top

Le centre-ville

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GBF Index du Forum -> Le Jardin -> La Balançoire -> Anthracite
Auteur Message
Phénix 'ODF' D
Chicken in Fire


Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 619
Localisation: Dans le ciel, brûlant et brillant de milles feux
Team: Groupe des Voyageurs
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 18:29 (2013)    Sujet du message: Le centre-ville Répondre en citant



Aah, le centre ville... Étrangement le seul endroit dans toute la ville où il fait bon vivre... En même temps, quand on est le croisement entre les hauts-quartiers, les quartiers marchants, politique, militaires et portuaires, on ne peut être qu'un endroit fort accueillant.

Au centre du centre ville se trouve la Grande Place, un endroit cernés de bâtiments dont la taille n'est égalé que par la splendeur de ces lieux de rêves. Le principal d'entre eux reste bien évidemment l'Anthracite Grand Hôtel, qui se démarque de tous. Mais le principal attrait de cette place est le nombre hallucinant de boutiques, de magasins en tout genre qui s'y trouve.


_________________

Phénix 'ODF' Dragon, le Samouraï du Soleil Levant, vous souhaite le bonsoir !

Citation:
21:36:58<Phénix 'ODF' D> ouais sinon mis à part qu'il a du succès au lit, pourquoi l'écuyer de Tyrion? il est pas un peu maladroit?
21:36:59<Naorim> 21:34:56@Phénix 'ODF' D: tu es fidèle et tu veux faire le bien


Dernière édition par Phénix 'ODF' D le Dim 24 Nov - 18:42 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Nov - 18:29 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Phénix 'ODF' D
Chicken in Fire


Inscrit le: 19 Mar 2013
Messages: 619
Localisation: Dans le ciel, brûlant et brillant de milles feux
Team: Groupe des Voyageurs
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 0

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 18:41 (2013)    Sujet du message: Le centre-ville Répondre en citant

Citation:

Jour 4 – Après-midi


Le centre-ville. Essex n’y avait plus mis les pieds depuis longtemps. Ses hauts bâtiments sombres, cette sensation d’oppression, de chuchotement, d’écoute perpétuel… Lui était habitué à ces sentiments, mais les visiteurs pouvaient être légèrement surpris par ces bruissements continuels, ces bruits de véhicules allant et venant continuellement, et ces regards condescendant.
Essex avait passé sa matinée hier à parcourir un bon bout de chemin de la voie de la GBF, avant qu’une bonne âme ne veuille bien le prendre dans son véhicule à moteur surpression. Une fois arrivé, Essex lui donna une pièce pour son geste avant de s’avancer entre les hautes tours.
Sur le chemin, le pirate avait retrouvé un peu la mémoire. Il se souvenait d’où il était avant de se retrouver dans ce bar, à savoir près des usines Jag’Stark. Il se souvenait de pourquoi il se trouvait là, ainsi que de sa rencontre avec Eutin. Mais entre ça et son réveil, c’était le noir. Impossible pour lui de s’en souvenir.
Maintenant qu’il avait perdu tout espoir de retrouver Jag’Stark, il n’avait eu aucune idée de ce qu’il devait faire. Jusqu’à ce qu’un de ses anciens amis, Fédro Justa, aujourd’hui devenu patron d’un petit hôtel sans prétention. Son ami accepta avec plaisir de le loger pour trois fois rien – en réalité, quelques bonnes paroles suffirent à Essex pour obtenir une chambre gratuitement.
Fédro et Essex s’étaient attablé au restaurant de l’hôtel, et avaient dégusté un plat excellent d’une créature pourtant étrange : un cochon ayant le corps d’un cochon sauf les jambes, les défenses et la colonne vertébrale. Ces parties là étaient entièrement cybernisé, composé de plaque de cuivre, de boulon en plomb et d’engrenage en or. La viande avait un goût exquis pour celui qui n’avait rien mangé de consistant depuis deux jours.
Dès qu’ils eurent terminé leurs repas, les deux hommes discutèrent de sujets importants comme de sujets légers. Au beau milieu de la discussion, alors que Fédro et Essex n’étaient plus qu’à deux dans la grande salle, l’ami du pirate lança un sujet qui intéressa le jeune homme au plus haut point :

-Dis-moi, Essex… T’es toujours sur le dos de Jag ?

Fédro avait déjà vidé quelques bouteilles d’alcool.

-Ouais… Y’a même pas une journée, j’étais devant son usine… Mais il s’est produit un évènement… disons… particulier…

-Parce que, coupa l’autre, j’ai entendu dire que c’notable allait être de la partie à un bal organisé à l’Anthracite Grand Hôtel…

À cet instant, Essex se pencha vers son ami et lui chuchota :

-Tu en es sûr ?

-Pour sûr, que j’te dis !

-A l’Anthracite Grand Hôtel ?

-Ouais ! Même que le champion de l’Arène y sera !

-Qui ça ?

-M’enfin, tu ne connais pas K, le mystérieux gladiateur ?

-Ah, lui… Il m’a l’air d’être un bon bougre, bien que je ne l’ais pas encore vu de mes propres yeux…

-Tu fais toujours une fixette sur ton équipage ?

Essex soupira :

-Oui… J’avais même possibilité d’avoir une première recrue, un jeune ouvrier nommé Eutin… Cependant je n’ai pas été persuasif. En plus…

-Un ouvrier, dis-tu ? De quel usine ? Jag’Stark, lâcha Fédro avec un regard soudain sérieux.

-Il… me semble… réfléchit Essex, se perdant dans ses souvenirs.

-Malheureux ! Ne sais-tu pas que les ouvriers de ces usines ont été attaqués il y a quelques heures ? Dans leurs corons en plus !!!

Essex resta figé, les yeux écarquillé. Son nouvel ami était-il mort ? Dans la rue ? Enlevé dans les Souterrains ?

-Comment le sais-tu… ? S’il y a quelques heures… ?

-Ton exil t’as fait perdre les rennes du métier, mon vieux Essex… Soupira Fédro en buvant une bonne lampée d’alcool. As-tu oublié notre réseau d’informateurs ? Ceux de la famille ? TA famille ?

-Ah oui… je les avaient oubliés ceux-là… Et… et ces ouvriers… ? Que sont-ils devenus ?

-Personne ne le sait. En tout cas, moi j’en sais que dalle.

-Hum…

Après cette discussion forte enrichissante, Essex avait une nouvelle chance de coincer Jag. Mais pour ça, il lui fallait changer de tenue. Et de stratégie. Le pirate fit part de ses intentions à Fédro. En entendant cela, le patron ordonna à deux de ses employés de foncer dans sa suite.

-Amenez-moi ce que je vous avais demandé de préparer hier soir, fit-il avec un sourire mystérieux.





Les deux hommes revinrent avec une grosse boîte en métal, fermé par un mécanisme secret. À l’intérieur se trouvait une nouvelle tenue. Fédro avait décidé d’en faire cadeau à Essex, lequel le remercia chaleureusement. Il s’agissait d’un imper couleur cuivré, avec des nuances de rouges et de magenta. Les boutons étaient des minis engrenages dorés, arrondis sur une face, qui s’emboîtait dans une encoche brodés de fils d’argents. La redingote que lui passa Fédro laissa Essex perplexe, puisqu’elle était faite de fils de métal souple. Il préféra la laisser de côté au profit d’un nœud papillon orange et noir fermé d’une croix en piston. Il porta aussi un pantalon noir en cuir, dont les bords étaient retroussés et dont les genouillères en peau de léopard étaient entourées de tiges de cuivre. Ses hautes bottes avaient une couleur marron ébène teintée d’or fermés par sept boucles en cuivre stylisée, frappé du « A » d’Anthracite. Ces mêmes boucles se retrouvaient sur sa ceinture ventrale, à laquelle venait s’ajouter une autre ceinture de torse. Il reçut aussi un long manteau couleur nuit tacheté d’orange, avec des épaulettes en engrenage et des fils de cuivre tombant de celle-ci. Un grand symbole était cousu dans son dos, représentant un crâne dont les yeux étaient des engrenages, flanqué de deux chandeliers steampunks et avec deux sabres modernes croisé dans le dos du crâne. Une inscription, « Kah kakakakâââ !!! », étaient également cousue au dessus du crâne. Fédro lui passa également des gantelets de cuir, fermé par quatre sangles et dont les doigts possédaient un engrenage à chaque phalange.
Quand Essex se regarda dans le miroir géant de la suite personnel de Fédro, il siffla d’admiration devant sa tenue.

-Classe, ajouta-t-il en se mettant dos au miroir.

-Avec ça, fit Fédro, t’es prêt pour toutes tes aventures. Et ne t’en fait pas pour les déchirures. La plupart des pièces de cet ensemble sont des matières plus solide que le cuir mais plus souple que la soie. Tu ne risques pas de craindre les coups d’épées. J’ai encore deux cadeaux pour toi.

Il lui tendit deux paquets, l’un en forme de cube, l’autre ayant la consistance d’un chiffon. Essex déballa le cube, et y découvrit un nouveau chapeau, un tricorne de cuir sombre avec une bande élastique sur lesquelles on avait cousu des petits agréments steampunk. Essex fut très touché car il avait perdu son propre chapeau le matin même dans la taverne. Il fut aussi touché par l’ajout personnel de Fédro, de longues plumes cuivrées agrémentant le tricorne.

-Merci beaucoup, vieux, dit-il, la gorge nouée.

-Attends de voir l’autre cadeau avant de me remercier.

C’était un très bel objet, un cache-œil technologique ornementé de plusieurs boutons et de mini-valves. L’objet pesait assez lourd, cependant il semblait encore en parfait état de marche.

-Euh… merci, mais…

-C’est un objet de ma collection personnel, coupa Fédro avec une grande fierté. Il ne s’agit pas que d’un simple cache-œil, mon ami. C’est une lunette de vision à longue portée, équipée d’un détecteur de chaleur, de présence et de circuit anthracien. C’est un petit bijou de technologie, sortant tout droit de l’Université d’Anthracite.

Essex en restait bouche bée. Il tenait toujours l’objet dans ses mains, mais n’osait s’en équiper.

-Comment un simple patron d’hôtel comme toi a-t-il pu se procurer une petite merveille comme celle-là ? Lui demanda-t-il dans un souffle.

-J’ai mes relations, fit-il simplement. En tout cas, c’est avec grand plaisir que je te l’offre. Je pense que tu en feras meilleur usage que moi.

Essex lui serra la main vigoureusement, lui jurant de lui rendre la pareille un de ces jours. En attendant, il glissa son pistolet à barillet dans l’encoche de la ceinture de torse, fixa le fourreau de son épée à sa ceinture ventral, et franchit les portes de l’hôtel de son ami à grandes enjambées. Direction : L’Anthracite Grand Hôtel !

_________________

Phénix 'ODF' Dragon, le Samouraï du Soleil Levant, vous souhaite le bonsoir !

Citation:
21:36:58<Phénix 'ODF' D> ouais sinon mis à part qu'il a du succès au lit, pourquoi l'écuyer de Tyrion? il est pas un peu maladroit?
21:36:59<Naorim> 21:34:56@Phénix 'ODF' D: tu es fidèle et tu veux faire le bien
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:43 (2017)    Sujet du message: Le centre-ville

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    GBF Index du Forum -> Le Jardin -> La Balançoire -> Anthracite Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation