top

Les reviews de Vista & Houblon

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Scène de concert
Auteur Message
Houblon Warrior Orange
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 533
Localisation: [Insérer Bon Mot]
Team: Pré-Scriptum
Pièce(s): 31
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 14 Oct - 00:02 (2013)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon Répondre en citant

Les Review De Vista & HW


Bonjour à tous,
Je suis là pour vous présenter un tout nouveau type de topic musical: les review. Vista et moi avons fait quelques écoute d'album sur skype ces dernières semaines, juste histoire de s'amuser un peu, et elle se passèrent si bien qu'on en a fait pas mal d'autre. Il en ressort de ces écoutes des remarques plus ou moins intéressante et pertinente mais surtout des points de désaccords ou des avis nuancés.
Vu qu'on se marre bien à faire ça, et que faire des reviews croisés peut être quelque chose d’intéressant, je me suis dis qu'on pourrait y donner une répercussion sur le forum sous forme de ce topic.

Donc dites nous en commentaire si ce genre de topic est un minimum intéressant et si ça vous plait, (et si vous voulez qu'on chronique des albums envoyez ça à vista ou à moi par mp).
Bref, démarrons tous de suite avec le premier album: Rave Age de Vitalic.



Rave Age - Vitalic


Avis détaillé Vista :

Cet album c'est beaucoup de sentiments, souvent négatifs mais aussi positifs.

Après cette intro niaise au possible je vais vous dire ce que je pense de cet album : mouuuuuuuuuuuais.

Cet album, je l'ai longtemps considérer comme une crêpe à la merde, soit de très bonnes choses mélanger avec des choses immondes et horribles.
Mais il faut replacer Rave Age dans son contexte. Car c'est le contexte qui influence en grande partie le regard que j'ai sur cet album.
Rave Age est le troisième album de Vitalic, producteur électro Français, il est considéré comme un grand du genre (sisi), il a auparavant sortit deux excellents albums, Ok Cowboy en 2005 et Flashmob en 2009.
La particularité de ces albums là sont dans leur structure et dans leur sonorité. En effet Vitalic montre à plusieurs reprises (pas tout le temps bien sur) qu'il est capable de faire du bon son composé autrement qu'un enchaînement de couplet et de refrain. De plus, Vitalic utilise souvent des sonorités très aériennes, par aérien j'entends des sons planant voir hypnotisant. Et c'est là où Rave Age se casse la gueule, les sons ne surprennent pas dans les deux points que je vous ai cité, la structure est vu et revu et les sons déjà entendu (ceux qui le sont pas sont moches).
C'est là aussi un défaut de l'album, ben parfois ... c’est moche ! C'est con et enfantin de présenter la chose quand même et je vois déjà Enitu me dire que c'est une notion subjective et que chacun ne voit pas cela du même oeuil et que *mets une tarte à Enitu*

Par exemple le son vigipirate est une horreur sans nom, The March of Skabah pareil, No More Sleep c'est Vigipirate en un peu plus écoutable (mais rien de reluisant). Vitalic c'est mis en tête de faire du gros son sale et violent et si c'est pas un partie pris qui me gène (j'aime l'électro hardcore m'voyez) ben sans originalité et patte perso ça rend pas, et là j'ai l'impression d'écouter parfois du sous Vitalic, ou du Vitalic qui sait pas quoi dire et qui brode.

Concrètement Rave Age souffre d'un manque d'inspiration pallié avec du gros son (faudra voir en live ce que ca donne), le résultat sent parfois le réchauffé et le contraste avec ses deux précédents albums parle de lui même.

Mais Rave Age c'est aussi des bonnes choses, Rave Kids Go nous fait part d'une magnifique partie chanté et d'un beat électro plaisant, Fade Away plus pop et doux nous laisse entrevoir un peu de douceur dans ce monde de brute, Stamina fait le parie d'un son plus techno et brainless mais qui par magie fait effet, La mort sur le dancefloor nous propose du contenu malgré sa puissance (avec des lyrics en français !!), nexus est un son plus expérimental qui montre que finalement non Vitalic sait encore faire de belles choses et je terminerai sur Under Your Sun qui propose une belle voix à mon sens.

Avis détaillé Houblon :

Alors déjà je tiens à dire que Vitalic est un de mes groupes éléctro préféré avec Air, les Daft et les Chemicals. C'est dire si j'aime ce qu'il fait.
C'est dire ma déception aussi.
Car oui, cette album est un échec, pas un échec totale car il y a des choses qui permettent encore d’espérer mais un échec tout de même.

On va direct entrer dans ce qui fait de cette album, un mauvais album. Déjà, Vitalic a voulu sonner jeune. Ou en tout cas à adapter son éléctro à ce qui fait beaucoup danser en ce moment: le hardstyle. Hors, le hardstyle c'est laid. C'est un courant de musique qui se veut dansant et violent, mais je suis désolé, se vouloir violent ne justifie pas le fait de sonner laid. Le punk est un courant violent, et pourtant ça ne sonne pas moche. Je beau ne pas beaucoup aimer les Sex Pistols (car répétitif au possible), on ne peut pas dire que leur musique soit laide. Basique mais pas laide. Hors là, c'est laid. Les sonorités sont vraiment dégueulasse. Et j'en prend pour preuve les morceaux tel que No More Sleep, The March Of Skabah, The Legend Of Kaspar Hauser et la pire de toute Vigipirate qui arrive à nous singer le début d'un morceau de rap caricaturale. Alors je vous vois déjà venir me dire que Stamina et La Dance sur le Dancefloor sonne aussi comme ça, mais je reviendrais dessus plus tard. On a quand même ici déjà 4 mauvais morceaux. Pas moyen mais vraiment mauvais. A telle point que le second défaut de cette album en devient presque une qualité: la plupart des voix de cette album sont insipide. Je prend ici en exemple Under You Sun qui n'a aucun interet. Mais vraiment. C'est prévisible, pas créatif pour un sous et limite ennuyeux. Et pourtant je peux vous dire que inséré entre Vigipirate et No More Sleep, ce morceau fait presque du bien...
Passons maintenant au chanson médiocre, je vais commencer par Next I'm Ready, qui bien que très insipide avait un début qui me faisait presque espérer. On se comprend bien, c'est du rap US basique mais... je sais pas pourquoi mais j’espérais presque un morceau sympa. Vista vous dira que c'est du Tomorrow land like naze, mais ce morceau aurait presque pu être un plaisir coupable. Heureusement, le son dégueulasse a ses petits moments, les claviers non imaginatif au possible est aussi présent, et le tout à au final peut d’intérêt. Mais quand même je retiens de ce morceau, entre 2 moments moche, quelques secondes qui me confirme que ce morceau est un pur gâchis et qu'avec un peu plus d'inventivité (et de son correct), ça aurait pu être un jolie plaisir coupable.
Après Lucky Star qui pour moi fait un peu office de Second Lives de fortune. C'est monté pareil: morceau instrumentale qui est surtout atmosphérique mais qui a ses petites élévation pour faire danser. Malheureusement le tout n'est pas très très inspiré et même si elle reste sympathique, Lucky Star disparaitera de votre mémoire aussitôt le morceau suivant enclenché.
Dans les morceaux passable, on a ensuite Stamina, qui certes a toujours un son dégeulasse (quoique moins que certains morceaux), mais se met clairement dans la case de parodie de Vitalic. C'est débile, pas jolie, mais ça se moque de soi et je trouve ce morceau plutôt bienvenue de sa part. Ensuite il y a Nexus qui est un morceau tout a fait correct, qui installe son ambiance et reste posé. Le problème du morceau étant qu'il n'y a pas d'explosion finale. Alors qu'elle est presque annoncé. On finit donc déçu et ce morceau reste juste pas mal, au lieu d'être bon.
Maintenant le trio des bons morceaux:
- La mort sur le dancefloor qui miraculeusement combine qualité et sonorité hardstyle. Pourquoi? Déjà je pense que le fait que ça soit chanté en français, et la voix de la chanteuse joue un peu. Cette voix n'est pas forcé et passe très très bien. Ensuite, le son qui survient juste après le refrain (et qui est censé être celui qui fait bouger) n'est pas laid. C'est bizarre de dire ça vu l'inspiration mais je n'ai rien contre ce son là. Il y a bien la voix de "la mort" (ou assimilé) qui pour le coup est un peu moche, mais au final elle est assez discrète ce qui fait que ça passe. Du coup, la mort sur le dancefloor est un bon morceau. Aussi surprenant et contradictoire que cela puisse paraître.
- Rave Kids Go, ou la semi deception. Ce morceau si on écoute que la premiere minute est une pure tuerie. Voix efficace mais qui ne force pas, son très vitalicien qui vient crescendo, refrain qui promet. Bref, on s'attend à un énorme morceau. Mais à 1"10 arrive le son qui aura principalement dissocié vista et moi. Pas que ce son là soit complètement laid (j'ai quand même mis plusieurs écoute à m'en remettre) mais... ça manque un poil de cohérence. Vitalic aurait gardé juste les ingrédient de la première minute (en rajoutant quelque crescendo et moment instrumentale sympathique) ça aurait super bien passé. Ca aurait été très beau même. Mais au lieu de ça on se retrouve avec un son qui veut faire bouger. Et je trouve que le potentiel de la voix est un peu gâché du coup. Au final le morceau reste bon, mais il n'empeche que pour moi, ce morceau contient un peu le début de l'échec de l'album (c'est à dire la sonorité type hardstyle).
- Fade Away, LE morceau. La encore grosse dissociation entre vista et moi. Vista la voix un peu trop lisse. Je suis plutôt d'accord mais.... ça marche à fond sur moi. C'est pour moi ce qu'aurait du être aussi Rave Kids Go: une assumation de totale de l'inspiration Yuksek. C'est d'ailleurs peut être aussi pour ça que j'aime la mort sur le dancefloor, car elle aussi s'assume complètement en tant que chanson qui fait juste boum boum tout simplement. Le fait que Vitalic assume enfin entièrement son morceau fait plaisir, et je trouve celui ci parfait dans son genre sucré à la voix efficace.
On rajoute à ça un refrain tout kikinou et un clip géniallissime et je suis au ange. Mon kiff de l'album.



Avis général :

- Rave Age c'est 30% de très bon, 15% de bon et 55% de bouillasse vomitive.
Je lui mettrai un 6/10 ce qui est décevant pour un Vitalic mais qui au final sort la tête de l'eau (et oui je me suis aperçu que ces temps ci j'écoute beaucoup Rave Kids Go et La mort sur le Dancefloor).
Les titres dont je ne vous ai pas parlé sont nuls !!

- J'ai peut être paru satisfait dans mon avis détaillé, mais quand même, cette album contient un trop gros nombre de daube. Certes le trio de bons morceau rattrape le coup mais ceux au dessus de la moyenne sont trop faiblarde, et vraiment faire passer Under Your Sleep comme un soulagement c'est pas terrible. Il aurait pu caler un morceau en featuring avec Rihanna au milieu que ça aurait été pareil. Le mauvais est donc beaucoup trop mauvais, pour que cette album ne soit pas une déception. C'est d'autant plus triste que Vitalic a fait juste avant Flashmob qui fait partie de mon top 10 album éléctro. Un album très moyen, et un mauvais Vitalic. 5/10

Morceau conseillé :

Vista: Rave Kids Go, la Mort sur le dancefloor, Nexus
Houblon: Fade Away, Rave Kids Go, la Mort sur le dancefloor



Hésitez pas à lâcher les com's !
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Oct - 00:02 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
vista snow
Parvenu 1er


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 789
Localisation: ça change
Team: Pr-S
Pièce(s): 44
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Lun 28 Oct - 16:34 (2013)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon Répondre en citant

Hey hey hey les Bitchies



Hide - The Bloody Beetroots


Avis détaillé de vista :


Bon, Hide des Bloody Beetroots.

Ha ce groupe, faut dire que j'avais tout pour aimer cet album puisque les BB c'est le groupe de mes années lycée, le groupe qui m'a pris par la main pour me faire découvrir les joies de la bonne électro (bon ils ont fait aussi quelques daubes mais bon on passera ^^).
Avec cet album les BB avaient déja sorti un premier album, Romborama de son petit nom en 2009. En 2011 ils avaient sortis un second album entièrement constitué de remix.

Les BB qu'on se le dise c'est du gros son électro, mais, qui a la particularité d'être bossé, chiadé. Concrètement les BB c'est ceux qui vont à la fois envoyer un gros son de soirée mais avec un minimum d'originalité pour être bien plus que du simple boom boom.

Quand on sait que mes années lycée sont caractérisés par ce love du Boom Boom, le fait qu'un groupe arrive à allier cette caractéristique + de l'originalité avait tout pour me plaire.

Et nous voila, en 2013, ma flamme pour ce groupe s'est un peu affaiblis et même si je continue à l'écouter faut dire que la magie n'y était plus (mais bon, ca c'est aussi du au temps qui a cette fâcheuse tendance à gommer tout ce qui touche à l'affection ^^).

Du coup j'attendais avec impatiente cet album et comme je suis un mec optimiste en terme de musique j'étais prêt à tout accepter de leurs part.
Ha oui une précision, les BB est un groupe mais pas tant que ça, normalement ils sont deux (un troisième éventuellement à la batterie), mais on peut dire que 85% du boulot revient à Sir Bob Cornélius Riffo (son compère étant surtout utile lors des lives). C'est un groupe musical mais plus un projet solo.

Et j'ai pas été déçu, ya des choses à redire mais honnêtement j'ai kiffer ma génitrice !
Si les BB ont gardés ce gros son qui fait office de signature chez eux, ils ont pas mal mûrie sur cet album, ainsi, on peut agréablement observé une profondeur dans leurs sons, là où avant il y avait un gros son omniprésent (comme ici) il y a maintenant un plus grand background, bref les BB ont réussi (pas tout le temps bien sur) à faire de la musique électronique là où avant ils faisait de la (très bonne) musique de soirée.


Mais venons en à l'album !


J'ai 4 coups de coeurs :


Raw : Bordel de merde, écoutez ce son à fond, les BB mettent en avant leur côté rock qu'ils ont toujours eu, c'est puissant et propre, puis il y a ce moment disco qui est juste excellent (avec une transition nette et propre), surprenant mais kiffant, avec les commentaires de Tommy Lee énormes "what's the fuck is that ? Fucking disco music ? You can't be serius it's fucking bullshit !!!" et ce final qui fait plaisir bordayl ! On est dans ce qui fait la substance de la musique des BB, de la puissance allié à du watefuckerisme qui surprend !

The Furious : Ha ce son, une voix complètement charismatique, un fond de clavier style clavecin mélanger à du piano, puis soudainement une monté et un putin de gros son qui décolle le papier peint, on s'y attend pas mais ca rend le son bien plus nerveux sans le dénaturer, ce que j'aime dans ce son c'est que les BB n'ont pas fait l'erreur de mettre du gros son partout tout le temps et au final, ce sont la voix et les claviers qui ont la belle part, le gros son étant plus là comme un bonus renforçant le son. Le son nous propose aussi des violons intéressants qui rejoignent ce que je disais précédemment --> les sons gagnent en profondeur. Surement mon BB préféré (son ressemblant beaucoup à Haver Mercy On Us qui était fut un temps mon BB préféré ^^).

Out of Sight : Ce sont en feat avec Youth et Paul McCartnhey (scusez moi du peux) est ce qu'on appelle de la bonne musique électronique, une entrée en la matière très bonne avec une guitare géniale, une voix qui pèse, un chœur d'enfant "unificateur" et un refrain vraiment bon, assez puissant mais pas violent. Et on fini avec un petit florilège de guitare et basses très opportuns. Du bon ! J'aime particulièrement la fin, qui prend son temps (1min30 environ). J'ai tendance à aimer quand les artistes prennent leur temps pour bien faire les choses, ça permet de faire les choses proprement et de ne pas brusquer les choses (fucking radio edit qui supporte pas les sons au dela de 3min30), et là, ce son prend bien le temps de se terminé, en douceur, avec un petit florilège de basses, de voix, d'arrangements très classe.

Reactivated : Prenez Derrezed, enlevez lui un peu de technique, dopez le au Red Bull et donnez lui des allures SF à la far cry 3 blood dragon et vous avez Reactivated. Le côté retro futuriste (avec son synthé très ... retro futuriste xD) est nouveau pour les BB et c'est un très bon début, un son purement instrumental. Petit bémol, dommage qu'après le crescendo de fin le son qui suit soit le même que pour le refrain mais bon, rien de méchant ^^ Ce son, et on peut peut être lui reprocher, prend plus le partie d'envoyer du beat que de réellement tentez quelque chose d'un peu technique (Derrezed par exemple est truffé de petits changements/détails) ce qui est peut être un peu dommage car ce son à une très bonne base et idée original.


Ensuite l'album nous propose des titres très bon comme : le sucré qui allie douceur infantile et puissance brut (mais jamais "hard") Spank , le bon aux allures dubstep mais qui ne dérange pas (ce son est particulièrement bon dans tout ce qui entoure le refrain) Rocksteady et le classieux A prayer qui, à mon sens, est un judicieux mélange entre The Furious et Out Of Sight.

Des morceaux sympas : le Daft Punkien The Beat plutôt mignon, le "j'ai un super début mais bon c'est moins bien ensuite" Albion , le rigolo Please Baby et le nerveux The source qui retransmet une ambiance live.

Des sons passables mais pas trop convaincants : Le "je fais beaucoup de bruit mais en fait bôf" Runaway, le très commercial Chronicles of a fallen love, le "j'ai une bonne instru mais une voix kikoo over 9000" All the girls et le "j'ai une moins bonne instru mais une meilleur voix" Glow in the dark

L'énooooooooooooooooooooooooorme merde qui insulte votre âme Volveto un gato nero, ce son est nul je mets pas le lien et j'arrête d'en parler.

Ha oui, y'a aussi un très bon bonus, Keep on Dancing.


Avis détaillé d'Houblon :



Alors à l'inverse de Rave Age où vista découvrait un peu mieux ce que faisait Vitalic, c'est maintenant moi qui vient en terrain inconnue en écoutant le dernier album des Bloody Beetroots, groupe que je ne connaissais que de nom.
Et franchement, c'est un des meilleurs album électro que j'ai écouté de l'année. Certes il a des mauvais morceaux (oh oui...) mais aussi des quasi chefs d'oeuvre. Oui j'utilise des mots assez fort.
Démarrons directement avec les deux morceaux qui mérite vraiment d'être écouté par tout fan de électro:
- Out of Sight: si il y a un morceau qui est réussis sur cette album, un morceau qui me rappelle l'apogée de la scène éléctro, c'est celui ci. Et ça me rappelle en particulier un groupe: les Chemicals Brothers. En même temps, si j'aime les Chemicals c'est pour deux choses: les univers qu'ils arrivent à instaurer (et ce qui est ce que je prefere dans l'éléctro), et leurs fusions de la britpop à la fois rock et élégante et l'éléctro. Et ici c'est un peu ça. L'univers est assez pure, avec des bruits de guitares pas du tout gras et qui s'allonge, des reverbs, des choeurs, ... Bref quelque chose de très beau et très... britpop. Evidemment le choix de Paul McCarthney n'est en rien dans ce morceau. Et du coup ce morceau me fait beaucoup penser aux morceaux collaboratif en Noel Gallagher et... les chemicals. Evidemment, ce morceau n'est pas non plus une décalque de la formule chemicals, et les bloody beetroots y mettent un peu de leurs sel: un peu de boom boom. Mais là où dans Spank j'ai mis un peu de temps à m'y habituer, ici c'est passé tout seul. Et cela pour deux raisons: le fait que ce boom boom ne fasse pas de surenchère et que le morceau ne soit pas axé dessus. Du coup oui, les fans de grosses musiques bien punchy n'y trouveront pas leurs comptes, mais à la place on a un morceaux fins, intelligents et qui apporte vraiment à la musique. Ah et moi qui suis pas un énorme fan de Paul Mccarthney (même si j'adore les Beatles), ce morceau me montre au moins qu'il n'est pas complètement cramé et continue pour l'argent (coucou Mick Jagger, coucou Roger Daltrey).
- Spank: Le meilleur album de AS Dragon. Le morceau est découpé en deux parties, le "couplet" et le "refrain". Le "couplet" a un taux de sucre si élevé qu'à sa simple vue, un diabétique a une crise cardiaque. Il y a un clavier en mode sncf qui fait des notes toutes claires et toutes zolies, ainsi que des choeurs d'enfant trop kikinou. On pourrait croire que je me moque mais... j'adore ça. C'est jolie, mignon, bien fait, avec plusieurs arrangements autour qui font mouche. Le refrain lui est beaucoup plus "violent" (bon y'a bien pire mais ça déteint du couplet ^^). Mais pas mal de plages du couplet reste dans le refrain et il reste quand même une certaine cohérence, même si... ba la transition est bien trop brutale. Le "You Wanna Dance" est parfait mais quand au première écoute la transition des deux parties fait un peu trop forcé. Je sais bien que le but est de faire collé moment doux et moment qui pulse mais par exemple "Littles Black Submarine" des Black Keys fait une transition assez similaire qui marche de la première écoute. Enfin ça serait le seul reproche que j'aurais à faire. Sinon, les différents arrangements apportent beaucoup à la chanson, la fin est épique, les choeurs (d'enfant ou finaux) sont géniaux, et ça donne la pèche. Bref une réussite qui me fait un peu penser à Fade Away en plus pêchue.

Ensuite 2 autres excellents morceaux:

- Raw: Un bon riff, une bonne montée, et surtout un excellent apothéose avec un son en mode alternatif qui rend très bien. Les voix et les ponts sont aussi très bien fait. En gros, un super son pour danser avec des tas de parties pour pas s'en lasser trop vite. C'est efficace, et à la fois bien pensé. En bref, l'un des meilleurs morceaux fait selon la formule Bloody Beetroots.

The Furious: Un excellent morceau dans un genre où je n'étais pas du tout vendu d'avance. Ce genre électro violente ne m'attire pas plus que ça (je préfère le punk :p), mais alors là, force de constater que c'est parfait. Le riff de piano est parfait et accompagne tout le morceau, les violons sont soit beau, soit bien trouver. Les phases calmes sont super bien foutues et amène très bien la montée au refrain. Ce que j'aime d'ailleurs dans ce morceau est que il n'utilise pas à chaque fois cette montée pour enchaîner sur les moments violents, parfois cette montée débouche juste sur du... rien. Et je trouve ça particulièrement intelligent pour renforcer les moments violents et non les rendre lassante. La dernière réussite du morceau est évidemment la voix. Puissante, charismatique et parfaite dans son rôle. C'est un peu LA bonne idée du morceau. Bon on aurait pu rendre ça encore plus épique avec un de nos dictateurs préférés du 20eme siècle mais bon .

Passons maintenant au bon morceau, mais qui n'on pas grand chose de particulier. Please Baby, le morceau le plus marrant de l'album. Les voix sont très bien faite et rappelle du daft punk vitaminé. L'idée est simple, rapide et tient plusieurs écoutes. Bref un bon petit morceau bien réussis. Reactived est aussi un bon morceau, qui n'est pas là pour révolutionner la musique électro mais qui reste appréciable par ses différentes idées d'arrangement, et ses parties. En plus elle n'est pas trop longue. The source qui a un coté rock en concert dans l'intro que j'aime beaucoup. Sinon c'est du DROP THE BASE, et de l'éléctro lourde. Simple et efficace. C-C-C-C-C-C-C-COMBO. Rocksteady, l'intro est sympa, sinon c'est bourrin. Pas grand chose à dire à part que je suis pas fana de tous les sons mais que dans l'ensemble ça marche. J'aime surtout les petits sons qu'ils intercalent entre les phases dubstep. The Beat qui fait très très RAM par ses vocoder et ses sons doux. C'est jolie, ça tient la longueur, et c'est surtout plutôt surprenant venant des Bloody Beetroots. Donc c'est un petit moment joyeux entre deux morceaux plus dansant. Albion With Junior qui est plutôt bien faite et dont le "oh yeah" est très amusant, mais fait un peu office de "sous-Second Lives", ça reste un morceau bien fait même si ça traîne un poil en longueur.

Puis y'a les morceaux chantés.... Qui deviennent alors insipide. Des grognasses de Runaway et Chronicles Of Fallen Love, aux rappeurs/chanteurs pop aux coeurs d'or de All The Girls et Glow In The Dark, le constat est le même: la voix n'est pas juste insipide et sans intérêt, l'instrumentalisation aussi en souffre et devient souvent assez pataude et pas très inventive. Bref, 4 morceaux pas très intéressant, dont certains ont quelques qualités (Glow In The Dark notamment), mais qui dans l'ensemble ne valent pas le coût d'être écouté.

Et sinon on a... le pire... L'un des morceaux les plus mauvais que j'ai pu écouter. Y'a un truc pourtant que je garderais, c'est les voix d'enfant à la magicien d'oz qui sont plutôt pas mal, pour le reste... quelle grosse montagne de merde. Tous les passages et les sons ne sont pas juste ratés, mais d'une laideur sans nom. Certains passage ne sont pas juste mauvais mais m'énerve carrément, faire sonner des choses aussi laidement et surtout ridiculement ça me fait mal. En faite ce n'est même pas la dubstep supra laide qui me gene le plus, mais bien la mélodie horrible (et que je trouve insultante) qu'on entend à deux reprise et qui est repris par de la guitare électrique (mon coeur saigne --"). Vraiment ce son n'est pas juste mauvais, ou très mauvais, comme l'est Vigipirate de Vitalic. Non, ce son est tellement ridicule qu'il en devient insultant. J’espère que les bloody ont fait ça dans l'optique d'un morceau qui se veut "drole" et volontairement laid, mais franchement je déteste même ce morceau avec le spectre de la vanne. Je trouve ça gras, débile et encore une fois insultant non seulement pour électro et la musique en général, mais aussi pour le talent qu'on les Bloody Beetroots. Ces mecs ont écris Out Of Sight quand même ! Bref réécouter ce son pour écrire ma chronique a encore été une souffrance et je ne compte pas le réécouter. Pauvre musique, tu ne méritais pas un tel étron.
Sinon pour finir cette avis détaillé par une bonne note, le son bonus "keep on dancing", outre le fait d'être un putain de Hors Sujet (c'est comme si Izia faisait un feat avec One Direction dans son prochain album), est vraiment du vrai rock bien basique comme on les aime. Dommage que ce ne soit pas un vrais morceau, et que des voix le coupent car sinon je l'aurais téléchargé. Eh ouais, c'est rock n' roll à ce point.



Avis Général:



Bref une bonne surprise que cet album, les BB se renouvellent et tentent des trucs parfois réussis, parfois pas. Mais malgré les échecs, les BB ont pour moi prouvé qu'ils sont plus qu'un très bon groupe de soirée faisant du gros son mais que, eux aussi, savent faire de la musique. Bien sur on garde cette puissance, mais on y ajouter de l'instru, de la profondeur. Romborama est un album qui se consomme vite et fort, Hide, quand à lui, est un album qui se déguste plus lentement.
Le seul gros point noir de cet album est, selon moi, les voix, Out Of Sight et The beat s'en sortent bien, A prayer et The furious c'est plus du parler que du chant donc ça va, mais Chronicles of a fallen love, Glow in the dark et All the girls ont des voix très kikko, impersonnel et, disons le, commerciales.


Hide est un bon album éléctro qui apporte vraiment quelques morceaux qui font partis de ce qui se fait de mieux en éléctro. C'est presque dommage que tout l'album ne soit pas comme Out Of Sight, The Furious ou Spank. Malheureusement quelques morceaux moyens et une immondice plombe un peu le tout. Mais ça reste une très bonne découverte.


Morceaux conseillés:



Raw, Out Of Sight, Reactivated & The Furious
Out Of Sigth, Spank, The Furious.


Note :



8/10
7.5/10


_________________
My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio



Brocco c'est le bon chasseur
Revenir en haut
Takamari
Lord


Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 16:32 (2014)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon Répondre en citant

Les reviews de Houblon et Vista… c’est donc ici que le minable club Pr-S est venu se cacher après la pseudo dissolution du club PS… Franchement c’est plutôt miteux… M’enfin ! On aimait bien vous avoir en adversaire quand même, c’était plus la classe que les Lurks ou que les récents pokemaniac (beurk)
Alors, je vous demande, à l’aube de la résurrection du club PS, de revenir à la vie !
Allez quoi !
Arretez les reviews et venez vous battre comme des hommes ! D’ailleurs, en parlant de review ! Je vais en profiter pour vous reviewer !

Houblon :
T’es un chic type mec, même si t’arrivera jamais au pied de mon poulain et que tu ne rentreras jamais dans la coupaingnie ! En plus t’es une saloperie de Pr-S donc voilà !
Je t’aimais bien au début, sur la VDD, quand on se battait au petit tournoi pour le Seigneur des anneaux ! Mais depuis t’es devenu un Pr-S ! Beurk ! Mais je te coeur quand même !


Vista :
Ouais, le premier parvenu du monde de la vie ! Franchement ça claque et rien que pour ça tu mérite mon respect… bon après t’es comme l’autre zozo... une saleté de Pr-S, mais comme je l’ai dit, vous êtes nos adversaire favoris !


Bon, mon message n’a rien a faire là… Faites vous un topic les gars !

Ps : La guerre doit reprendre !
Pps : Les PS domineront ! Pourquoi ne pas donner une part du gâteau aux Pr-S ? Après tout ce sont nos frères ?

_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Revenir en haut
vista snow
Parvenu 1er


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 789
Localisation: ça change
Team: Pr-S
Pièce(s): 44
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 17:21 (2014)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon Répondre en citant

Pr-S: Ya pas de majuscule à mon pseudo.
Ppr-S: Mais ya une majuscule à Pr-S.
PPpr-S: ya pas de majuscule à ps.
PPPpr-S: ya pas de ps.
PPPPpr-S: CQFD.


Cordialement cumberbgif
_________________
My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio



Brocco c'est le bon chasseur
Revenir en haut
mister K
Lord


Inscrit le: 29 Jan 2013
Messages: 808
Localisation: Devant le globe contenant les bouteilles de bourbon
Team: Club Ps
Pièce(s): 26
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 17:28 (2014)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon Répondre en citant

Et là, miraculeusement, alors que les Ps reprennent les affaires, les Pr-S font de même. Qui a dit dépendance? La preuve que sans nous, vous n'arrivez même pas à exister. Tout est dit.

Ps: Enfin, hormis les Ps à faire, tout est dit.
Pps: Maintenant c'est bon.
Ppps: Bisous :3
_________________


Animateur Radio GBF
Revenir en haut
vista snow
Parvenu 1er


Inscrit le: 31 Jan 2013
Messages: 789
Localisation: ça change
Team: Pr-S
Pièce(s): 44
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 18:05 (2014)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon Répondre en citant

C'est à ton chef que tu dois dire ça, pas à nous :siffle:
_________________
My name is Giovanni Giorgio, but everybody calls me Giorgio



Brocco c'est le bon chasseur
Revenir en haut
Houblon Warrior Orange
Les déménageurs de l'extrême


Inscrit le: 03 Fév 2013
Messages: 533
Localisation: [Insérer Bon Mot]
Team: Pré-Scriptum
Pièce(s): 31
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Mar 11 Mar - 19:27 (2014)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon Répondre en citant

mister K a écrit:
Et là, miraculeusement, alors que les Ps reprennent les affaires, les Pr-S font de même. Qui a dit dépendance? La preuve que sans nous, vous n'arrivez même pas à exister. Tout est dit.

Ps: Enfin, hormis les Ps à faire, tout est dit.
Pps: Maintenant c'est bon.
Ppps: Bisous :3


Je faisais des Pr-s bien après votre départ. Y'a bien que des ps pour se sentir aussi egocentrique
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:59 (2017)    Sujet du message: Les reviews de Vista & Houblon

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    GBF Index du Forum -> Le Living Room -> La Scène de concert Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation