéressant dans ce film est l'humour omniprésent à chaque instant. Jean Dujardin tient une caricature de Français sans gêne et croyant tout savoir assez désopilante. Toutes ses répliques racistes, fascistes, égocentriques font énormément plaisir à entendre tant il se fait passer pour un gros blaireau. Voici un lien de ses meilleures répliques sur youtube
http://www.youtube.com/watch?v=wOgE2aJVMTk
.
Son jeu d'acteur est vraiment bon et l'histoire est très bien ficelée. C'est pour moi le meilleur film humoristique fait par Jean Dujardin!!

Films perturbants

Orange Mécanique


Réalisateur: Stanley Kubrick en 1971
Acteurs principaux: Malcolm McDowell, Patrick Magee, Adrienne Corri

Résumé et avis

Ce film ultra célèbre de Stanley Kubrick est en deux parties. La première montre l'ultra violence d'un petit groupe de jeune "nanti" qui n'a que ça à faire de ses journées. Suite à un coup qui tourne mal, le chef du groupe se fait emprisonné et on passe à la deuxième partie du film: sa rééducation. Cette rééducation violente psychologiquement va affecter notre protagoniste jusqu'à le changé du tout au tout.
J'ai découvert ce film à 16 ans et à l'époque j'ai été pas mal choqué mais aussi intrigué par ce film. Le but de Kubrich était de faire réagir les citoyens fasse à une violence de plus en plus présente chez les jeunes et perso, ça a marché sur moi! Il faut cependant que je précise qu'à mon avis il faut avoir 16 ans pour regarder ce film sereinement.

La brume (The mist)


Réalisateur: Frank Darabont sorti en 2007 et basé sur le roman de Stephen King
Acteurs principaux: Thomas Jane, Marcia Gay Harden, Laurie Holden, Andre Braugher, Toby Jones

Résumé et avis

Ce film d'horreur (eh oui c'est du Stephen King quand même) raconte l'histoire d'un père et son fils qui voit un jour une brume épaisse descendre dans leur village depuis un site militaire situé plus haut. De cette brume ressort des gens ensanglantés et paniqués. Tentant d'échapper à cette brume, ils se retrouvent coincés dans un super marché avec d'autres personnes. Le film prend alors un tournant psychologique assez important que je vous laisse découvrir.
Moi qui déteste les films d'horreurs, je suis tombé sur celui-ci alors que j'étais seul chez moi le soir. Il n'a rien à voir avec les films de zombies ou autres mais traite de manière fine la psychologie de l'être humain. Si j'en parle aujourd'hui, c'est parce que la fin ma particulièrement perturbée. Pour tout dire, c'est la seule et unique fois ou je suis resté la bouche ouverte pendant le générique de fin car je n'ai rien vu venir et c'était assez dur d'accepter ça psychologiquement. Franchement, regardez le et dites moi ce que vous en pensez.

Les découvertes

Dead man talking

Réalisateur: film belge réalisé par Patrick Ridremont et sorti en 2012.
Acteurs principaux: Patrick Ridremont, Virginie Efira, François Berléand

Résumé et avis

Ce film raconte l'histoire d'un homme condamné à mort qui commence à raconter sa vie lorsqu'on lui demande s'il veut prononcer une dernière parole. Il parle tellement longtemps que pour finir, l'exécution est reportée. S'en suit des situations plus cocasses les unes que les autres.
Ça a été pour moi la découverte de l'année car je ne suis pas particulièrement fan de ciné belge alors que je suis belge moi-même… Ce film est dans le fond similaire à La ligne Verte tout en étant fort différent. Mêlant humour sur fond de vérité, on se prend de sympathie pour ce tueur qui avoue volontiers son crime. Le retournement de situation final est assez inattendu!

Django Unchained

Réalisateur: Quentin Tarantino, sorti en 2012.
Acteurs principaux: Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio, Samuel L. Jackson

Résumé et avis

Vous en avez évidemment tous entendu parler et je ne sais pas s'il est nécessaire d'en faire un résumé mais pour moi ce western spaghetti est le meilleur film de Tarantino depuis bien longtemps!! On suit donc en 1858, dans le Sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, un ancien dentiste allemand reconverti en chasseur de primes, le Dr King Schultz, libère Django, un esclave, et le forme afin de lui permettre de l'assister dans une mission, puis, pour le remercier, décide de l'aider à libérer sa femme des mains de Calvin Candie, un riche et impitoyable propriétaire terrien du Mississippi.
Je pense que les 2 oscars reçus parlent pour eux-mêmes et qu'il n'est pas nécessaire d'en dire plus. Toi qui n'a jamais vu ce film, va combler ce manque immédiatement, espèce d'inculte!!

Films d'actions pures

The avengers

Réalisateur: Joss Whedon, sorti en 2012.
Acteurs principaux: Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Tom Hiddleston (Bref tout les héros Marvel avec leurs acteurs principaux)

Résumé et avis

En très bref, dans le film Avengers, Nick Fury, le directeur du SHIELD, une organisation chargée de maintenir la paix dans le monde, recrute Iron Man, Captain America, Hulk, Œil-de-faucon, la Veuve noire et Thor afin de former une équipe devant empêcher le frère adoptif de Thor, Loki, d'envahir la Terre.
Un film condensé de nos super-héros Marvel préférés tous mis en scène dans un film très bien ficelé où chacun à un moment de gloire plus ou moins important. Film d'action pur et dur à voir par les amateurs de super-héros et d'effets spéciaux spectaculaires.

The Expendables : Unité spéciale

Réalisateur: Sylvester Stallone sorti en 2010.
Acteurs principaux: (Est-ce que je dois vraiment tous les cités???) bon, on a Sylvester Stallone, Jason Statham, Jet Li, Dolph Lundgren, Eric Roberts, Randy Couture, Steve Austin, David Zayas, Giselle Itié, Charisma Carpenter, Gary Daniels, Terry Crews et enfin Mickey Rourke

Résumé et avis

Toi qui aime les sensations fortes, voici pour toi réuni les plus gros bras que les films d'action ont comptés. Ils sont tous réuni en une équipe de malade qui réalise "des petits boulots" à gauche à droite de manière très soft (humour, quand tu nous tiens). On va donc suivre nos héros dans une aventure dont eux seules ont le secret et pour laquelle je ne dévoilerai rien!
En bref, encore un film d'action pur et dur que tu regardes en débranchant le cerveau. T'en prends plein les yeux, tu sens la testostérone à des kilomètres à la ronde et t'en redemandes!

Moment émotion

La ligne verte

Réalisateur: Frank Darabont adapte à nouveau un chef d'œuvre de Stephen King au cinéma. Film sorti en 1999.
Acteurs principaux: Tom Hanks, David Morse, Michael Clarke Duncan (repose en paix mec!)

Résumé et avis

Il est strictement impossible de résumer un film de 3 heures en deux lignes mais en gros, En 1935, Paul Edgecomb est gardien-chef au pénitencier de Cold Mountain en Louisiane, au bloc E, surnommé la ligne verte, où sont détenus les condamnés à la chaise électrique. Un jour, un nouveau détenu arrive. Il s'agit de John Coffey, un colosse, condamné pour le viol et le meurtre de deux fillettes, sœurs jumelles. Cependant, ces faits offrent un contraste très troublant avec la douceur et la gentillesse de John qui est, semble-t-il, doté de pouvoirs surnaturels.
Ce film est le premier à avoir réussi à me faire verser une larme et rien que pour ça, il méritait que j'en parle! Car oui, je ne pleure jamais devant les films. Quand on est dedans pendant 3h, il est difficile de ne pas se prendre de sympathie pour se personnage noir gentil comme pas deux à qui on donnerait le bon dieu sans concession. Un petit bijou à voir absolument.

Forrest Gump

Réalisateur: Robert Zemeckis sorti en 1994.
Acteurs principaux: Tom Hanks, Robin Wright, Gary Sinise, Mykelti Williamson, Sally Field

Résumé et avis

Encore une fois, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de présenter ou résumer un tel monument cinématographique. Tout le monde connait l'histoire de Forrest Gump un petit enfant peu intelligent qui a des problèmes de maintient et doit donc porter tout un attirail métallique pour l'aider. Amoureux d'une petite fille, il va commencer à courir comme un dingue pour échapper à une bande de mini-délinquant jusqu'à en exploser sa ferraille. Ensuite, on va suivre le parcours difficile de se simple d'esprit qui s'engage à l'armée pour être ensuite marchand de crevette et enfin millionnaire.
Cette histoire est une des plus touchantes jamais filmées avec en plus de l'humour bien reparti. Je pense notamment à son service militaire quand Gump remonte son arme plus vite que les autres et que son Sergent instructeur le qualifie de génie qui deviendra général (Mange toi ça l'armée ^^). Si tu n'as pas encore vu le film, va denouveau comblé se vide insoutenable!

Classement des films

S'il faut faire un classement parmi c'est 10 films, c'est compliqué mais je dirais:

1) OSS 117 car les films humoristiques restent mes préférés!
2) Django Unchained car je n'avais plus autant apprécié un Tarantino depuis longtemps.
3) La brume car c'est le seul et unique film qui m'ai jamais autant perturbé.

Et le grand gagnant pour la suite est... Portgas!!!! Applaudissez-le bien fort!
_________________
No risk no fun!
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 15 Juil - 14:14 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Portgas étant en plein déménagement Chine-France, un volontaire pour faire sa fiche rapidement?


Premier arrivé, premier servi !

_________________
Revenir en haut
Broccoli
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 136
Localisation: Champ de choux
Pièce(s): 13
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 15 Juil - 20:03 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

CA SE BOUSCULE AU PORTILLON DE MARION COTILLON.

'suffit juste de mettre 10 films en vrac ? pas de thèmes ? pas de challenge ?
_________________
You can die a hero or live long enough to become a Broccoli. - Sire Argo Fuck Yourself

Avatar by A. Schaff
Revenir en haut
mister K
Lord


Inscrit le: 29 Jan 2013
Messages: 808
Localisation: Devant le globe contenant les bouteilles de bourbon
Team: Club Ps
Pièce(s): 26
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 15 Juil - 20:07 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

T'as pas le droit de mettre Totoro et 2001 dedans, ça te va ?

Au moins des films que tout le monde n'a pas déjà vu et revu quoi, ça serait cool ! Bon c'est vrai que Zorronico a largement tapé dans le mainstream, charge à toi de faire l'inverse ^^
_________________


Animateur Radio GBF
Revenir en haut
Houblon Warrior Orange
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 533
Localisation: [Insérer Bon Mot]
Team: Pré-Scriptum
Pièce(s): 31
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 15 Juil - 20:08 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

On peut te créer des défis personnels
"10 bons films avec de la musique de Hans Zimmer"
"10 bons films avec Nicolas Cage"
"10 bons films avec 50 plans par minutes"
_________________
Revenir en haut
Broccoli
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 136
Localisation: Champ de choux
Pièce(s): 13
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 15 Juil - 20:11 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

ça roule les poussins, je prends. J'ai déjà un thème en tête, ça devrait être sympa si j'arrive à trouver 10 films :O
_________________
You can die a hero or live long enough to become a Broccoli. - Sire Argo Fuck Yourself

Avatar by A. Schaff
Revenir en haut
zorronico



Inscrit le: 30 Avr 2013
Messages: 165
Team: Nous sommes seul
Pièce(s): 18
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 11:26 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Mister K a écrit:
T'as pas le droit de mettre Totoro et 2001 dedans, ça te va ?

Au moins des films que tout le monde n'a pas déjà vu et revu quoi, ça serait cool ! Bon c'est vrai que Zorronico a largement tapé dans le mainstream, charge à toi de faire l'inverse ^^


Moi et le cinéma d'auteurs, ça fait deux!
Mais pas sur que the dead man talking ou the mist soit si mainstram que ça
_________________
No risk no fun!
Revenir en haut
Broccoli
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 136
Localisation: Champ de choux
Pièce(s): 13
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 14:25 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Je vais partir sur un thème un peu chelou puisque c'est moins les films que les réalisateurs que je vais énumérer (cuit vapeur style). J'ai choisi de présenter des grands films de réalisateurs qui se sont strictement faits connaitre dans les années 2000 et qui sont à mon sens des réalisateurs dont on peut aller voir les doigts dans le pif leurs nouveaux films car certains (peut-être déjà sorti, peut-être pas encore) devraient faire date dans l'histoire du Cinéma. A suivre avec attention, et pour les curieux qui voudraient découvrir de nouveaux talents. Je précise toutefois que leur carrière en tant que réalisateur n'a pas forcément débuté dans les années 2000, souvent avant, mais l'envolée de leur carrière s'est effectué au moins en 2000.
Je me suis mis cette contrainte parce qu'il est souvent difficile d'inciter les gens à regarder des vieux films (je peux dire : "REGARDEZ LES CHAUSSONS ROUGES CA SURBUTE", pas sûr que ça vous fasse kiffer), et que puisqu'il existe des talents actuels, autant aller les pêcher 8)

The town (2010), de Ben Affleck
Pitch : Suite à un braquage dans une banque, Doug MacRay cherche à savoir si la directrice de l'agence, prise en otage, serait à même de reconnaitre les criminels. Il se rapproche d'elle et en tombe peu à peu amoureux.
Avis : Je suis désolé de commencer par un film un peu naze d'un réalisateur qui a fait des bons films autrement et qui s'est construit une street cred impressionnante depuis les daubes qu'il a pu jouer, mais si je ne devais que chanter les louanges de dix films, ça serait casse-pied rapidement ^^. En même temps, Ben 'Daredevil' Affleck revenait de tellement loin que The town est pas minable : le film est juste mécanique. On sent bien l'intérêt du réal, de ses acteurs dans le projet, mais l'écriture est automatique, froide, appuyant sur les boutons au bon moment mais sans transformer l'essai. Je conseille de se faire dans la foulée Heat de Michael Mann (avec Robert de Niro et Al Pacino !!) qui possédait tous ces "passages obligés" du film de vieux briscard qui fait son dernier braquage, mais avec une puissance sans commune mesure.
A voir aussi : Gone baby gone (2007), Argo (2012)

Agora (2009), de Ajelandro Amenabar
Pitch : Ce péplum philosophique (NE PARTEZ PAS) raconte la carrière de la scientifique/philosophe/astrologue égyptienne Hypathie et les évènements historiques tragiques de la montée du christianisme et le saccage de la Bibliothèque d'Alexandrie.
Avis : Un film aussi intelligent et fin que son auteur, un des rares que je qualifierai de génie pour sa capacité à aborder des thèmes scientifiques, philosophiques, religieux avec une finesse rare. Agora n'est jamais prétentieux, il est toujours captivant, magnifique, interprété à la perfection, avec au moins une dizaine de couches de réflexion dont certaines sur la société actuelle (si si) et un authentique chef-d’œuvre. Il donne un coup de fouet au genre des péplums, tombé dans son cercueil depuis des décennies et retourné maintes fois dans sa tombe avec des daubes comme Gladiator, en lui offrant la dimension politique et réflective propre à des époques riches en grands scientifiques. C'est l'une des rares fois où j'ai pu pleurer sur des feuilles de papier qui volent. DES FEUILLES DE PAPIER QUI VOLENT.
A voir aussi : Les autres (2001), Mar adentro (2004)
J'avoue que Alejeandro Amenabar est presque hors sujet puisqu'il a fait deux grands films avant les années 2000, mais Les autres est celui qui l'a fait connaitre internationalement, alors il peut compter ^^.

A bord du Darjeeling Limited (2007), de Wes Anderson
Pitch : Trois frères en conflit décident de se retrouver pour un voyage initiatique en Inde, sur la route du transcontinental le Darjeeling Limited.
Avis : Wes Anderson, c'est un gars qui fait des films qui foutent constamment la pêche alors qu'il y parle d'enterrements, de solitudes, de suicides, de conflits.. l'univers coloré et "fait main" y est pour quelque chose, mais il y a aussi cette propension à faire rebondir ses personnages et à les emmener de l'avant qui éclaircit la tonalité de ses films. Dans A bord du Darjeeling Limited, il offre pour cadre une vision idéalisée du tourisme indien qui donne une ambiance charmante, soutenue par son trio d'acteurs (Owen Wilson, Jason Schwartzman et Adrien Brody) drôles et émouvants. Et la B.O. est toujours aussi joliment oldies et décalées, avec Les Champs-Elysées de Joe Dassin pour agrémenter ce trip oriental. Vous procurer la version avec le cour métrage Hôtel Chevalier : c'est un complément intéressant à l'histoire du film et il y a Nathalie Portman nue (youhou, champagne).
A voir aussi : La famille Tenenbaum (2001), La vie aquatique (2004), Fantastic Mr. Fox (2010), Moonrise Kingdom (2012)

Oldboy (2003), de Park Chan-wook (à ne pas confondre avec Crazygirl, de naorim - gloire lui soit rendue, elle m'a rappelé l'existence de PCW)
Pitch : Le jour de l'anniversaire de sa fille, Oh Dae-su est enlevé. La raison de ce kidnapping ? il ne la connait pas. Et cela fait quinze ans qu'il vit emprisonné dans une chambre avec pour seul contact avec l'extérieur une télévision. Après tant d'années en captivité, Oh Dae-su est libéré. La raison de cette libération ? il ne la connait pas.
Avis : Gros film choc à sa sortie, ça avait été mon premier contact avec la nouvelle vague de films coréens ultraviolents et sans concession. Oldboy fonctionne comme un uppercut : on s'en prend une dans la tronche et on ressort sonné. La révélation finale est un peu WTF mais elle marche franchement bien, même après quelques années. Les séquences violentes sont d'une efficacité rare et participent au malaise général qu'on ressent dans le film (surtout dans sa révélation finale).
A voir aussi : Joint security area (2000), Lady vengeance (2005), Thirst (2009), Stoker (2013)
Park Chan-wook est l'auteur coréen le plus 'accessible' je trouve parce qu'il fonctionne assez bien à l'occidental dans sa direction des acteurs. Je pense que ça a participé à son internationalisation et au fait qu'il réalise des films aux Etats-Unis maintenant. Contrairement à Bong Joon-oh qui fait des films, certes, plus ancrés dans la Corée du Sud, mais qui se révèlent par moment plus pénibles à voir, genre The host (pas la daube d'Andrew Niccol) qui cumule par ailleurs des problèmes de script assez phénoménaux malgré son aspect "Godzilla sud-coréen contemporain" qui vaut le détour.

Les fils de l'homme (2006), de Alfonso Cuaron
Pitch : En 2027, l'humanité est au bord de l'extinction. Aucune naissance n'a eu lieu depuis 18 ans. Le benjamin de l'Humanité, "Bébé Diego" vient de mourir dans un attentat. Theo, ancien activiste désabusé enfermé dans un bureau, se retrouve embarqué dans une mission d'escorte : Kee, une jeune adolescente, pourrait bien être la clé pour sauver l'humanité.
Avis : C'est de la SF poignante et viscérale, dont le contexte apocalyptique sert de toile de fond pour développer une histoire classique mais rondement bien menée. Le film est construit autour de séquences clés tournées dans des plan-séquences immersifs de folie, avec des personnages extrêmement touchants (mention spéciale à Michael Caine, royal). Y a King Crimson en B.O. dans un passage et une référence à Pink Floyd dans le décor. Et si vous chialez pas à la fin, c'est que vous êtes des monstres.
A voir aussi : Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban (2004), Gravity (2013)
Cet opus des HP est le seul qui soit un film et non pas une illustration du bouquin à ouat' milliards de dollars. C'est aussi celui qui a le moins bien marché, parce que les gens ont été choqués de voir un film. Gravity s'annonce comme Les fils de l'homme puissance 1000 et Guillermo del Toro et James Cameron lui ont taillé une flute d'enfer, alors j'anticipe facilement. Et vous pourrez aller le voir au cinéma comme ça.

Nid de guêpes (2002), de Florent Emilio-Siri
Pitch : Un convoi de police escortant un dangereux mafieux dans une prison haute sécurité est pris d'assaut et se retrouve acculé dans un entrepôt. Né à né avec des voleurs de pacotille, ils se retrouvent obligés de coopérer pour repousser les vagues d'ennemis.
Avis : Un film FRANÇAIS, oui madame, parfaitement monsieur, et je dirais même plus un bon film d'action français récent. C'est jamais débile, plutôt fun, souvent crispant et très bien rendu. Un hommage à John Carpenter avec un budget et une époque différente. Bon, c'est sûr que quand on l'a vu, on trouvera les autres films d'action français actuels totalement nazes, mais hé, c'est produit par Gros Luc alors vous vous attendez à quoi ?
A voir aussi : L'ennemi intime (2007), Cloclo (2012)
Je vous encourage à commencer par Nid de guêpes pour appréhender ce que Florent Emilio-Siri a dans le ventre. Et si vous kiffez, jetez vous sur Cloclo, c'est mille fois meilleurs (c'est du niveau de Scorsese dans ses meilleurs films, et ce pendant 2h15).

Hunger (2008), de Steve McQueen
Pitch : Dans l'Irlande du Nord conflictuelle de Margaret Thatcher, des prisonniers de l'IRA réclament le statut de prisonniers politiques à leur détention. Bobby Sands, le meneur du mouvement, entame une grève de la faim sans concession.
Avis : Le film est un poil plus contemplatif que le reste de la sélection. C'est la patte Steve McQueen il faut dire, qui préfère créer une ambiance et décrire que raconter. En soi, ce n'est pas un problème puisqu'il possède un sens du visuel et de la reconstitution éprouvant (les sévices des prisonniers ne nous seront pas épargnés) et un sens du rythme qui force le respect quand on sait qu'il ne se passe pas grand chose dans ses films.
A voir aussi : Shame (2011)
Ou comment Michael Fassbender enfile pleins de nanas super mignonnes parce qu'il est accroc au sexe. Oué, y a pas mal de gens à poil dans Shame.

Spaced (2001), de Edgar Wright
Pitch : Tim et Daisy sont deux paumés de la vie. Le premier vient de se faire larguer par sa nana et n'ose pas envoyer à un éditeur ses projets de comics de peur du ridicule. La seconde est une auteure de livres/journaliste à ses heures perdues qui a pour défaut d'avoir un poil dans la main comme un baobab. Les deux se rencontrent par inadvertance dans un café. Décidés à avancer dans la vie, ils se mettent à chercher une colocation ensemble. La perle rare est trouvée : seul problème, la propriétaire n'accepte de loger que les couples.
Avis : Oué oué, j'ai carrément triché là, Spaced a débuté en 1999 mais CHUT. J'avais envie de mentionner Edgar Wright, et au travers d'une série télé je trouvais ça encore plus sympa. La série (courte : 2 saisons de 7 épisodes chacune) a été fait avec trois fois rien, c'est constamment bricolé avec des bouts de ficelles, l'image est cracra mais les acteurs sont tous excellents, l'humour est génialement geek (c'est du Community avec 10 ans d'avance par moment), la réalisation réussit à faire oublier le manque de moyens de la série et l'écriture est toujours juste. Les deux personnages principaux sont délicieusement paumés et leur relation est vraiment extra (Jessica Stevenson fera un caméo hilarant dans Shaun of the dead). Les quiproquos sur leur situation de "couple" sont toujours fameux, jamais fumeux. C'est une petite série sans prétention qui réussit à chaque épisode à raconter une aventure folle en moins de 25 minutes, chapeau.
A voir aussi : Shaun of the dead (2005), Hot fuzz (2007), Scott Pilgrim vs. the world (2010), The world's end (2013)
La trilogie Cornetto est ce qui se fait de mieux dans les films de genre actuels : le film de zombie, le buddy movie policier et (SOON) le film d'invasion extra-terrestre. Edgar Wright a réussi à atteindre un niveau stratosphérique qu'il sera difficile d'égaler. Il suffit de voir dans Hot fuzz, toutes les cinq secondes à peu prêt t'as une vanne qui fait référence à d'autres éléments du film. Constamment. C'est infernal. Et même beau.

Hanna (2011), de Joe Wright
Pitch : Hanna est une jeune fille qui a été élevée par son père dans une région inhospitalière de Finlande. Elle a été formée pour être une tueuse impitoyable. A travers elle, son père, Eric, prépare une vengeance sanglante.
Avis : Hanna est le film le plus atypique de la filmographie de Joe Wright, et qui à mon sens prouve le talent monstre du bonhomme. Habitué à raconter des histoires d'amour classiques mais jamais clichées ou à l'eau de rose, il propose ici un film d'action impressionnant, à l'ambiance dingue et unique (les Chemical Brothers sont à la B.O.), et à l'histoire sans concession. Il ne faut pas s'attendre à des rebondissements fous de folie mais la manière dont sont amenés les éléments fait la différence. Ne serait-ce que pour voir Cate Blanchett, d'habitude en gentille à la beauté froide, incarner LA salope ultime (oulah les rictus qu'elle nous fait).
A voir aussi : Orgueil et préjugés (2005), Reviens-moi (2007), Anna Karenine (2012)
C'est des histoires d'amour MAIS HE, elles sont vachement bien. Privilégiez quand même Anna Karenine, qui éclate en 2h les 800 pages de Tolstoï.

Mind Game (2004), de Masaaki Yuasa
Pitch : ???
Avis : Champi champi champi gnooooon. Tu comprends pas trop ce qui se passe dans le film, mais c'est des délires visuels éblouissants et y a des scènes totalement barges où les personnages courent sur l'eau, esquivent des débris qui leur tombent sur la gueule et sortent du ventre d'une baleine. LE KIFF.
A voir aussi : rien d'autre, Masaaki Yuasa est pour l'instant sous surveillance pour soupçon d'usage de drogues dures.

Et dans l'ordre de ceux que vous devez impérativement découvrir :
(1) Agora (2009), de Ajelandro Amenabar
(2) Les fils de l'homme (2006), de Alfonso Cuaron
(3) Hanna (2011), de Joe Wright

Le prochain à passer sur le grill, ce sera M. Orange.

edit : naorim cotillorim me fait remarqué que je ne l'ai pas citée pour la découverte de Ben Affleck (version réalisateur hein), Steve McQueen et de Joe Wright. SOIT. Je suis un cuistre.
_________________
You can die a hero or live long enough to become a Broccoli. - Sire Argo Fuck Yourself

Avatar by A. Schaff
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 16 Juil - 14:35 (2013)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ... Répondre en citant

Broccoli a écrit:
edit : naorim cotillorim me fait remarqué que je ne l'ai pas citée pour la découverte de Ben Affleck (version réalisateur hein), Steve McQueen et de Joe Wright. SOIT. Je suis un cuistre.


Je préfère ça nanméo è_é et c'est pêché de présenter The Town et pas Gone Baby Gone qui est le moins connu et son meilleur (à mes yeux). Même si je comprends ta démarche... Bref, voyez Gone baby Gone les zenfants (sans mauvais jeu de mot par rapport au film).

T'as plutôt bon goût sinon...
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:15 (2017)    Sujet du message: Dans la DVDthèque de ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Salle Obscure Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation