top

The Bling Ring

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Salle Obscure
Auteur Message
azep
Le Maître des Points


Inscrit le: 12 Fév 2013
Messages: 752
Localisation: sur un bateau ivre
Team: Notables/Indépendant
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 1

MessagePosté le: Jeu 13 Juin - 14:23 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant




The Bling Ring... Comment dire... Je n'avais pas énormément d'attente concernant ce film mais là je dois bine dire que je en sais pas comment le prendre. Tragédie ou Comédie ? Tel est la question !
Je suppose que sofia coppola voulait faire un genre de documentaire sur la jeunesse bourgeoise de los angeles ou un truc dans le genre mais là le trait à été trop forcé et on raille plus cette jeunesse plutôt que de chercher à la comprendre. Tout le long du film on nous sert le même la même chose, le film est plat est je dois bien dire qu'il ne se passe pas grand chose 1h30. En outre, on peut vraiment croire que la réalisatrice à vraiment eut la volonté de nous faire rire (tout du moins je l'espéré ^^) parce que quand on voit la scène du "livreur d'eau" c'est limite une parodie de film pour adulte xD
Et puis le film se fait beaucoup trop au tac au tac! Après ça c'est passé peut-être comme ça dans la vraie vie (étant donné que c'est inspiré de fait réel) mais j'ai vraiment eu l'impression qu'il y avait une volonté de faire tout à la va-vite.

- "Tiens si on entré dans cette maison ?"
- "Oui, pourquoi pas ?!"
- "Comment entré ?"
- "Les clés doivent-être sous la porte"
*regarde*
- "Ah oui"

Et c'est comme ça pendant tout le film... J'aurais, et ce n'est que mon avis, voir la relation des personnages par rapport à leurs parents parce que pour moi ils ont une grande part de responsabilité dans les événements qui ont eut lieu. Ce traitement là est complètement passé à la trappe et ça aurait pût être vraiment intéressant. Le sujet est vraiment traité superficiellement et à force de toujours nous servir le même plat ça lasse et s'en est même assez frustrant.
Le film joue vraiment sur la beauté des actrices plutôt que sur leur réelle performance... Bon il y a un acteur aussi hein mais bon voilà ce mec est un méga troll. A chaque fois que tu le vois tu n'as envie de faire qu'une chose...



Sérieusement, le mec est entouré de giga bombasse, passe sa première nuit dans la chambre, dans le lit de l'une d'elle et nous dit en voix off qu'il l'as considère comme une sœur... mais ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, on te croit. Le même mec se voit plus tard dans SA chambre en compagnie d'emma watson à moitié à poil et il lui dit qu'elle vêtement elle devait porter... Gayyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy
Le même mec vole des talons haut dans une maison de star et les gardent pour les porter dès qu'il est dans sa chambre.... Gayyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy
Une remarque sympas qui m'as été faite c'est quand à la fin du film :
ce mec va en prison, un pote m'as alors dit: T’inquiète, lui il va aimer ça... xD


Très honnêtement je ne dirais pas que ce film est mauvais mais si les actrices n'étaient pas aussi magnifiques, je serai partis au bout de 20mn... On voit bien qu'Emma Watson et peut-être Katie Chang sont les seules à relever le niveau amsi ce n'est pas de leur fautes, c'est de la faute à sofia coppola pour moi.
Sinon, popo, tu devrais le voir, je suis sur que ça te fera plaisir, j'ai par exemple découvert qu'emma avait 3 tatouages (seras-tu les trouver ?) et si il y en as d'autre je veux bien les voir... Je finirais sur une image qui pour moi représente bien le film


_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Juin - 14:23 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Houblon Warrior Orange
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 533
Localisation: [Insérer Bon Mot]
Team: Pré-Scriptum
Pièce(s): 31
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 17 Juin - 23:38 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant

Pr-S: Chronique sur The Bling Ring
Pr-Pr-S: Positive en plus.
Pr-Pr-Pr-S: Ca me redonnerais presque envie de voir le film dis donc.


_________________
Revenir en haut
Houblon Warrior Orange
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 533
Localisation: [Insérer Bon Mot]
Team: Pré-Scriptum
Pièce(s): 31
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Dim 23 Juin - 16:33 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant

Pr-S: Encore un double post
Pr-Pr-S: Aujourd'hui j'aime faire ça
Pr-Pr-Pr-S: Bref, j'ai vu le film hier.

So, que penser du dernier film de Sofia Coppola?
Déjà je suis beaucoup moins convaincu par ce film que par un Lost In Translation ou un Virgin Suicide (les deux films qui m'ont fait aimer cette réalisatrice) mais ça reste plutôt bien dans l'ensemble.
On retrouve comme d'habitude le thème de l'ennui de la jeunesse, qui est traité d'un point de vue encore différent.
Au final, le film m'aura un peu déçu pour deux raison: de un ce que j'ai tout de suite redouté, c'est le thème du film, ce n'est pas vraiment quelque chose qui m'interesse et ça se ressent un peu dans la vue global du film.
L'autre chose est pour moi la trop longue place que prenne les "casses". Au final on se retrouve avec 10 minutes d'introduction du film, 1h de casse et 20 mn de conséquences. J'aurais préférés que Sofia prenne un peu plus son temps une fois que le personnage principale s'integre dans son groupe, que on voit un peu plus l'ennui ressentis par les personnages (on peut le voir dans quelques scènes mais je ne le trouve pas assez palpable), l'escalade des idées débouchant à ces casses (l'étape "fête => regardez à l'interieur des voitures" aurait mérité un peu plus de liant).
Surtout qu'au final, on doit voir 6 à 9 casses... 4 ou 5 aurait suffit amplement. Surtout que il y en a qui ont leurs spécificité (celui de chez orlando blum (je crois) qui est filmé par une caméra éloigné est superbe), mais beaucoup sont semblables.

Beaucoup auront critiqué la prise de vue de Sofia Coppola, lui tenir rigueur de ce genre de chose c'est ne pas connaitre son cinéma qui a toujours pris ce point de vue, je ne lui en veut donc pas du tout pour ça.
Mais ce film a beaucoup de bonnes choses, déjà la réalisation et la narration qui sont très bonnes je trouve (la narration permet d'un peu alleger les phases de casse et tant mieux), et qui sont pour moi les principales choses qui font que ce film n'est pas une décéption (bon j'en attendais le pire aussi...). On enleve la proportion de chaque phases, la construction est très bien faite et je trouve la fin excellente. Surtout la derniere scène où on remarque que vraiment, ils n'ont rien compris.
Le reste de l'interet du film après se trouve dans les détails, la vision de ses stars qui se pensent assez supérieur aux autres pour ne pas s'occuper de leurs affaires (le film se base cette ironie), l'attrait qu'à les Etats-Unies pour cette affaire ("Cela montre la fascination perverse qu'à les Etats Unies pour les Bonnie & Clyde"), le détachement des parents face à leurs enfants,...
Pour ce qui est de la bande son, elle est très bonne. Je suis moins sous le charme de ces morceaux, car plus dans la culture rap, r'n'b, ... Mais les morceaux restent bien choisis et je trouve les sons durant les casses très très bien pensé.

Bref si on devait résumer, une forme excellente, un fond moyen (même si il y a de très bonne idée).
7/10


Edit: Ah oui un autre petit détail, la VF est naze.
_________________
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 19:24 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant

POUR (Leto) – The bling ring est dans la droite lignée de la filmographie de Sofia Coppola : formellement maitrisé, vaguement contemplatif et pour thème principal des riches qui s'emmerdent. Ce style qui l'a fait connaitre a été poussé à son paroxysme dans son précédent film, Somewhere, qui réussissait à créer une véritable connivence entre personnage principal et public puisque tous les deux s'emmerdaient profondément, à tel point que l'heure quarante de film donnaient l'impression de vivre les quelques mois de la vie de Johnny Marco avec une "intensité" folle. Un peu essoufflée d'un tel sommet, Sofia se devait donc de ralentir un peu la cadence ou au moins d'emprunter une nouvelle voie.

The bling ring se veut cette nouvelle voie. Sans renier le style qui l'a fait connaitre, Sofia dévoile des portraits d'une antipathie rare, presque avec férocité (Rebecca et Nickie sont des têtes à claques ultimes), là où la complaisance pour ses précédents personnages ("regardez, ils ont tout, mais ils s'emmerdent, plaignez les") finissait par taper un peu sur les nerfs tant elle s'avérait égocentrique de la part de la réalisatrice.
Elle se résous également à aborder ce que les riches qui s'emmerdent font pour tromper l'ennui, quant elle ne s'intéressait auparavant qu'à décrire l'ennui et la torpeur en le faisant naitre chez le spectateur. Sans devenir un summum d'action ridiculisant les galipettes de Marky Mark Wahlberg et Dwayne Johnson dans un drame émouvant par Micky Baie, il se passe quand même plus de chose que dans ses autres films.

Bref, ça sent l'oeuvre de la maturité pour Sofia Coppola et ça fait plaisir, surtout que l'heure trente se suit assez facilement.
Dommage que l'action soit légèrement répétitive et vide (la patte Sofia). Dommage que dans sa tête, la progression dramatique d'un film ce soit pour les formatés du scénario. Dommage que l'un des objectifs du film, des portraits sans concession de gros cons et grosses connes, se solde fatalement par une absence d'intérêt pour les dits gros cons et grosses connes (si ce n'est qu'on espère qu'ils feront chopé et qu'ils prendront cher). Dommage également que ces qualités de The bling ring se fasse à travers la mise en perspective avec le reste de sa filmographie.

Mais après tout, c'est Sofia Coppola : une ombre chétive écrasée par Gros Francis.


CONTRE (Naorim) – C’est l’œuvre de maturité nous dit-on, c’est l’œuvre où elle cesserait de plaindre ses personnages qui s’ennuient. Je ne suis pas d’accord. Elle avait sûrement cette intention en faisant le film : montrer des gosses de riche et pouvoir dire « vous voyez, je peux AUSSI dire que ces dits gosses peuvent être cons ». Et ils le sont, le truc c’est qu’elle passe le film entier à leur chercher des excuses. Elle nous montre que le monde qui les entoure est comme ça (facebook, média, leurs parents, toussa) et que, par conséquent, ils sont pas si méchants que ça.. Ou s’ils sont débiles, ils le sont pas plus que les autres. Mais, selon moi, il y a un mal plus profond. Elle sous-traite son sujet. Elle aurait pu en faire un truc intéressant. Par exemple, elle aurait pu traiter les maisons des « stars » cambriolées comme une ère de jeu (par l’histoire, par la mise en scène, par sa réalisation bordel quoi).

Et bah non.

Sur les 6/7 (je dis au pif de mémoire) scènes de cambriolage, elles sont toutes identiques. Pour nous dire, (ATTENTION, ça méritait de nous le montrer au moins CINQ fois pour qu’on comprenne) : toutes les maisons de star sont identiques, ce sont des châteaux de cristal. Merci. Oui bon bien mais quand tu vois X fois la même scène, sans réelle progression narrative, bah tu te fais chier (oui le « oh des policiers passent, regardent avec une torche et s’en vont », je n’appelle pas ça une progression narrative). Alors ma bonne foi me pousse à reconnaître une chose : la scène du cambriolage d’Orlando Bloom et sa copine mannequin est réellement bien (mais vraiment) (c’est ce qu’il faut retenir du film). Pourquoi ? Parce qu’à défaut de faire évoluer les personnages, l’histoire, son cadre est différent (pour ceux qui n’ont pas vu : toute la scène est vue de l’extérieur, de loin et comme tout est de verre, on voit tout plutôt bien). Plutôt que faire X nombres de scène « oh des Louboutins », « oh du Chanel », « oh c’est du Alexander McQueen » « oh des Louboutins », elle aurait dû chercher à mieux construire son film.

Enfin, le dernier GROS point noir du film : ce sont ces personnages. Jamais elle n’essaie de s’intéresser un peu à eux, on efflore voire on touche pas du tout. Les relations ne sont pas du tout exploités (pourquoi Rebecca s’intéresse au garçon – Sam je crois qu’il s’appelle ? pourquoi le trahir ? quels liens entre Rebecca et Nickie ? et Nickie et Sam ? ETC.). Surtout ne nous intéressons pas aux personnages, c’est tellement surfait. Autre chose, un parti pris qui aurait pu être intéressant s’il avait été bien exploité : le « procès ». Elle n’a pas voulu filmé le procès pour pouvoir dire « je vous le montre pas, c’est pas là qu’il se joue : c’est devant les médias ». Ok, t’es bien gentille mais ça suffit pas. Dire ça, je sais pas, c’est la première étape, t’es censé passer à la seconde. J’aurais aimé entendre LEUR version des faits, connaître LEUR ligne de défense (à Rebecca et Sam vu que ce sont les personnages principaux), j’aurais aimé voir comment ils se préparaient à affronter les médias. Mais non, ça… Enfin, son histoire est fondée sur plein de différents petits trucs insignifiants par rapport à la trame principale qu’elle fait apparaître, puis disparaître, sans intérêt (l’exemple typique qui me vient en tête : le revolver, « wahou un revolver » – « ohlala pose ça tu me fais peur » – bon je le ramène à la maison, je le montre à mon copain et il fait « ohlala tu me fais peur », une balle part dans un lit, personne n’est blessé, point – voilà, voilà…).

Bref, un film sur rien avec rien, de rien. Je me suis fait chier mais y avait une plutôt bonne B.O. pour dormir.

Bonus : Emma Watson, pas crédible pour un sou.
_________________
Revenir en haut
mister K
Lord


Inscrit le: 29 Jan 2013
Messages: 808
Localisation: Devant le globe contenant les bouteilles de bourbon
Team: Club Ps
Pièce(s): 26
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 19:55 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant

 
Citation:
 Bonus : Emma Watson, pas crédible pour un sou.
 
Citation:

 Loi n°18: Un membre du staff de la GBF a toujours raison.
--> corollaire <3 dite de Takamari : "Un individu de sexe féminin, et à fortiori majeur a toujours raison. Surtout si c'est Naorim."

 
 
Citation:

 Loi n°32: Dite règle de Portgas: On ne critique pas Emma Watson





Je... Je...


_________________


Animateur Radio GBF
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 25 Juil - 20:35 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant


_________________
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 11:50 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant

 
Popo a dit sur facebook a écrit:
 The Bling Ring Tout pourri... Cette désillusion T_T


Par conséquent, COROLLAIRE <3 > EMMA WATSON.

Vous pouvez pas test le pouvoir du cœur!
_________________
Revenir en haut
mister K
Lord


Inscrit le: 29 Jan 2013
Messages: 808
Localisation: Devant le globe contenant les bouteilles de bourbon
Team: Club Ps
Pièce(s): 26
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 12:42 (2013)    Sujet du message: The Bling Ring Répondre en citant

Naorim a écrit:
 
Popo a dit sur facebook a écrit:
 The Bling Ring Tout pourri... Cette désillusion T_T


Par conséquent, COROLLAIRE <3 > EMMA WATSON.

Vous pouvez pas test le pouvoir du cœur!




_________________


Animateur Radio GBF
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:40 (2017)    Sujet du message: The Bling Ring

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Salle Obscure Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation