top

Liseuse de livres, ou livres de papier?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> L'Hémicycle
Liseuse ou livre?

Liseuse
0%
 0%  [ 0 ]
Livre
66%
 66%  [ 6 ]
Les deux
22%
 22%  [ 2 ]
gém pa lir
11%
 11%  [ 1 ]
Total des votes : 9

Auteur Message
celeglin
Darth


Inscrit le: 27 Jan 2013
Messages: 859
Localisation: Dans la douche
Pièce(s): 61
Pièce(s) rouge: 2

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 10:14 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Littérature, Ô littérature!Bon, je vais repomper allégrement un article du Monde, mais c'est parce que je suis cool que j'ai le droit de le faire.

Les français lisent en moyenne 11 livres par an. Bon, je sais pas comment ils font, parce que ça fait vraiment pas beaucoup, d'autant plus que dedans tu rajoutes les BD et autres mangas...
Le nouvel enjeu auquel doivent faire face les maisons d'éditions, c'est l'adaptation de leur offre pour un publique de plus en plus habitué au numérique.


Versus



Que l'on soit partisan du papier, ou bien de l'écran, chacun trouvera midi à sa porte.
La liseuse permet de transporter ses livres préférés partout avec soi, sans être incommodé par le poids conséquent des nombreux tomes. La liseuse, racée, révèle tous ses avantages lors des voyages. Et combien même le jour de votre déménagement vous devrez porter des cartons entiers remplis de livres, un étuis à liseuse permet de déplacer sa bibliothèque sans se ruiner le dos. On lui reprocherait néanmoins de ne pouvoir supporter un éloignement trop prolongé d'une prise de chargement.

Mais les livres alors? Que représentent-ils aujourd'hui? L'obsolescence d'un monde? Je pense qu'ils sont la marque d'un certain hédonisme de la lecture . Chaque sens s'éveille en face du livre. La vue s'approprie les petits caractères noirs qui dansent sur les pages blanches. Le bruit du papier qui se plie lorsque l'on tourne une page ou encore l'odeur sans pareil du livre neuf qui vient vous embaumer. Que la couverture soit en dure ou bien souple, vous passez tellement de temps l'ouvrage entre vos mains, qu'il semble être un prolongement de votre être. Et puis pour les plus curieux et les plus affamés, goûter une page entre deux repas ne vous fera pas grossir, même si le goût de l'encre plombée n'est pas des plus emballante.

Bref, êtes vous plutôt un hédoniste ou un pragmatique de la lecture?
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Juil - 10:14 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Broccoli
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 136
Localisation: Champ de choux
Pièce(s): 13
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 10:27 (2013)    Sujet du message: Re: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Celeglin a écrit:
On lui reprocherait néanmoins de ne pouvoir supporter un éloignement trop prolongé d'une prise de chargement.

???
"Cette autonomie d'un mois est insupportable. Il m'arrive de passer tout l'été dans la forêt avec les biches et les marcassins. Je ne peux plus ramener ma liseuse, elle ne me durera que la moitié des vacances.."

Celeglin a écrit:
Mais les livres alors? Que représentent-ils aujourd'hui? L'obsolescence d'un monde? Je pense qu'ils sont la marque d'un certain hédonisme de la lecture

A la vue du paragraphe qui suit, je me demande si on est encore dans l'hédonisme et pas dans le fétichisme, voire l'onanisme ^^. La frontière est mince pour certains, mais de là à la franchir..

(un jour les liseuses auront des enceintes pour simuler le bruit des pages et elles seront chimiquement traitées pour sentir à vie le livre neuf. Et là, les fétichistes du livre papier seront verts et hurleront au déclin des bonnes valeurs et aux dangers de la technologie ^^)
_________________
You can die a hero or live long enough to become a Broccoli. - Sire Argo Fuck Yourself

Avatar by A. Schaff
Revenir en haut
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 10:29 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

11 Livres par ans c’est beaucoup, enfin ça pourrait être beaucoup si cela ne concernait que les romans et les vrais livres. Malheureusement, ce chiffre concerne apparemment aussi les BDs et les mangas, du coup c’est ridiculement peu en effet.

De mon coté, je suis toujours pour le support papier. Traditionnel et efficace, et puis j’ai toujours eu un coté assez collectionneur, pour preuve j’achète toujours des DVDs et des Blue Ray, c’est pourquoi le support papier est toujours important pour moi. J’aime avoir une grosse bibliothèque, c’est cool et ça décors l’appart en plus !

Les liseuses ne me dérangent pas, dans le sens ou je suis indifférent à ce marchée à partir du moment ou il ne met pas le support papier en défaut. Et apparemment ce n’est pas pour tout de suite.
D’autant plus que cela me semble être tout sauf un bon calcul pour les éditeurs. En effet, à chaque fois qu’une personne de mon entourage s’est procuré, ou a parlé de se procurer, ce genre d’objet, c’était pour ensuite télécharger illégalement les ouvrages qu’ils comptaient lire.

Bref, restons en aux livres, c’est mieux pour tout le monde.

Ps : Par contre tu as tord sur le fait qu’on ne peut pas s’éloigner d’une prise de chargement
Pps : En effet, les liseuses n’étant pas retro éclaire et fonctionnant avec très peu de niveaux de gris ont une autonomie assez impressionnante
Ppps : Plusieurs jours de lecture il me semble !

_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Revenir en haut
vista snow
Parvenu 1er


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 789
Localisation: ça change
Team: Pr-S
Pièce(s): 44
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 13:45 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Pr-S:

J'ai jamais vraiment pigé ce combat entre les liseuses et les livres papiers.
Pour moi les liseuses sont au livre ce que le .mp3 est au CD.

Le livre nous apporte une satisfaction "physique", le plaisir du toucher, l'odeur du livre, les pages qui défilent petit à petit, je mettrai même le plaisir que procure le fait de mettre un marque page juste avant de fermer un livre. La petite collection que l'on observe sur notre étagère au fur et à mesure que nous y placons un livre. Bref il y a un plaisir externe à la lecture en elle même, une authenticité que n'égalera jamais la liseuse.
Pour continuer la parallèle avec la musique on peut aussi citer le plaisir de posséder le support authentique de la musique (pour les mêmes plaisir que de posséder un livre).
L'immersion est bien plus grande avec le fameux duo encre/papier, on est plus transporté dans un livre papier que dans une liseuse (bien que cela dépende des gens forcément).
Tout comme la qualité FLAC d'un CD défonce sa maman au format compressé du .mp3.


Mais doit on forcément dire non à la liseuse ? Le format papier est il un format sans défaut aucun ?
Ca vieillit, ca prend de la place, ca s’abîme, ca se perd etc ...
Pas plus tard qu'il y a deux mois, quand je faisais ma valise pour aller en Espagne, j'ai voulu me refaire tout les Harry Potter, et un peu comme tout le monde, les 7 tomes ne rentraient pas dans ma valise, là j'aurais pas rechigné sur une liseuse m'voyez.
Car ouais la liseuse apporte un gain de place juste immense, en terme de praticité la liseuse poutre le livre papier, en terme de mobilité même constat.
Tout comme un mp3 sera bien plus "pratique" dans la vie de tout les jours (accessible, pas lourd, rependue etc ...) qu'un fichier FLAC. Et au final j'ai du me rabattre sur les trois premiers volets.

Ainsi les deux supports sont pour moi très complémentaires. Le plaisir de livre un livre papier sur son lit peut s'allier avec le plaisir de lire ce que l'on veut dans le train ou dans le bus de manière simple et pratique.

Il faut juger le produit en fonction des bons critères. Dire que la liseuse n'apporte pas la magie d'un livre papier est une évidence que personne ne remet en cause, mais il y a d'autre points où on peut se pencher, d'autre points où l'utilisation de la liseuse est pertinente et, encore une fois, complémentaire au format papier.

Bref rien n'est blanc rien n'est noir, tout est nuance de gris (), ce n'est pas soit liseuse soit livre, rien n'empêche d'utiliser les deux pour une optimisation du plaisir de la lecture, la qualité d'un côté, la praticité de l'autre.

Et pour finir je dirai aussi que tout le monde n'a pas se rapport au format papier. J'ai un pote qui aime lire mais qui n'est pas amoureux du format papier, tout comme il y a des gens qui aiment lire de temps en temps, de manière occasionnelle voire "amatrice", pour ces gens là, la liseuse est un outil formidable.

Bref il n'y a que du bon à la diversité, Liseuse vs Livre c'est un peu comme McDo vs haute gastronomie, il n'y en a pas un meilleur que l'autre en soit, ce qui est important, c'est d'avoir le choix.
_________________
My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio



Brocco c'est le bon chasseur
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 14:06 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Plus que plusieurs jours Taka, je ne l'ai jamais rechargé depuis que je possède ma liseuse et j'ai pas mal lu (car oui ça incite à lire).

En tant que collectionneuse de livres "précieux" (et oui l'un ne veut pas dire évincer l'autre), je trouve quand même que les défenseurs du livre exagèrent quand même largement. Quand tu tiens un livre de la collection Barnes and Noble (les classiques notamment) ou encore tout livre d'édition anglaise, okay, oui, il y a une "âme" (où les vieux livres que mon popa a). Les éditions anglaises, même pour les livres de poche, apportent un soin infini à leur livre. Là où les éditions françaises sont hideuses. Personnellement, je le dis et jetez-moi la pierre si ça vous plais pas, les collections "Livres de Poche" et autres, je trouve que c'est formaté. Ils n'apportent aucun soin ni au couverture ni au choix des matériaux (même le papier est de moins bonne qualité par rapport à nos amis britons - papier de très piètre qualité) qui fait que perso, je trouve pas qu'il y ait d'odeur, ni réellement d'âme. Un produit culturel formaté comme un autre ... oui c'est politiquement incorrect de dire ça car la littérature est un art noble, plus que le cinéma et la musique. Vouloir passer à un support numérisé est donc une hérésie... Donc clairement, je trouve qu'il faut essayer de rester rationnel, se remettre un peu en question et voir si les réactions ne sont pas démesurées (dois-je rappeler les réactions que j'ai eues sur le chat quand j'ai annoncé que j'avais une liseuse?).

Concernant ta remarque plutôt juste Taka (celle sur le téléchargement illégal de livre), il y a je trouve plusieurs remarques à faire. Je vois (peut-être à tort) que tu trouves cela négatif qu'il y ait du dl illégal mais te déplores-tu également le fait que le dl illégal a mis à mal la musique et dans une moindre mesure le cinéma? Attention, je n'excuse pas le dl illégal (bien au contraire je dois être l'une des dernières personnes à n'avoir jamais dl un film et je ne dl plus de la musique depuis le début du lycée), il faut juste être cohérent deux minutes. Je ne m'adresse pas à toi Taka mais ceux qui critiquent la liseuse sur cet aspect et qui à côté dl tout ce qui leur passe sous la main. N'est-ce pas un peu hypocrite tout cela? (je précise encore, c'est une remarque générale)

Enfin, il y a -je trouve- autre chose à prendre en compte : les éditeurs, comme (et encore plus que) les majors, abusent. Les prix des livres numériques (e-books) sont très élevés. Je refuse de croire que l'impression d'un livre, la mise en rayon en librairie coûtent à peine 15% du prix.
Prenons des exemples. Un livre qui marche bien (...) un livre de Paolo Cuelho (...) : Le Manuscrit retrouvé. Prix papier : 17€. Prix e-book : 14.99€. En arrondissant tout ça, ça voudrait dire que la différence entre les deux est d'environ 15%.
Pire, les livres de Ken Follett (hors le dernier), le format numérique est plus cher que le format papier! Parait que les GOT ne sont pas dispo en intégrales, du coup faut raquer 9€ par tome...
Je suis désolée, mais économiquement, c'est une grosse (très grosse) incitation à télécharger... Et c'est aux éditeurs de changer de stratégie pour rectifier cela. Je n'ai personnellement aucun mal à mettre de l'argent dans la culture (je pense le prouver à de nombreux égards) mais faut pas pousser mémé Nao dans les orties non plus.

Enfin, un truc cool : on peut dl gratuitement et légalement les œuvres tombées dans le domaine public. J'ai ainsi pu télécharger de nombreux classiques que je suis en train de rattraper.
_________________
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 14:17 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

vista a écrit:

Le livre nous apporte une satisfaction "physique", le plaisir du toucher, l'odeur du livre, les pages qui défilent petit à petit, je mettrai même le plaisir que procure le fait de mettre un marque page juste avant de fermer un livre. La petite collection que l'on observe sur notre étagère au fur et à mesure que nous y placons un livre. Bref il y a un plaisir externe à la lecture en elle même, une authenticité que n'égalera jamais la liseuse.


Je dirai oui et non. Que certains aient ce rapport, oui bien évidemment mais attention à ne pas faire de généralités, surtout sans avoir tester. Personnellement, le "plaisir de tourner chaque page" je l'ai quand même, c'est à chaque fois que je touche sur la droite et où je vois la page se changeait. Le plaisir de voir qu'on a avancé dans un livre, je l'avais au format papier. Je fermais le livre et je regardais si j'étais à la moitié, le quart, le tiers. Et bas il se trouve, que si tu appuies longtemps en bas, tu as le pourcentage indiqué de lu (et genre quand j'étais à 98% du Trône de fer, j'étais tout aussi contente).
Pour moi, il n'y a pas de sensations SUPERIEURES aux autres, juste différentes. Certains préfèrent le papier, d'autres les liseuses, d'autres encore les mettent au même plan. Chacun fait ce qu'il veut et on n'a pas à leur dire "oooooh mais non un livre ça a une âmmmmeuh, hérésie hérésie!" (je caricature à peine ). Tout comme "la liseuse c'est mieux". Si chacun pouvait respecter et ne pas juger les autres pour des choses si personnelles (et sans grande importance au fond), ça serait cool.

vista a écrit:
L'immersion est bien plus grande avec le fameux duo encre/papier, on est plus transporté dans un livre papier que dans une liseuse (bien que cela dépende des gens forcément).
Tout comme la qualité FLAC d'un CD défonce sa maman au format compressé du .mp3.

1/ Ca dépend des gens, je suis autant immergée avec un format papier qu'un format e-book.
2/ Je trouve ta comparaison, sur ce point, faux. Contrairement à un son mp3 qui rend la musique plutôt dégueulasse et dégrade la qualité, un e-book ne perd pas en qualité. Les mots de l'auteur sont tout aussi percutants, l'écrit en tant que tel ne change pas. En gros, là où il n'y a qu'une question de support neutre entre le livre et la liseuse, il y a une dégradation de la qualité du son entre un CD et un .mp3. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire...
_________________
Revenir en haut
Broccoli
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 136
Localisation: Champ de choux
Pièce(s): 13
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 14:27 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Naorim a écrit:
Enfin, un truc cool : on peut dl gratuitement et légalement les œuvres tombées dans le domaine public. J'ai ainsi pu télécharger de nombreux classiques que je suis en train de rattraper.

Le problème des classiques, enfin surtout ceux étrangers, c'est que les traductions gratuites sont régulièrement faites par des wanabee translator ou des traducteurs historiques qui sont lourds à lire de nos jours. Faut naviguer en eau trouble, comparer les éditions gratuites, celles à 0,99 € ou à 2,99 € (quand le Dieu Amazon décide dans sa grande bonté de filer des infos sur ses produits, off course), faire des recherches, s'intéresser aux commentaires et PEUT-ÊTRE, je dis bien PEUT-ÊTRE, que la traduction n'offrira pas de mauvaise surprise.
C'est donc un peu fastidieux dans un premier temps, mais plus on s'y fait et plus je trouve que ça forme à la recherche d'informations sur un produit. C'est pas un mal.
Mais ça, c'est à la condition qu'il existe un choix, et par moment tu l'as pas.

La morale : mes 900 pages de David Simon à 4e moins cher et à 2kg moins lourds, ça c'est de l'argument de vente.
_________________
You can die a hero or live long enough to become a Broccoli. - Sire Argo Fuck Yourself

Avatar by A. Schaff
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 14:51 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Broccoli a écrit:
Naorim a écrit:
Enfin, un truc cool : on peut dl gratuitement et légalement les œuvres tombées dans le domaine public. J'ai ainsi pu télécharger de nombreux classiques que je suis en train de rattraper.

Le problème des classiques, enfin surtout ceux étrangers, c'est que les traductions gratuites sont régulièrement faites par des wanabee translator ou des traducteurs historiques qui sont lourds à lire de nos jours. Faut naviguer en eau trouble, comparer les éditions gratuites, celles à 0,99 € ou à 2,99 € (quand le Dieu Amazon décide dans sa grande bonté de filer des infos sur ses produits, off course), faire des recherches, s'intéresser aux commentaires et PEUT-ÊTRE, je dis bien PEUT-ÊTRE, que la traduction n'offrira pas de mauvaise surprise.
C'est donc un peu fastidieux dans un premier temps, mais plus on s'y fait et plus je trouve que ça forme à la recherche d'informations sur un produit. C'est pas un mal.
Mais ça, c'est à la condition qu'il existe un choix, et par moment tu l'as pas.

La morale : mes 900 pages de David Simon à 4e moins cher et à 2kg moins lourds, ça c'est de l'argument de vente.


Yep, tout à fait d'accord! D'ailleurs je n'ai pas repris Orgueil & Préjugés car rien que le titre (les Cinq filles de Mr. Bennet me donnait envie de vomir). Mais j'ai trouvé une version du Prince plutôt pas mal par exemple..
(Grosso modo sur ça aussi je trouve que y a de l'abus de la part des éditeurs.)
(Ils avaient même pas tous les bouquins de Fitzgerald -même en payant- ...)
_________________
Revenir en haut
vista snow
Parvenu 1er


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 789
Localisation: ça change
Team: Pr-S
Pièce(s): 44
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 15:04 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Nao pour ce qui est des sensations propres à chacun je dis bien à la fin de mon message que ce n'est pas le cas de tout le monde et qu'il y a des gens pour qui la liseuse remplis parfaitement ces fonctions.

Citation:
Chacun fait ce qu'il veut et on n'a pas à leur dire "oooooh mais non un livre ça a une âmmmmeuh, hérésie hérésie!" (je caricature à peine ). Tout comme "la liseuse c'est mieux". Si chacun pouvait respecter et ne pas juger les autres pour des choses si personnelles (et sans grande importance au fond), ça serait cool.

Rassure moi en me disant que tu ne penses pas à moi en disant ca ^^

Pour la comparaison entre FLAC/mp3 et liseuse/livre, c'est vrai qu'il y a une vrai baisse de qualité entre un FLAC/mp3 technique. Pour moi (car oui j'ai testé la liseuse) la perte de qualité entre une liseuse/livre n'est pas technique mais plutôt du au ressenti, car oui, selon moi et pas mal de monde, il n'y a pas l'âme du livre ^^

Mais encore une fois ca m'empêche pas d'apprécier les liseuses hein, tout comme je ne dis pas que il y a 0 feeling avec une liseuse, je dis juste que à ce niveau la le livre papier est au dessus.
_________________
My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio



Brocco c'est le bon chasseur
Revenir en haut
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 15:14 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Alors, dans un premier temps ma petite Naorim, sache que, sans être le fils de Jean-Michel Hadopi, je télécharge de moins en moins et j’achète de plus en plus.
Toutefois, tu fais une énorme erreur en comparant le téléchargement d’un E-book à celui d’un film ou d’un morceau de musique. Surtout que le téléchargement illégal a peut-être fait mal au domaine de la musique (mais pas tant), toutefois il n’a pas fait mal du tout au cinéma… au contraire.

Car oui, la fréquentation des salles de cinémas et les achats de DVDs n’ont jamais été aussi haut que depuis que le téléchargement est devenu aussi populaire. Evidement c’est tout sauf politiquement correct de dire ça. Car finalement, les gens achètent comme avant les œuvres qu’ils adorent et au lieu de ne pas acheter les autres, ils les téléchargent. Et souvent ils achètent des œuvres qu’ils avaient téléchargés avant, en gros ils les ont évalués. Et puis, les gens continuent d’aller au cinéma pour pleins de raisons, notamment le gouffre niveau qualité, etc…
Et je ne dis pas ça pour faire genre ou car c’est ce que je fais, ce sont des faits établis et bien connus. Le téléchargement a boosté les gains du milieu cinématographique… Mais encore une fois, aucune boite ne peut décemment l’admettre.
Pour ce qui est du domaine de la musique, le raisonnement est le même, toutefois il agit dans une moindre mesure. Et puis, les artistes arrivent à se faire beaucoup d’argent autrement qu’en vendant des albums, les concerts, la radio, etc… Donc le téléchargement ne les mets pas autant à mal.

Par contre, dans le cas du livre c’est totalement différent. Car finalement le seul moyen de pouvoir profiter d’un livre, c’est de le lire. Il n’y a quasiment aucun autre moyen pour un auteur que de vivre de la vente de ses bouquins. Si ce canal est piraté c’est un peu la fin… contrairement aux deux exemples que tu cites. C’est pourquoi les liseuses sont relativement dangereuses au final…

En espérant que quelqu’un comprenne ma prose à la noix de coco !
_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 15:43 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

vista a écrit:
Rassure moi en me disant que tu ne penses pas à moi en disant ca ^^


Non non, t'inquiète :)

vista a écrit:
Pour la comparaison entre FLAC/mp3 et liseuse/livre, c'est vrai qu'il y a une vrai baisse de qualité entre un FLAC/mp3 technique. Pour moi (car oui j'ai testé la liseuse) la perte de qualité entre une liseuse/livre n'est pas technique mais plutôt du au ressenti, car oui, selon moi et pas mal de monde, il n'y a pas l'âme du livre ^^

Mais encore une fois ca m'empêche pas d'apprécier les liseuses hein, tout comme je ne dis pas que il y a 0 feeling avec une liseuse, je dis juste que à ce niveau la le livre papier est au dessus.


Le changement de support n'est pas une perte de QUALITE de l'oeuvre. Un ressenti du support n'est pas une qualité objective de l'oeuvre contrairement à une dégradation de la musique qui est observable par tous sur l'oeuvre (indépendamment du support). Que tu me dises "j'ai préféré lire un livre sur papier plutôt que numérique car j'ai préféré le ressenti" je le comprends, mais l'oeuvre en tant que telle, ne change pas.

vista a écrit:
je ne dis pas que il y a 0 feeling avec une liseuse, je dis juste que à ce niveau la le livre papier est au dessus.

Le FEELING, pas l'OEUVRE.

Je suis la seule à me comprendre ou bien?

Mon Taka d'amour, toi, je te réponds après <3


EDIT : Après je pense AUSSI que y a une question d'habitude... Je suis pas certaine que si on élève un môme qu'avec des liseuses, il ne préférera pas les liseuses aux livres.. Ah cette société, cte SALOPE (clin d’œil appuyé).
_________________


Dernière édition par Naorim le Ven 12 Juil - 17:42 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Broccoli
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 20 Juin 2013
Messages: 136
Localisation: Champ de choux
Pièce(s): 13
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 17:17 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Naorim a écrit:
Le changement de support n'est pas une perte de QUALITE de l'oeuvre. Un ressenti du support n'est pas une qualité objective de l'oeuvre contrairement à une dégradation de la musique qui est observable par tous sur l'oeuvre (indépendamment du support). Que tu me dises "j'ai préféré lire un livre sur papier plutôt que numérique car j'ai préféré le ressenti" je le comprends, mais l'oeuvre en tant que telle, ne change pas.

"que tu regardes 2001 l'Odyssée de l'espace dans une copie cinéma au format Cinérama sans défaut ou sur une télé 4:3, l'oeuvre en tant que telle ne change pas, y a que ton ressenti qui joue dans la balance". (ceci est un troll).

Ce qui arrive assez souvent dans les éditions gratuites, c'est que le nombre de coquilles dans le texte est bien plus élevé que dans les versions papiers. Le stagiaire il est pas suffisamment payé ou formé pour faire du bon travail faut dire.
_________________
You can die a hero or live long enough to become a Broccoli. - Sire Argo Fuck Yourself

Avatar by A. Schaff
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 17:41 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Broccoli a écrit:
Naorim a écrit:
Le changement de support n'est pas une perte de QUALITE de l'oeuvre. Un ressenti du support n'est pas une qualité objective de l'oeuvre contrairement à une dégradation de la musique qui est observable par tous sur l'oeuvre (indépendamment du support). Que tu me dises "j'ai préféré lire un livre sur papier plutôt que numérique car j'ai préféré le ressenti" je le comprends, mais l'oeuvre en tant que telle, ne change pas.

"que tu regardes 2001 l'Odyssée de l'espace dans une copie cinéma au format Cinérama sans défaut ou sur une télé 4:3, l'oeuvre en tant que telle ne change pas, y a que ton ressenti qui joue dans la balance". (ceci est un troll).

Ce qui arrive assez souvent dans les éditions gratuites, c'est que le nombre de coquilles dans le texte est bien plus élevé que dans les versions papiers. Le stagiaire il est pas suffisamment payé ou formé pour faire du bon travail faut dire.


En l'occurrence, je ne parle pas des éditions gratuites mon cher broccoli, mais des éditions normales tout court.
D'où, là n'est toujours pas une question de support directement (il faut AUSSI bien distinguer le support - la liseuse - et l'écrit/l'oeuvre numérique - l'ebook -), si les textes des éditions gratuites étaient imprimées, il y aurait toujours ce problème de qualité, vois-tu? Que les éditeurs soient des cons et qui font des traductions pourries n'est pas la faute de LA LISEUSE. La Liseuse, tu lui donnes le bon texte, elle le lit.

Enfin pour la comparaison télé/cinéma, j'y avais pensé et j'essayais d'esquiver la question mais pour moi ça relève plus de la même comparaison avec les mp3 à savoir que si tu regardes un film sur un tout piti écran, l'image sera de faite, pas belle. Le livre, le texte, lui, ne change pas que ce soit sur liseuse ou sur livre... Nan parce que dans ce cas là on peut aussi dire : Le seigneur des anneaux en version poche est de moins bonne qualité qu'en version brochée. Ce n'est pas le livre qui change, c'est le support. Ce n'est pas l'oeuvre qui est de moins bonne qualité. J'ai LÉGÈREMENT l'impression de me répéter.

EDIT : Grosso modo, du fait de sa forme simple techniquement, le livre peut garder sa qualité quelque soit le support. Qualité et support peuvent être liés (musique, cinéma) mais pas nécessairement (livre). Mis à part le support, une liseuse ne change pas le texte. Or que je sache, une oeuvre littéraire c'est quand même dans 99% des cas un texte. Tu écrirais un poème de Baudelaire sur une pierre, ça serait moins pratique, mais est-ce que ça serait moins beau et moins touchant? Est-ce que l’œuvre de Baudelaire perdrait en qualité? C'est peut-être personnel après...
(Et en l'occurrence, la liseuse n'est pas moins pratique..)

_________________


Dernière édition par Naorim le Ven 12 Juil - 17:53 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 17:52 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Oui, après tout ça est quand même très dépendant de la personne qui utilise l'objet. Enfin, l’œuvre reste la même certes, mais certains préféreront la lire sur un support et d'autres non. C'est quand même très subjectif.
Mais en effet, l’œuvre est la même.
_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Revenir en haut
Naorim
Garde des sots


Inscrit le: 13 Fév 2013
Messages: 289
Team: ♥
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 12 Juil - 17:54 (2013)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier? Répondre en citant

Takamari a écrit:
Oui, après tout ça est quand même très dépendant de la personne qui utilise l'objet. Enfin, l’œuvre reste la même certes, mais certains préféreront la lire sur un support et d'autres non. C'est quand même très subjectif.
Mais en effet, l’œuvre est la même.


Bah voilà, c'est juste ce que je dis...
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:42 (2017)    Sujet du message: Liseuse de livres, ou livres de papier?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> L'Hémicycle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation