top

Le grand Edward Newgate

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GBF Index du Forum -> La Cave -> La Galerie d'art -> Le Pupitre
Auteur Message
Chaosx



Inscrit le: 20 Mai 2013
Messages: 6
Localisation: Dans vos rêves
Pièce(s): 0
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 03:18 (2013)    Sujet du message: Le grand Edward Newgate Répondre en citant

Comme sur la volonté du D, j'ai décidé de faire paraître ma fic sur Barbe Blanche au complet. Un-deux chapitres par semaine.

Prologue :

Sur le champ de bataille de MarineFord, les pirates alliés de Barbe Blanche affrontaient les marines dirigés par le cruel Sengoku et les impitoyables amiraux surtout Aka Inu.
Cette guerre fut interrompue temporairement par l'assasinat de Ace aux poings ardents et l'arrivée de Barbe Noire avec ses sous-fifres dont des anciens prisonniers qui avaient connu les pires supplices qu'un être humain imaginerait dans le dernier étage de Impel Down.
Malgré son âge avancé et son statut de pirate de la vieille école, Barbe Blanche, qui voulait libérer Portgas, s'est lutté comme un lion, mais il mourut debout.
Son cadavre donnait l'impression d'un colosse envoyé par le plus puissant des dieux pour régner sur cette jungle.
Il avait perdu la moitié de son visage par une coup de poing enflammé de Aka Inu, reçu d'innombrables blessures auxquelles un simple humain périrait et passé dernièrement par toutes les gammes d'émotions.
Or, ces obstacles furent jusque des petits accidents sans importance pour lui vu qu'il n'avait jamais reculé.
Son dos musclé ou un tatouage montrait l'emblème de son équipage et sa fierté qui était intact et sans blessures prouvant sa bravoure impressionnante dire inimaginable.
Tout avant que son coeur arrête de battre, tous ses vieux souvenirs; heureux, drôles, irritants, gênants, reposants, tristes, lui revinrent dans sa tête comme un film présentant un flash-back clair.


Chapitre 1 :

Depuis la création du monde, un enfant particulier ne naissait pas simplement, mais il était signalé par une magnifique étoile filante nommée Pegasa qui frôlait la planète.
On pouvait la voir dans le noir et c'était un amas de points lumineux multicolores qui constituait l'étoile filante.

À l'an 1449, sur une île s'appelant Rosarlio ou ses habitants pratiquaient des activités portuaires et la majorité d'entre eux étaient des pirates, Pegasa frôla une autre fois la Terre.
En effet, une maison avait gardé ses lampes à l'huile allumées et il y avait, dans cette demeure qui ressemblait à une simple cabane en bois, beaucoup d'ombres qui bougeaient, qui se parlaient et qui chuchotaient.
Dans la cabane, une femme enceinte vêtue d'une longue robe bleue était partiellement allongée sur son lit et son sexe était dévoilé pour permettre à la sage-femme de délivrer le bébé de l'utérus.
Cette femme âgée de 32 ans se nommait Clara Newgate et elle se caractérisait comme une grande fille au corps mince, à la poitrine plus ou moins moyenne, aux cheveux noisette et à des magnifiques yeux verts d'un félin.
Un moment donné, elle dépassa son seuil de tolérance envers la douleur et poussa un léger gémissement.
Heureusement, son époux Joseph Newgate, un ancien pirate âgé de 45 ans primé à 58 millions de berrys, lui soutint en caressant sa main fine comme de la soie.
Aussi, elle était sa deuxième femme et avec sa première, il n'a pas eu d'enfants.
Joseph ressemblait à un vieux flibustier d'une carrure impressionnante aux cheveux grisonnants en bataille et portant plusieurs balafres sur le visage montrant alors son ancienne et rude vie de pirate.
Sa barbe était mal rasée ainsi que sa moustache, ses membres étaient velus, mais il restait un homme gentil et avec un grand coeur.
Clara poussa un autre cri et son conjoint décida de lui rassurer verbalement.

-Tout va bien se passer, Clara.

Sa femme cria au désespoir.

— Je...je ne suis plus capable, aidez-moi, snif! Ahhhhhhhhh!

Elle mit toutes ses forces pour accoucher son rejeton.
Soudain, la sage-femme nommée Jeanne poussa un grand sourire et parla à sa patiente.

— Clara, tu as réussi. Ton enfant est né et c'est un beau garçon!

Jeanne lava le nouveau-né avec de l'eau provenant d'une baignoire à côté d'elle et le donna à la mère.
Clara berça son enfant et le regarda affectueusement en compagnie de Joseph.
Ce garçon était un bébé un peu plus grand et lourd que la moyenne, il n'avait pas encore un corps assez développé ce qui était normal pour un bébé qui vient de naître.
Après une demie-heure, Clara pensa quel nom à donner à son fils et en parla avec son homme.

-Chéri, quel prénom penses-tu lui donner?

Joseph embrassa sa femme et prit le bébé, le cajola, puis le souleva dans les airs en triomphant.

-Bienvenue parmi nous, Edward Newgate!



Cinq ans ont passé, la vie à Rosarlio était paisible et Edward avait bien grandi alors que ses parents n'avaient pas changé d'un poil.
Le petit Newgate passait la plupart de son temps avec son père en chassant le gibier, en bûchant du bois, en cueillant des baies et toutes sortes de trucs pour la survie d'un habitant sur cette île.
Dès son fils eût un certain âge pour comprendre des choses assez simples, Joseph et Clara lui expliquèrent la situation sur l'île.
L'île de Rosarlio ayant un climat printanier se situait dans un archipel lointain sur la mer de North Blue à des centaines de kilomètres du royaume de Luvneel où Mont Blanc Norland habitait jadis.
En effet, l'île de Rosarlio avait été peuplée quatre cents ans auparavant par un équipage de pirates qui recherchaient la liberté dont leur bateau abritait des familles qui fuyaient une guerre qui faisait rage à l'époque.
Tout de suite après leur arrivée, ils avaient adopté un mode de vie semblable à celui qui est adopté dans les campagnes au début du Moyen-Âge et la vie y était très rude surtout quand on voulait chasser du gibier en forêt qui était boréale.
Cependant, sur environ cinq cents âmes, il y a six pirates formant les Blood pirates qui se sont installés sur Rosarlio une décennie autrefois pour y couler des jours paisibles.
Parmi ces vieux hors de la-loi, il y avait bien sûr Joseph Newgate et son père, Albert Drook, Valor le molosse, Phil ''Gun'' et pour finir, Sword Khan.
Du côté de Clara, elle provient d'une famille traditionnelle sur l'île de Rosarlio et est la fille de Damian et de Gwenn.


Un jour, Joseph amena son fils au centre du village sur Rosarlio et une mauvaise surprise lui attendait.
Le port de l'île était en débris, car un immense navire de la Marine avait accosté sur Rosarlio et le père du jeune Edward resta la grande bouche ouverte pendant un bon moment.
Ce dernier savait bien qu'il avait commis des crimes avec ses compagnons et il était recherché par la Marine, mais jamais il ne penserait que des officiers lui trouveraient ici.
Aussi, c'était la consternation totale dans le village et de plus en plus de gens s'enfuyèrent en laissant le capitaine des Bloody pirates et son garçon seul devant la Marine.
Soudain, des filets descendirent du bateau et cinq cents soldats débarquèrent sur la plage, puis leur supérieur qui était gradé au prestigieux poste de vice-amiral.
Dès l'officier mit ses pieds sur la terre ferme, il prit la parole.

— Je suis le vice-amiral Cathbad. La Marine te recherche, Joseph Newgate et je vais clore ton dossier en te tuant ainsi tes complices.

Cathbad, âgé de 66 ans, ressemblait à un monstre de muscles qui mesurait huit mètres.
Son visage borgne et sans cheveux faisait dresser les cheveux du petit Edward ainsi que sa main droite manquante qui était une sorte de scie électrique et il portait un smoking luxueux.
Sans hésiter, le capitaine pirate donna un ordre à son fils.

-Ed, cache-toi dans l'entrepôt de poissons à côté!

L'officier regarda l'enfant avec un sourire méchant et se moqua de son adversaire.

-Ce sale gosse, il doit être ton fils, non?

Joseph s'emporta.

-Cathbad, tu n'insultes pas mon fils et je vais te trancher en lambeaux!

L'homme avec un seul oeil éclata de rire.

-HAAHAHAHAAAAAAAAAAAAAA! Comment pourrais-tu me tuer alors que tu n'as pas une seule arme sur toi?

Le pirate fut ramené à la réalité, mais un sabre surgit dans les airs et le reconnaissant, car c'était le sien, il l'attrapa habilement.
Ensuite, un homme mince fit son apparition.
Ce dernier portait des lunettes fumées, un drôle de chapeau dégarni qui cachait ses cheveux au complet et une sorte de canne.
Son visage relevait peu de choses, mais on pouvait voir une dent en or, une barbichette rousse et un nez très crochu.
Sa tenue ressemblait à un long veston en feutre rouge vin.
Il s'adressa soudainement à Joseph.

-Désolé, j'étais en retard. Héhéhé!

Furieux par ce léger imprévu, le haut gradé grinça entre ses dents.

-Albert Drook, navigateur des Bloody pirates et recherché pour 42 millions de berrys.

Une seconde plus tard, les autres compagnons de Newgate sortirent de leur cachette et se préparèrent au combat.
On pouvait voir Phill ''Gun'' qui était un grand homme mince habillé d'une camisole blanc très sale et des pantalons bruns usés.
Ses cheveux blancs étaient longs et ils touchaient les épaules, il avait des yeux bruns pâles et dans l'ensemble, c'était un tireur d'élite qui maniait deux carabines dont le tube mesurait environ un mètre alors que ses cartouches se situaient près de sa ceinture.
Deuxièmement, Valor le molosse, le timonier de l'équipage de Jos était un bonhomme tout joufflu aux beaux yeux bleu azur et velu avec une énorme bedaine visible, car il ne portait qu'un pantalon bleu délavé et ses cheveux blonds étaient presque rasés au complet.
En effet, son surnom lui représentait bien, car il était atteint d'une légère paralysie cérébrale et à cause de cela, il bavait, et adoptait des habitudes très étranges.
On dirait qu'il était un molosse et son courage incroyable dont il lui faut pour foncer dans le tas tout le temps en utilisant ses gros poings.
Enfin, il y avait Sword Khan, le bretteur des Bloody pirates, qui était sur les lieux.
La vraie stature de Khan était difficile à observer et juger, car il s'habillait d'une tenue traditionnelle en rouge de samouraï et ne portait jamais le casque.
Donc, ses cheveux étaient encore noirs et en queue de cheval, sa barbe et sa moustache de la même couleur prenaient une forme très pointue.
Il se combattait avec un gros sabre tranchant et cette arme était une des 50 lames de qualité supérieure.
Étant une personne un peu orgueilleuse, Joseph Newgate s'avança d'un pas, pointa Cathbad de son sabre et le menaça.

-Tu regretteras d'avoir mis les pieds sur Rosarlio et tu verras comment un équipage de vieux pirates est puissant.

Le vice-amiral aboya un ordre à ses soldats en ignorant Joseph.

-Feu à volonté! Je veux les voir morts! TOUS!

Les marines ne dirent rien et une bonne partie d'entre eux avaient au moins un pistolet.
Donc, ceux-ci commencèrent à s'exécuter, mais le sabreur voulut défendre son compagnon d'équipage.

ARCANE 17 DU SAMOURAÏ

Sword Khan traça un cercle imaginaire avec son arme et en une fraction de seconde, il fit un mouvement horizontal.
Toutes les balles tirées furent tranchées en deux et tombèrent sur le sol.
Ensuite, Valor fonça dans le tas et effectua une technique alors que les tireurs n'avaient plus de munitions.

POINGS DE L'ÉLÉPHANT

En courant, le molosse donna des coups de poing à tous les soldats qui furent entraînés dans les airs et Phil fit le reste en sortant ses carabines.

FESTIVAL AÉRIEN

Le tireur, avec une rapidité et une précision inouïe, toucha chaque cible dans les airs et les balles se retrouvèrent sur leur tête.
Enragé, Cathbad serra les poings, puis regarda chaque visage de ses hommes pour savoir s'il y avait encore un en vie, mais ça a été une tentative ratée.
Toutefois, un gros soldat arriva sur la plage et il semblait être mal à l'aise, puis bafouilla.

-Excusez-moi, mon vice-amiral, j'étais aux toilettes.

Découragé, l'officier borgne le fixa et lui ordonna.

-Dagan, tue ces piraaaaaaaaaaaates!

Le pauvre n'eut pas le temps de réagir parce qu'il ressentit un léger coup de canne et se tourna à sa gauche, puis il vit Drook exécuter un technique.

-COUP DE CIRCUIT

Il enfonça sa canne sur le soulier droit de Dagan qui gémit de douleur et Albert visa le soldat pour faire un coup comme on le fait au baseball.
Le gros fut projeté très loin et tomba dans l'eau, puis se noya puisqu'il était inconscient.
Ensuite, le vice-amiral piqua une crise de colère et devint énervé.

-HAUTE TENSION

Cathbad concentra toute son énergie pour renforcer ses muscles alors que les pirates voyaient ses yeux blanchir, ses veines et ses muscles grossir d'une façon considérable.
Quand il eut fini d'emmagasiner l'énergie, il poussa un cri incroyable et s'adressa à ses adversaires.

-Vous allez périr! Je.....

Il n'eut pas le temps de réagir, car Sword Khan se dirigeait vers sa direction pour l'attaquer.

-ARCANE 4 DU SAMOURAÏ

Il s'élança à une vitesse d'éclair pour transpercer le ventre du haut gradé qui riposta immédiatement.
Ce dernier donna un coup de scie très puissant sur le sabre du samouraï qui fit un second bond, mais très haut dans les airs.

-ARCANE 12 DU SAMOURAÏ

Quand il a sauté, Khan donna un coup de sabre vertical sur la bouche au niveau de ses incisives en haut et Cathbad ouvrit involontairement sa bouche ce qui offra une possibilité au tireur d'élite.

-ABAT G*****

Phil envoya deux balles dans la bouche ouverte de son ennemi et jusqu'avant que les balles rentrassent dans sa bouche, l'officier la ferma brusquement ce qui cassa les balles.
Toutefois, le bretteur était encore dans les airs, puis atterrit sur sa tête et voulut effectuer le coup de grâce.

-ARCANE 2 DU SAMOURAÏ

D'un air héroïque, il essaya d'enfoncer son arme sur la boîte crânienne de Cathbad qui contre-attaqua d'une façon bien spéciale.

-TENSION 2

Avec sa colère accrue ainsi que la force accumulée, il poussa un autre cri, mais 5 fois plus puissant que le premier et provoqua un séisme qui fit léviter les roches autour de lui et fit éjecter Khan qui percuta durement un kiosque en bois, mais il s'en sortit sain et sauf.
Ensuite, il exécuta un coup de scie meurtrier en direction du timonier et du ''gunner''.

-MARTEAU TRANCHANT

Le vice-amiral tenta de frapper ces deux là en sautant, puis donna un gros coup de scie en bas, mais Valor riposta.

-Al.... TORGNOLE

L'homme fort calcula la vitesse de la trajectoire de l'arme et dès la scie fut à côté de lui, il mit toutes ses forces pour claquer la partie lisse du métal.
Alors, la trajectoire fut déviée et le navigateur des Bloody pirates en profita afin d'attaquer le colosse.

-BOTTE SECRÈTE

Albert sauta sur la scie et ressauta, mais encore plus haut pour atteindre la face de Cathbad et donna un violent coup de canne qui cassa le nez du titan, puis atterrit tout en douceur sur le sol.
Le molosse et Phil profitèrent de l'inattention de leur ennemi dû à sa douleur afin de le déstabiliser.

-RICKSHAW

Le tireur sauta sur le dos de son gros ami qui lui saisit les hanches et Valor s'avança à toute vitesse en direction des jambes du officier borgne.
Phil ''Gun'' prépara ses carabines.

-DÉVOREUR DES JAMBES

Phil envoya une pluie de balles en direction des jambes de son adversaire qui les encaissa à sa grande surprise et contre-attaqua.

-CERCLE TRANCHANT

Le vice-amiral se tourna lui-même en plaçant son arme à un angle de 75 degrés et une lame d'air circulaire projeta ses trois gêneurs à plusieurs mètres qui eurent des blessures saignantes.
Essoufflé, le timonier se demandait ou était son capitaine et il le retrouva sans connaissance à côté d'une roche qui doit l'avoir assommé.
S'étant remis de ses esprits, Cathbad déchira son veston et sa chemise, puis son dos nu était attaché un gigantesque bazooka lequel il le prit dans son bras disponible et ses munitions, répartis partout sur son tronc étaient reliées à cette arme.
Se sentant tout puissant à nouveau, il rit.

-HAHAHAHAHAHAHAHA! Avec mon bazooka, vous êtes fichus! Il est surpuissant!

Le haut-gradé choisit le sabreur comme cible et tira une fusée qui se dirigea à une rapidité phénoménale, mais à la place de l'éviter, Khan essaya de la détruire.

-ARCANE 1 DU SAMOURAÏ

Le bretteur prit son sabre avec ses deux mains alors, la force de frappe était plus puissante et tenta de décapiter la balle, mais elle explosa à temps qui blessa grièvement le samouraï.
Plus acharné que jamais, le colosse voulut tuer tous ses opposants.

-FESTIVAL BLAZERS

Comme une mitraillette, ce dernier tira comme un fou en direction des bandits qui eurent beaucoup de difficulté de les éviter et à la fin, la plupart des édifices furent rasés ce qui donna au port de Rosarlino le statut de ruines.
En effet, Edward avait réussi miraculeusement à échapper à l'effondrement de l'entrepôt de poissons et vint à la ressource de son père, mais Cathbad l'aperçut.

-Tiens, j'avais oublié le gamin! LANCE TRANCHANTE

Il tenta de tuer l'enfant en s'élançant à sa direction pour donner un coup de lame vif dans le centre, mais Valor intervint de dernière minute en bloquant la scie avec toutes ses forces et cria au gosse.

-ED, SAUVE-TOI ET SURVIS! JE NE POURRAI PAS TENIR LONGTEMPS!

Edward se mit à retrait et le vice-amiral esquissa un sourire et donna un coup final.

-PLUIE DE SANG

Ce dernier continua sa trajectoire et peu à peu, les lames tranchèrent la peau du timonier qui mourut dans la torture et devint finalement un cadavre maculé de sang.
Fou de rage, Phil s'emporta et commença à courir vers le meurtrier.

-TU VAS MORFLER!

Ayant un oeil attentif, Cathbad le vit et prépara son arme à poudre de canon.

-ÉCLATE-TÊTE

Le vieil officier pointa son bazooka qui se situait maintenant à un centimètre de la face du tireur d'élite et tira sur sa tête qui explosa avec une mare de sang.
Or la mort du tireur, Albert était déjà sur son bras qui tenait l'arme et le navigateur décida de le détruire.

-Tu as causé trop de dégâts, Cathbad! BLOQUAGE

D'un geste brave, Drook planta sa canne dans le trou du bazooka ce qui provoqua une gigantesque explosion qui tua le pirate et enleva le bras entier du vice-amiral.
Grièvement blessé au point d'avoir de la difficulté de marcher et en essayant de refouler ses larmes, Sword Khan décida de décapiter la scie électrique avec la technique que son père lui avait apprise.

-ARCANE ULTIME DU SAMOURAÏ NIRVANA

Le sabreur se concentra à un tel point qu'il entra en transe pendant quelques secondes et suivit sa respiration pour atteindre un niveau spirituel très avancé et puissant.
Donc, des illusions représentant cinquante mains tenant un sabre apparurent.
Du côté du titan, il observa la stratégie de Khan et décida de riposter.

-LAME DE LA MORT

Le géant asséna un violent coup de scie au niveau du cou de son adversaire et contre-attaqua de toutes ses forces.

-EXÉCUTION

Il donna un léger coup de sabre, mais en réalité avec les illusions, il était titanesque et pouvait tuer un gaillard.
Les lames détruisirent la scie en mille morceaux et d'autres percutèrent le ventre et le torse de Cathbad qui fut mis KO un moment.
Après son coup, Sword Khan sentit sa vision faiblir, tomba à genoux, puis par terre et un peu plus tard, son coeur cessa de battre.
Ne sachant plus quoi faire, le jeune Newgate sanglota et resta immobile.
Cinq minutes plus tard, le gamin vit les membres du haut gradé bouger et l'homme qui était KO se releva en furie et plaça une épée sur son engin qui tenait auparavant sa scie électrique.
Il grogna comme un ours et s'avança en direction du petit qui commença à réciter une prière tribale que son père lui avait apprise un an plus tôt.
Soudain, le visage du officier borgne pâlit iimmédiatement, car il voyait un personnage aussi amoché que lui derrière Edward et c'était bien Joseph Newgate qui avait repris connaissance.

-Impossible, je te pensais évanoui pour très longtemps.

L'époux de Clara regarda son fils ainsi que les cadavres de ses amis et lui donna un drôle de collier, puis il fixa son ennemi avec deux yeux vifs.

-Ed, prends ça! Ça te protégera du haki......... Cathbad, mon fils a imploré mon aide et prépare-toi à goûter ma puissance et à regretter le meurtre de mes potes.

Le jeune répondit au paternel.

-Papa, tu as un pouvoir, non?

Toujours sidéré, le colosse murmura comme s'il y avait quelque chose de très grave qui se produirait.

-Si cet enfant dit vrai, tu maîtrises bel et bien le haki......

Joseph confirma sans hésitation.

-Oui, c'est un pouvoir qui est légué père en fils et le haki des Newgate est très puissant.
Prépare-toi!

Sans se forcer, Jos libéra ce fluide invisible et à chaque pas qu'il faisait, les bottes firent secouer la terre et le haut gradé essaya de tout son possible de dégager son haki.

-Je maîtrise très difficilement le haki! TENSION UTLIME

Il poussa un cri maintenant anodin, mais qui devenait de plus en plus puissant et le flibustier continuait de renforcer son haki comme c'était un jeu d'enfant.
Après un bon vingt minutes de cette compétition de haki, Cathbad sentit un malaise au niveau du coeur et devint tellement faible qu'il ressemblait à une poupée de chiffon.
Le père d'Edward pointa son opposant du sabre et l'acheva.

-Le haki des Newgate est absolument inébranlable et JE VAIS VENGER MES COMPAGNONS! CAGE DU GOLEM

Le pirate, à la vitesse d'un léopard, suivit une trajectoire carrée avec son sabre et décapita les deux jambes et le bras restant du vice-amiral qui tomba par terre.
N'étant plus capable d'être concentré, le perdant parla.

-Tu as gagné, tue-moi.

Le haki de Joseph se dissipa, il s'approcha du vaincu et le menaça de la lame.

-Pas tout de suite, pourquoi es-tu venu ici et qui t'envoie?

Le colosse n'eut pas la forcer de protester verbalement et dit toute la vérité.

-Haaaaaaaaaahaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhh! Tu veux vraiment tout savoir..... cela ne te plaira pas!
Tout a commencé, il y a un an, la Marine a voulu éradiquer tous les bandits qui s'étaient cachés et on a développé une sorte de technologie de carte radar ayant la fonction de trouver les lieux ou les pirates restaient ce qui a repéré Rosarlio, il y a environ trois mois.
Donc, un des amiraux m'a envoyé vous éliminer et mon bateau est seulement une infime partie de l'armada de 50 navires qui se dirigent vers ton île.
Cette armada est dirigée par le même amiral qui est le plus cruel et le plus fanatique.
Son nom est Benjiro mieux connu sous le surnom le Soleil Pourfendeur à cause de son port d'un drôle de masque représentant un soleil et il se combat avec un trident légendaire qui a des pouvoirs monstrueux et le haki ne le gêne pas.
En plus, il prétend être un ancien chef d'un clan d'indigènes et ce clan est disparu, il y a environ cent cinquante ans, alors mes amis et moi, nous nous sommes arrivés à une conclusion qu'il est un vieil amiral âgé d'environ deux cents ans.
On le qualifie parfois de prophète et son caractère belliqueux l'amène à faire des massacres et présentement, il est à son dernier essai de trouver la fontaine de jouvence qui rajeunit les gens qui la boivent.
Je sais très bien quand il était jeune, il avait une puissance environ vingt fois supérieure à la sienne d'aujourd'hui
Le pire dans tout ça, il a fait apporter des munitions suffisantes sur son armada pour faire un Buster Call sur Rosarlio......

Quand il entendit les derniers mots du géant, le mari de Clara fut sous le choc et des gouttes de sueur perlèrent sur son front....
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Aoû - 03:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
zedka



Inscrit le: 06 Mai 2013
Messages: 11
Localisation: N'oublie pas tes
Team: 5 bols de swagg par jour.
Pièce(s): -1
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Jeu 8 Aoû - 19:47 (2013)    Sujet du message: Cle Répondre en citant

Hey Chaosx!! (Au fait, comment se prononce ton pseudo? Chaosix nan?
L'histoire de Newgate... Why not? Surtout que j'avais commencé " l'âge d'or de Barbe Blanche" sur la VDD et que j'avais rien compris... --'
Ce premier chapitre donne un de vite-F brouillon, effet donné notamment par les techniques mises en majuscule entre deux blanc, ça ôte tellement de crédibilité à ton texte...
Mais je ne m'arrête par là, car si ce chapitre était très moyen, j'ai bien vu que tu t'es supe bien amélioré entre ce chapter et celui de l'âge d'or de BB. abovee
Pas grand-chose à dire d'autre en fait... J'essaierai de faire une pitite critique quand j'aurais vu la suite, pour compléter ce piti piti piti com'!!
Et n'oublions pas: enjoy le flood!! Ah voilà Taka, je fuis comme un lâche... goz
_________________
« Tandis que la vague déferlait sur la grève, Monsieur Tulipe se tourna vers le large.
- Entremetteur, cajoleur, empoisonneur, dissimulateur, révélateur. Non mais regarde-le monter et descendre, entraînant tout sur son passage.
- Qui ça ? demanda Anna.
- L'océan, répondit Monsieur Tulipe. Enfin, l'océan et le temps. »
Revenir en haut
Chaosx



Inscrit le: 20 Mai 2013
Messages: 6
Localisation: Dans vos rêves
Pièce(s): 0
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 20 Aoû - 03:36 (2013)    Sujet du message: Le grand Edward Newgate Répondre en citant

Merci Zedka! Ça remonte à loin. Ces deux textes sont parus autour de Noël 2010.

Voilà le deuxième chapitre.

En furie, Joseph Newgate pressa son sabre sur l'artère carotoide de son ennemi qui ferma les yeux en pensant que sa vie et sa carrière allait s'achever d'ici quelques secondes.
Le pirate proféra des grosses injures.

-Sacrebleu de sauvage, il y a des habitants qui sont innocents qui habitent sur l'île.
Surtout des femmes enceintes, des enfants ignorant le mal, des jeunes pères apprenant leurs valeurs à leurs enfants, des aînés racontant des contes d'antan et des vieux pirates qui ne veulent pas faire du mal au gens, mais vous nous n'aviez pas laissé le choix de nous défendre.
Tu mérites d'être exécuté, mais je ne te torturerai pas! BARBARE.....

Soudain, un bruit sourd se fit entendre, puis les sons furent causées par des vagues anormales et à l'horizon, les deux guerriers et le jeune purent observer l'armada de Benjiro accoster les côtes de la plage.
En soupirant, Cathbad pointa une drôle de sillhouette sur le devant du principal navire.

-C'est lui, le Soleil Pourfendeur.

De ce même bateau, un pont s'abaissa et un vieillard mesurant deux mètres accompagné d'une centaine d'officiers qui étaient gradés au dessus du poste de commandant arrivèrent sur le sable chaud.
Ce vieux, appellé l'Amiral Benjiro ou le Soleil Pourfendeur correspondait très bien à la description que le vice-amiral a faite à son adversaire et il était d'une laideur épouvantable.
Ses membres semblaient tellement maigres qu'on dirait qu'ils étaient complètement desséchés, ses veines étaient visibles même les plus petites, ses longs cheveux blancs comme la neige touchaient le sol, il portait un manteau de fourrure à l'effigie de la Marine pour le réchauffer ainsi qu'un pantalon déchiré de cuir brun et sa peau était entièrement tatoué de tatouages tribaux.
Son masque de soleil lui donnait l'air sinistre et dangereux.
Il semblait avoir un peu de difficulté à marcher et servait son trident comme sa canne ce qui est normal pour un âge si avancé.
À un moment donné, il regarda son sous-fifre qui venait d'échouer et Cathbad voulut présenter ses excuses.

-Mon amiral, je....

Le Soleil Pourfendeur lui coupa immédiatemment la parole et pointa l'arme à fourches à sa direction.

Cathbad, tu es un de ces incapables qui méritent d'être exterminés de la planète et tu nuis à la création des Jardins du Soleil.
RAYON FULGURANT

Un rayon lumineux sortit du trident pour percuter le coeur du colosse duquel son corps fondit comme du beurre dans le micro-ondes et Joseph recula d'un pas et prit solidement la main gauche de son garcon.
Le paternel insulta le vieillard voulut des explications de la part de la même personne

-Sale chien de la Marine, tu as fallu faire fondre mon bras!
Quelle est cette arme, quel est ton but, que sont les Jardins du Soleil et que veux-tu faire avec cette fameuse fontaine de jouvence?

L'amiral sourit et raconta ses plans au hors de la loi d'une voix très rauque.

-Tu es bien impétueux pour me parler comme ça ce qui est normal pour un pirate!
Mon trident est l'arme forgée par les ancêtres de mon clan et elle a un pouvoir monstrueux en relation avec le soleil.
Quand je suis devenu le chef de mon clan, j'ai voulu rendre obligatoire le culte du soleil que j'ai appris durant ma jeunesse ce que mes confrères ont refusé.
En effet, les origines de ce culte remontent à des siècles auparavant et constitue minimum cent sacrifices par jour sur une période de cent cinquante ans sans que je meure.
Une fois ce devoir fait, le fils du Soleil viendra sur Terre pour faire le dernier génocide du Mal et fonder les Jardins du Soleil qui abriteront les gens du Bien sur la plaine Sainte qui est située au centre du Nouveau monde.
Pour effectuer ces sacrifices, j'ai fait le premier en tuant les cent personnes qui formaient mon clan qui ne voulait pas collaborer avec moi et je me suis enrôlé dans la Marine en leur mentant que j'avais tué ces cent indigènes qui formaient la caste des bandits.
Impressionés, les haut-gradés me promurent au poste de lieutenant-colonel ce qui me donna un certain pouvoir et à l'époque, j'ai manipulé mes soldats pour qu'ils coopérent dans mon projet et ensemble, nous avons attiré cent magnifiques vierges par jour qui allaient être délivrées de leur chasteté et desquelles nous les tuons avant la nuit.
Cette même opération se répéta au fil des jours, je te le dis, c'était un vrai paradis et en même temps, je tuais des pirates pour rendre service à la Marine jusqu'à l'âge de cent ans.
À cet âge, j'avais gravi des échellons jusqu'au grade d'amiral ou je pourrai jouir d'une liberté encore plus grande ainsi qu'une infulence.
Donc, j'ai raconté mes plans aux cinq étoiles et au amiral en chef en déformant la vérité.
Or, ils feraient partie du Jardin du Soleil et tous les pirates seraient morts, alors ils ont accepté en m'autorisant de sacrifier cent de mes hommes par jour.
À partir du lendemain, j'ai formé une armada qui se renouvellerait tout le temps et j'ai commencé ces nouveaux sacrifices.
Cependant, après soixante-quinze ans, j'ai contracté une sorte de maladie qui me rend beaucoup plus faible et moins compétent à effectuer les meurtres et j'ai fouillé dans ma mémoire, puis je me suis rappellé une vieille légende de fontaine de jouvence qui rajeunit la personne jusqu'à ses âges de jeunesse.
Cette fontaine pouvait se situer, soit au bout de chaque point cardinal et il me reste seulement le nord à vérifier.
Mais ce n'est pas aussi le seul motif, c'est de remplacer le fils du Soleil en l'éliminant et ça serait moi qui régnerait sur les Jardins du Soleil.
Aujourd'hui va être un jour funeste, car je suis rendu à mes cent derniers sacrifices à faire et je vais raser l'île pour trouver la fontaine de jouvence!

Horrifié, le petit Newgate s'écroula en larmes en se bouchant ses oreilles.

-J'en ai assez d'entendre ces méchantes choses! Snif....

Benjiro le remarqua et siffla.

-Que fait cet enfant ici? Ce garcon doit faire partie des Jardins du Soleil et il fera un bon gaillard, soldats, amenez-le sur le bateau!

Sur le champ, le vieux pirate se dirigea vers son opposant et l'insulta.

-Enfoiré de malade mental! Je t'empêcherai de finir ton but utlime et de kidnapper mon fils.
FURIE DE LA LICORNE

À une vitesse folle, il transperca plusieurs fois le corps entier du ancien chef de clan avec son sabre et Benjiro contre-attaqua en donnant un coup de trident horizontal sur le torse de son adversaire, légèrement paralysé, qui chancela quelques minutes.
Puis, l'amiral attrapa le gamin et le lanca sur son bateau au grand dam de Joseph qui explosa de colère.

-TOI! TU.....

Le vieillard éclata de rire et annonca la finale de ses plans.

-Vieux boucanier croulant, tu aurais déjà une augmentation de cinquante millions sur ta prime pour avoir tué plusieurs de mes hommes dont Cathbad, mais je t'ai privé d'un élément et observe bien les sacrifices.
Tu m'as blessé grièvement et j'ai perdu tout espoir de trouver la fontaine de jouvence, donc je mourrai avec toi et le fils du Soleil m'enverra au paradis HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA!
SOLDATS, ACTIVEZ LE BUSTER CALL!!!

Obéissant aveuglément à leur supérieurs, les officiers sur les navires firent éjecter des tonnes de matières explosives dans le ciel pour retomber sur Rosarlio et après un calme plat, les grenades tombèrent et firent exploser graduellement l'île.
Lorsque les bombes tuèrent les cent soldats destinés au sacrifice, un personnage lumineux en train de se matérialiser éclairait les nuages de fumées et le ciel rouge.
Ce phénomène surnaturel était absolument un spectacle féerique avec des jeux de rayons de soleil et le vieux Benjiro, épuisé, tomba à genoux en incantant dans une langue inconnue, celle de son clan et pleurait de joie.

-Traduction: Ô fils du Soleil, je t'attendais depuis longtemps! Fonde les Jardins du Soleil!

Du côté du brave flibustier, il se libéra de sa paralysie grâce à son haki et avec son sabre, il effectua un coup de grâce.

-Les amiraux ne surveillent-ils pas leurs adversaires? BOND DU LÉOPARD

Joseph bondit en s'élancant et poussant un cri de guerre, il transperca le coeur du Soleil Pourfendeur qui n'eut pas vraiment le temps de réagir.
Ensuite, les bombes du Buster Call retombèrent sur eux.

Environ une dizaine de minutes plus tard, les navires fermèrent leurs canons et les matières explosives avaient fait leur travail, puis le nuage de fumée se dissipa avec un vent léger qui soufflait sur le secteur.
En effet, toute Rosarlio était rasée, il ne restait plus de maisons, plus d'arbres, plus de quais, plus de troncons, etc.. et son paysage complètement gris avec les montagnes et les collines semblait fantomatique et tout droit sorti du pire cauchemar d'un humain sous un ciel bleu immaculé.
Cependant, cent deux personnes pouvaient être visibles et celles-ci étaient les officiers sacrifiés, le cadavre d'un amiral sans son masque de soleil qui avait cassé en mille morceaux et enfin Joseph Newgate qui avait fait disparaître le fils du Soleil.
Il était très mal en point, son corps entier saignait, ses jambes boitaient et ses yeux semblaient sans vie, mais il était toujours vivant.
Sur le bateau de feu Benjiro, Edward n'en croyait pas de ses yeux que son père avait survécu à une telle attaque et il regarda Joseph qui commença à lui parler en utilisant ses dernières forces.

-Edward, survis et deviens un grand pirate! Ah...........

Le mari de Clara chancela et finit par tomber par terre, puis poussa son dernier souffle.
Ed pleura la mort de son papa et cria.

-PAPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA! Ouinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!

À côté du lui se trouvait le nouveau chef de l'armada, un commodore qui s'appellait Garalt et il ne supportait pas les sanglotements du gosse et ordonna à un soldat costaud.

-Assomme-le, Mathugen!

Mathugen asséna un coup de poing qui fit perdre connaissance au petit Ed et le navire commença de naviguer vers une nouvelle destination.
À mi-chemin pendant le fils du regretté Joseph était dans le coma et dans les cales du bateau, Garalt décida de convoquer ses deux hommes de confiance en réunion durant une nuit.
Dès le dernier officier arriva sur la table de la réunion dans la chambre de feu Benjiro, le commodore prit la parole.
Ce haut-gradé, dans la fin de la trentaine était un combattant costaud avec des poings américains aux cheveux en bataille noirs, son front avait un tatouage tribal ce qui était très rare à l'époque, ses yeux rouges donnanient la trouille aux moins courageux et il s'habillait comme un prêtre malpropre.

-Je suppose, mes chers Loeg et Laeg, que vous savez bien le motif qui nous amène à faire une réunion exceptionnelle comme celle-ci?

Loeg et Laeg, tous sous-amiraux, étaient les fils jumeaux du regretté amiral Ordan et maîtrisant l'art de l'épée, ils semblaient des chevaliers médiévaux complètement habillés de métal, mais par contre, chaque frère portait une armure de diffiérente couleurs.
Celle de Loeg était noire et Laeg, blanche.
Soudain, le guerrier en blanc tapa le meuble et répondit d'une voix incroyablement grave.

-Garalt, tu dois penser au petit. N'est-ce pas?

Le commodore voulut approuver, mais l'autre frère lui coupa la parole et celui-ci avait une voix d'un ton contraire de son jumeau.

-T'as raison frangin! Il s'appelle déjà comment?

Le chevalier noir répliqua.

-Loeg, tu n'as pas entendu les dernières paroles de Joseph Newgate. Il a appellé son fils Edward.

Puis, c'est l'autre qui reprit la parole.

-Oh oui, c'est vrai! J'espère que Garalt ne le fera pas tuer même si c'est le fils d'un bandit.

Alors, une conservation débuta et l'unique auditeur était un commodore qui s'irritait de plus en plus.

-Franchement, penses-tu que notre ami pourrait tuer un innocent, il doit vivre sa vie.

-Laeg, as-tu de l'empathie pour le bambin? Moi oui.

-Moi aussi, mais selon mon raisonnement, Edward est un jeune enfant quand on voit son physique.

-Ouais, papa voudrait combattre Benjiro. Je le trouvais vraiment pas net et papa est un homme de coeur.

-Loeg, je suis parfaitement d'accord avec toi sur ce point-ci et ses histoires de sacrifices épouvantables me donnaient mal au coeur.

-On devrait gracier l'enfant pour revenir au sujet, non? Et......

Tout à coup, leur attention furent attirés par un coup de poing qui cassa la table de bois en deux et un commodore en furie leur somma un ordre très strict.

-SILENCE, SI VOUS REFAITES ÇA, VOUS ÊTES RÉTROGRADÉS!

Mal à l'aise, Laeg bafouilla.

-Euh...que fait-on pour la table?

Alors que Garalt se calmait doucement, il expliqua son plan.

-Je m'en fous, je vais faire rénover cette pièce! J'ai décidé du sort du jeune Edward, je l'enverrai se faire éduquer par le père Paulo et il deviendra un officier plus tard dans sa vie. La réunion est terminé et n'oubliez pas votre avertissement!

Enfin, les deux frères, tout penauds, sortirent de la pièce et allèrent se coucher.


Une semaine plus tard, pendant que le petit Edward était toujours dans le coma et pour s'assurer qu'il ne reprenait pas conscience avant l'arrivée à destination, le commodore a fait droguer le gamin, l'armada accosta les côtes d'une île automnale située au centre de North Blue et nommée San Miguel en l'honneur du fondateur du couvent qui se retrouvait au centre de l'île, il y a des centaines d'années.
Le père Paulo attendait déjà les navires sur la plage, il semblait être dans le début de la cinquantaine avec des cheveux gris, ses yeux bruns, sa stature osseuse et ses sourcils broussailleux affichaient un air fatigué, son corps était couvert d'une longue tunique noire aux manches longues avec une sorte de robe de la même couleur et il marchait avec des vieilles sandales.
Garalt mit les pieds sur la terre ferme le premier et commença à parler.

-Mon père, je suis le commodore Garalt qui le successeur de feu Benjiro et j'apporte le fils, nommé Edward Newgate, du assasin de ce amiral pour qu'il se fasse éduquer sous votre tutelle. Le but de son éducation sera un nouveau officier dans la Marine dans les prochaines années à venir

Le religieux hésista un instant et il répondit.

-Pas de problème mon commodore. Je suis un allié du gouvernement et de la Marine et j'obéis à ces ordres.

L'officier hocha la tête et donna un ordre à un soldat situé derrière lui.

-Ungus, apporte Edward dans sa nouvelle chambre du couvent.

Paulo décida de l'aider.

-Je vais vous la montrer.
Revenir en haut
Astromoras
Farfadet


Inscrit le: 25 Jan 2014
Messages: 45
Localisation: Plus loin que chez toi
Team: Rocket Balls !
Pièce(s): 0
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Ven 28 Fév - 10:45 (2014)    Sujet du message: Le grand Edward Newgate Répondre en citant

Après l'avoir mise sur la Volonté du D, elle a fait son retour sur la GBF ! Franchement, elle est super bien fait ta fic ! Chapeau !
D'après mon détecteur, je n'ai pas vu de traces d'erreurs de syntaxe, de fautes d'orthographe.
This fic is successful!
Continu comme ça !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:40 (2017)    Sujet du message: Le grand Edward Newgate

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GBF Index du Forum -> La Cave -> La Galerie d'art -> Le Pupitre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation