top

Quelque part entre les ombres

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Jardin -> La Remise
Auteur Message
Argo'
Le chat noir


Inscrit le: 14 Mai 2013
Messages: 421
Localisation: Quelque part entre les ombres.
Pièce(s): 79
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 6 Juin - 21:45 (2013)    Sujet du message: Quelque part entre les ombres Répondre en citant

Extrait de journal N°1 a écrit:
De basse extraction, mon père, ouvrier dans les mines d'Anthrax, me disait toujours "ne soit pas comme moi" ou "ne finis pas comme moi". Il a sué sang et eau pour moi et ma réussite. Je lui dois tout et par chance, je suis un génie. À 11 ans je fus repéré par un scientifique venu dans le quartier pour installer de nouveaux équipements. C'est quand je me suis intéressé à lui et après l'avoir aidé qu'il m'a proposé de venir étudier à l'académie des sciences d'Anthracite. À 15 ans j'en sorti diplômé. À 17 ans mes inventions ont fait de moi un homme riche. J'ai été sur le devant de la scène des années durant, j'ai amélioré le quotidien des habitants d'Anthracite avec des nouvelles techniques de traitements des eaux usées, des machines à vapeur plus puissantes. J'ai inventé des armes deux fois plus puissantes mais aussi plus coûteuses.
À l'époque, le Siège d'Ambre était mien. J'étais le plus jeune membre à siéger au Haut-Conseil en ma qualité de meilleur scientifique mais un jour, l'arrivée d'un Golden Boy vint tout changer.
J'avais 28 ans quand il arriva sur le devant de la scène avec dans ses bagages l'exploration de nouvelle piste sur l'anthrax et ses propriétés. Ce fut la descente aux enfers, ma descente aux enfers. Ses inventions supplantèrent les miennes. Je devint la risée du monde scientifique. je fus destitué de mon Siège la même année. Ma femme me quitta et prit notre enfant. Je fut seul. Une solitude à vous rendre fou. C'est à ce moment là que tout à basculé. Les plus grandes avancées techniques se font en temps de guerre mais Anthracite vit dans la paix. Pour revenir sur le devant de la scène, il fallait frapper un grand coup. Dans la ville, j'ai 5 laboratoires sous-terrain, je faisais donc des expériences pour améliorer les conditions de vie de l'habitant moyen. Seulement il me fallait des sujets de tests. Et c'est ainsi que mes expériences sur l'être humain commencèrent. Au départ je me faisais discret. Puis j'en avais besoin de plus, toujours plus. Je touchais au but. J'allais réussir à augmenter la durée de vie des habitants, réduire certaines maladies à néant mais le zèle du Golden Boy fut ce qui me détruisis. Il découvrit mes agissements et me vendit aux autorités. Je parvins à m'enfuir et disparu dans mon sixièmes laboratoire, laboratoire dont seul moi connaissait l'existence situé dans l'Underground. Pour que personnes ne se souviennent de moi, je porte un masque à gaz en permanence. Le monde a oublié mon visage. Le monde a oublié mon nom. Cette histoire s'est déroulée il y a 19 ans de cela et mes travaux continuèrent toutes ces années durant. Je jure que j'aurai ma revanche. Anthracite ne s'en sortira pas comme ça. Ceci est l'histoire de ma vengeance.



_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Juin - 21:45 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Argo'
Le chat noir


Inscrit le: 14 Mai 2013
Messages: 421
Localisation: Quelque part entre les ombres.
Pièce(s): 79
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 23 Aoû - 00:45 (2013)    Sujet du message: Quelque part entre les ombres Répondre en citant

Extrait de journal N°66 a écrit:
Cloitré dans mon laboratoire. J'attends. J'attends patiemment ce jour ou je prendrai ma revanche sur cette citée décadente qu'est Anthracite. Mes expériences suivent leur cours. Pas besoin de m'occuper de ça pour le moment non.
Aujourd'hui j'étouffe. Mon laboratoire est à la fois mon salut et ma prison. Il est un purgatoire auquel je ne peux pour le moment me soustraire. Le monde a oublié mon nom mais je ne peux pour le moment faire mon retour fracassant. Je peux seulement prendre mon mal en patience. Heureusement pour moi, je suis un génie et je n'ai pas choisi ce lieu secret pour rien. Bien qu'étant dans l'Underground dissimulé au su et à la vue de tous, un réseau de galeries étroites me font discrètement sortir d'Anthracite et me mène sur le Petit Dragon. Du coup quand la solitude de ma prison devient trop pesante et sur mon chemin d'exil, je prends le large direction le Sud et me retrouve au bords du Grand Océan. Pour plus de sécurité car on ne sait jamais ce qui peut trainer là-bas, je prends avec moi un sabre et je m'en vais. Dire que je prends un bol d'air serait mentir. Mon masque dissimulant mon visage donne à l'air un gout de rance. Goût auquel je me suis accoutumé il y a de ça des années mais c'est surtout pour la beauté du paysage et cette solitude qui pour une fois m'apaise. Loin du fracas et des cris provenant de mon laboratoire. Ici, je suis tranquille. Presque en paix. Mais je sais que cela ne durera qu'un temps. Que ce n'est que temporaire. Que je vais devoir y retourner. Affronter mes démons et bientôt, ceux des autres. Mais pour le moment profitons.
Autrefois, cet endroit était charmant, c'était une cité portuaire florissante: la ville de Fyr. Cette ville était une plaque tournante du commerce marin avec Anthracite mais les choses changent. Les pirates se faisant de plus en plus nombreux, les attaques incessantes ont fait de ce lieu un enfer. Ils ont pillés à maintes reprises la ville à tel point que celle-ci est tombée.
Le Petit Dragon a été dragué rendant sa navigation possible et le port, est né il y a de ça des décades. Il se trouve aujourd'hui beaucoup plus en amont maintenant. Directement aux portes d'Anthracite et ce qui fut une gloire jadis n'est plus qu'un souvenirs. Aujourd'hui, cette Cité Grise n'est plus que poussières. Des gravas. Des ruines. Un abandon. Une absence. Seul, je déambule, j'imagine ce lointain passé d'un port vivant quelque part entre les ombres de ses ruines. En un sens, il me fait penser à moi. Mon passé si éclatant aujourd'hui plus que poussières. C'est peut-être pour cela que j'affectionne autant ce lieu.
Après avoir errer des heures durant dans ces souvenirs, il est temps pour moi de retourner à ma routine, à mes expériences et mes sujets bruyant.
Bientôt, mon retour fera trembler la cité.




_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:30 (2017)    Sujet du message: Quelque part entre les ombres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Jardin -> La Remise Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation