top

Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE]
Goto page: <  1, 2, 38, 9, 1022, 23, 24  >
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    GBF Forum Index -> L'Arène -> La Fosse
Author Message
Yuushi
J'en ai rien à foutre


Joined: 12 Feb 2013
Posts: 298
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Sun 17 Mar - 23:40 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

G1
I1
I7
_________________
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 17 Mar - 23:40 (2013)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Takamari
Lord


Joined: 28 Jan 2013
Posts: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Sun 17 Mar - 23:46 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote



C'est le bouquet final, la partie doit prendre fin pour que l'on puisse passer à la suite des événements !
C'est pourquoi vous avez 10 tirs chacun ! Si aucun des deux ne l'emporte sur l'autre, il y aura deux gagnants ! Feu !
Attention, le but n'est plus seulement de toucher, mais de tout couler ! Mouahahaha !

_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Back to top
Thesaurus-Rex
Pr. Nuts


Joined: 31 Jan 2013
Posts: 351
Localisation: Dans une mineure.
Team: Indépendant / Prometheus Song
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Mon 18 Mar - 00:22 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

NICOLAS ET PIMPRENELLE : CHASSEURS DE GAUFRES 3D

Cette fois-ci, ça ne va pas être de la tarte...




*Dans un laboratoire reculé du fin fond du Wisconsin à droite en sortant...*

Une foule déambule dans les couloirs.

Scientifique 1: Apportez-moi ce cacao OGM en salle 6, et plus vite que ça!
S2: Je veux cette farine transgénique immédiatement!
S49: On a enfin le lait de Gentleman!
S3: Beuark, mais c'est immonde!
S1: Moi j'aime bien.
S3: Comment a-t-on même pu découvrir qu'il donnait du lait?

Salle 6. Divers appareils de cuisine fonctionnent jusqu'à la surchauffe.

S44: Bon, ça y est patron. Tous les ingrédients sont en cours de cuisson.
S1: Parfait! Bientôt, cette gaufre nouvelle génération sera enfin dans les commerces! Nous inonderons les marchés! A nous les millions! Aah, je vois que c'est presque terminé. Hmmm, regardez-moi cette bonne petite bouille appétissante, ce nappage délicat, ce regard de... Hm? Quoi?

Le four explose! En sort une gaufre au chocolat, qui souffle tout sur son passage, et tue les scientifiques un à un en leur transperçant la gorge. Le chef de l'équipe en dernier.

S1: Nooon! Pourquoi moi? A part le fait que j'étais vénal, sans scrupule et très clairement destiné à être sacrif - aargh!

La gaufre, qui a pris 30 centimètres depuis le départ, casse un mur, rit sardoniquement et s'envole.


*Quelques semaines plus tard...*

Harrison Ford et Marion Cottillard sont sur un bateau dans la forêt, en grenouillère (c'est mon film, je fais c'que j'veux!). Ils avancent, discrètement.

Ford: Ca fait longtemps qu'on n'en trouve plus guère, peut-être faudrait-il changer d'endroit.
Marion: Pas avant d'avoir nettoyé la zone! ... Oh, là-bas, c'en est une.
HF: Je m'en charge.

Il vise.

HF: N'empêche que je compte bien me barrer dès que possible. Sauf le respect que je te dois. Si tu crois que tout ça m'amuse...
MC: Et moi, tu crois vraiment que ça m'amuse? Tu parles tout le temps comme ça! Tu as oublié pourquoi nous faisons ça? Tu as oublié ce qu'ils ont fait à Nounours?
HF: ... Bien sûr que non.

Il tire. Marion récupère la cible, une innocente gaufre au sucre glace.

MC: Voilà au moins de quoi déjeuner.
HF: J'aurais préféré un plus gros poisson.

Le portable de Marion sonne.

MC: Allo?
???: J'ai bien l'honneur de parler à Madame Cotillard?
MC: Oh bordel, encore un fan. J'ai déjà dit 100 fois...
JD: Ici John Devan, du Federal Bureau of Paranormal Investigation.
MC: Autant pour moi. Mais alleez tout de même vous faire foutre.
JD: Ecoutez-moi! Toute la côte est des Etats-Unis a été attaquée. Je compte sur vous et votre frère pour nous aider, vous êtes nos meilleurs espoirs masculin comme féminin.
MC: De quelle invasion s'agit-il?
JD: Si je vous ai appelé, alors cette question est superflue.
MC: ... Je vois.
JD: Merci.

HF: Qu'est-ce qui se passe?
MC: On change de terrain de chasse.


*Pendant ce temps, à New York...*


Un taxi traverse Time Square.

Rambir Kapoor: Alors, la dame elle a eu une bonne journée?
Scarlett Johannson: Alala, vous pouvez le dire! J'ai tourné durant toute la journée avec les Moldaves endimanchés. Quel plaisir! Même s'il faut avouer que c'était éreintant. Au fait, vous saviez que "tournage" et "tournante" avaient la même racine?

Rambir ne répond pas.
Sa voiture est bloquée par une gaufre. Debout.

SJ: Ca ne va pas, monsieur le non-régularisé?
RK: Cette gaufre... Elle n'a pas un comportement normal. Mieux vaut l'éviter.

Il fait demi-tour, mais c'est pour mieux se retrouver devant 5 gaufres!

RK: Ah! Bon sang! La prophétie millénaire que ma religion est la seule à connaitre et qui se doit de figurer dans chaque nanar pseudo-fantastique!
SJ: On est coincé! C'est terrible! Comment va-t-on s'en sortir?
RK: Vous, je ne sais pas... (Il l'empoigne) Mais ce sera sans moi!
SJ: Mais? Lâchez-moi! Je suis Scarlett Johannson!
RK: Et tu as vendu ton cul aux Moldaves. Je ne l'oublie pas, miss Scarlett.

Il la balance hors de la voiture et s'enfuit, tandis que Scarlett se fait déchiqueter.


Au-dessus de l'Atlantique, dans un Boeing...

HF: Ca a l'air d'être du sérieux, cette fois-ci. Tu n'as pas peur?
MC: Pourquoi aurais-je peur? J'ai fichu ma vie en l'air pour ça... Je sais à quoi m'attendre.
HF: C'est bien, soeurette.... Les moustiques ont envahi la côte. Nous allons les bomber comme il faut.
Commandant: Ici votre commandant de bord. Nous approchons de New York, merci de regagner vos sièges. Sur votre droite, vous apercevrez peut-être... Oh, non, bordel, y a une gaufre géante en l'air qui gâche la vue! Sans déconner! Je voulais faire la surprise à mon gosse, et puis voilà! Quelle vie de m...

L'avion est aggripé par une gaufre chocolatée de 20 mètres, qui arrache une aile et fait piquer l'avion, dans les cris et les hurlements.
Crash dans l'eau.

Ford et Marion rejoignent la côte à la nage.

HF: Ouah, je m'y attendais pas, à celle-là!
MC: C'est pas très fair-play! Heureusement que notre statut de héros nous protège pour le début du film.
HF: Ce n'est pas le moment de disserter. Le danger est imminent!

En effet, une horde de gaufres enragées et déballées sortent d'immeubles aux vitres explosées.

MC: CA, un danger? Tu perds la main à peine arrivé, frérot!

Les deux héros sortent des mitraillettes et tirent à vue. C'est un carnage, Ford reçoit même des éclaboussures de... ben, des miettes quoi.

HF: Une chance que le stewart nous ait permis de garder nos armes avec nous, hein?
MC: Une chance que je connaisse la brouette mongole!
[Non petit coquin, pas de flash-back. Pas pour cette fois]

Le sol est jonché des cadavres des gaufres, inanimées. Une seule, au pied de Marion pousse encore un gémissement horrible.

MC: Ooh, tu veux un petit mouchoir? Crève donc.

Elle l'écrase de la bottine.


*Le soir, dans un bâtiment désaffecté de Brooklyn désertée*

MC, au téléphone: ... Bien, je comprends. Je vous rappelle.
HF: Alors?
MC: Ils n'en savent toujours rien. La gaufre maléfique est nappée de mystère.
HF: Bien. Reposons-nous, demain sera la dernière croisade.
MC, avec un sourire gêné: Essaye toujours. Tu sais bien qu'on n'a plus eu de bonne nuit, depuis ce jour où... Bref.
HF: Alors on occupera la soirée plus activement.

Il la prend par la taille.

MC: Harry, voyons! Nous... Nous sommes frère et soeur...
HF: Et j'ai toujours pensé que Luke avait raté l'occase de sa vie.
MC: Oh, Harry...

Ils s'embrassent goulûment, commencent à se carresser... Mais un bruit d'entrechoquement les interrompt (le salopiau!)

HF: Reste ici et tiens-toi prête. Je cours chercher ma lame.

Une ombre s'approche.

MC: Sortez d'ici! Qui êtes-vous?
Celeglin: Déconnez pas, c'est juste moi!
HF: Cel! Ahahah, Cel, vieux frère! Mais qu'est-ce que tu fous dans cette arche perdue? (accolade)
Cel: J'ai entendu dire que vous aviez besoin d'aide...
MC: On aurait pu se passer de toi. A deux, le champ des positions est déjà très...
HF: Non mais sans déconner: t'étais pas censé être chez les OALDNEDOVP?
Cel, après un silence gêne: Je me suis fait avoir... Ils m'avaient promis un rôle important, et...
HF: Et?
Cel: Ils... Ces... Ils m'ont forcé à faire le premier rôle féminin... Ils... ont profité de la situation... Ils m'ont fait de ces choses que... (pleurs)
HF: Quoi? Qu'est-ce qui a pu faire craquer le dur que je connaissais tant? Quoi donc?
Cel: ... Ils m'ont forcé à porter une jupe-culotte.
HF: Ah, merde! Les infâmes petits...
Cel: Je ne veux plus en parler pour le moment. Donc... Vous voulez bien de moi dans l'équipe? Comme garçon, hein?
HF: Mon ami... Qui ne voudrait pas de toi?
MC: Moi.
HF: Tais-toi, soeurette, c'est une conversation d'hommes! Bon, installe-toi, et surtout tiens-toi prêt, ces saloperies sont vicieuses comme tout!
Cel: J'ai l'habitude du vice. Oh, oui.


*Le lendemain*

Le trio sort de l'immeuble.

HF: Rien en vue. Ca commence plutôt tranquille.
MC: C'est louche. Hier encore, on baignait dans des gaufres, et là, la ville est décrêpie. On entendrait un pet de nonne.
Cel: Euh... Je veux pas faire de chichis, mais...
MC: Eh! C'est MA métaphore filée!
Cel: Euh... Regardez... (il montre le ciel)

Des centaines de gaufres sont sur les toits des quelques immeubles encore debout. Elles regardent les trois humains en chien de faïence.

HF: Oh, non... Oh, non non non... Des ennemis rapprochés...

Soudain, un taxi surgit.

RK: Montez, allez, vite!

Au moment où les portières s'ouvrent, une gaufre au caramel pousse un cri de ralliement (à savoir: "Gyupokawafaaa!") et toutes se jettent des immeubles, la première s'écrasant au sol juste au moment où Celeglin referme la portière arrière. Tandis que le taxi esquive les gaufres kamikazes, une conversation s'engage.

HF: On n'y arrivera pas comme ça! Chewbacca, part à l'arrière du vaisseau activer les turbo-réacteurs de réserve!
RK: Alors, premièrement, c'est Rambir Kapoor, pas Chewbacca, de deux, c'est MON véhicule, de trois, c'est une Twingo, et il n'y a aucun turbo-réacteur sur une Twingo - à mon grand regret d'ailleurs.
MC: Ben voyons! Et vous qui êtes si malin, vous savez peut-être ce qui est à l'origine de cette invasion et de cette gaufre géante, monsieur Je-sais-tout?
RK: Eh bien écoutez, puisque vous me le demandez, oui, je le sais.
HF: Quoi?
RK: Cela avait été prédit par les Textes, il y a bien longtemps de celà... Nous, les Hindus, croons en la réincarnation. La tartiflette d'aujourd'hui est peut-être la cuillère à thé de demain, selon ce qu'a commis la tartiflette de son vivant. Mais les Occidentaux, en industrialisant toujours plus à peu près tout, avec leur soi-disant modernité, ont fragilisé l'équilibre entre le corps et l'âme, laquelle peut être plus facilement remplacée par un esprit imposteur. Toutes ces gaufres que vous voyez là... Vous le dites si je vous fais chier, hein?
HF, en jouant au bilboquet: Nan, nan, continuez.
RK: Toutes ces gaufres, disais-je, ont été mal fabriquées, avec des ingrédients indignes d'une gaufre moëlleuse et parfumée. Elles sont toutes possédées par des esprits malveillants. Mais elles se sont tenues tranquilles... en attendant leur Guide... Un démon d'une puissance incommensurable, qui arriverait lorsque l'occasion s'en présenterait, c'est-à-dre... Vous suivez?
MC, en train de toiletter un chihuahua: Ouais, ouais.
RK: Cette occasion, c'était l'arrivée d'un plat suffisament pourri pour accueillir son corps maudit. Et voilà où nous en sommes aujourd'hui.

La voiture s'arrête dans une rue déserte.

HF: Merci de nous avoir aidé, bien que vous sembliez franchement étranger.
RK: C'est tout naturel.
HF: Ah, juste une dernière question: vous êtes donc hindou?
RK: Oui.
HF: Vous ne croyez donc pas en Jésus notre Sauveur?
RK: Ben, du coup, non, pas des masses.

Ford tire sur le personnage secondaire sacrifiable à bout portant.

RK: Pour... pourquoi?
HF: Pour te sauver, mon ami.
RK: Ouah, dingue, ça marche. (Et il meurt)

MC: Reste à trouver cette gaufre maléfique.
HF: Ca doit pas être bien compliqué: si c'est celle qui nous a attaqué hier, on la verra de loin.

Ils approchent de l'Empire State Building.

MC: L'Empire State Building... C'est le seul bâtiment encore debout dans la zone. Tel la bibite d'un Gentleman langoureusement affalé.
Cel: Il y a un gros morpion sur ta bibite!

En haut de la tour, la gaufre maléfique se débat en frappant les avions de chasse venus l'en déloger.

MC: Bon, cette fois, ça n'a pas l'air d'être dû à la schnouf.
HF: Tu es prête?
MC, en prenant sa mitraillette: Je l'ai toujours été.

*Fondu au chocolat*

Nicolas et Pimprenelle, enfants, dinant avec Nounours et le Marchand de Sablés.

Nico: Nounours, on peut manger avant de retourner dans la cave?
Nounours: Bien sûr, les enfants! J'a d'ailleurs amené ces délicieuses et pas du tout suspectes gaufres avec moi!
Nico et Pimp: Ouaaais!
Le marchand: Hmmm, c'est si bon! Par contre, un bout me reste dans la gorge... Je... K...

La gaufre transperça la glotte du Marchand de Sablés en en sortant.

Pimp: Marchand de Sablés! Nooon!
Nounours: Vite, les enfants! Cachez-vous dans le grenier avant qu'ils ne vous aient aussi!
Pimp: Et toi, Nounours?
Nounours: Ne pose pas de questions. Filez!

Et les enfants partirent en courant et en pleurs, tentant d'cculter les cris d'agonie de Nounours...

HF, en voix off: Nous avons changé de nom, changé de métier, nous avons caché notre peine... Mais toujours, nous avons cultivé notre rancoeur... Nous te vengerons, Nounours... Car nous sommes... des chasseurs de gaufres!
OrJ qui passait par là: Ultra-gaaaaaaaaaaaay!


*Washington, maintenant*

JD, au téléphone: Oui, monsieur le Président, la situation est devenue incontrôlable. On ne peut plus que prier. Au cas où je n'y survivrais pas... Laissez-moi vous dire... La première fois que j'ai croisé votre regard... C'était comme...

Il s'interromp. Une gaufre le dévisage longuement.

JD: Adieu, monsieur le Président. Dieu bénisse l'Amérique.


*A New York*

Le trio est vaguement blessé. Devant eux, la gaufre au chocolat hurle: “Payapayapayaaaa!”

HF: C'est foutu. On a fait ce qu'on a pu, mais à moins d'un miracle...
Cel: Que ne suis-je une fougère, pour échapper à ma mort... (à MC:) Eh, la môme! Tu crois que c'est le moment de lire?

Marion, une feuille à la main, ne répond pas.

HF: Marion, merde!
MC: Regardez! C'est la première page du script!
Cel: Malheureusement, je n'y vois rien qui puisse nous aider...
MC: Mais si! Relisez attentivement! “Ennemis principaux: une gaufre au chocolat possédé par Cthuluh”!
HF: Et alors?
MC: Et alors? Regarde l'accord de l'adjectif! Ce n'est pas la gaufre qui est possédée... mais le chocolat!
HF: Nom de Dieu! Ca change tout!
MC: Laissez-moi faire!

Elle part en direction de la gaufre, qui grignotait un immeuble, et retire sa grenouillère.

MC: Eh! Jolie gaufre! Est-ce que tu me trouves... appétissante?

La gaufre la reluque, et le sang lui monte tellement que le chocolat commence à fondre.

HF: Ca marche!

Après 20 secondes, il ne reste plus qu'une mare de chocolat, et une petite gaufre au milieu. Les héros s'en approchent.

Gaufre: Merci, vous m'avez sauvé la v – aaargh!

Dit-elle en se faisant manger par Ford.

Cel: Eh! Elle était gentille, celle-là?
HF: Ah, merde! Vraiment? Bon, tant pis, je la termine, sinon ce serait gâché.
Gaufrette: Nooon! Mon amour, que t'ont-ils fait? Que t'ont-ils fait!
Cel: Mais, au fait, ça ne règle pas la question du chocolat, si?
HF: Ah ben non, tiens.

Derrière eux, une créature chocolatée tentaculaire: Cthuluh.

Cel: Attention!

Un déluge de chocolat en fusion s'abat sur les trois héros. Marion n'esquive pas à temps et se la prend de plein fouet. Ford court vers elle.

HF: Soeurette, tiens bon, écoute, ce sont les hélicoptères qui arrivent, tiens bon...
Cel: Ah non, c'est juste mon portable. Allo, maman? Oui, tu devineras jamais...
MC: Ne t'inquiète pas... J'ai fait ce que j'avais à faire... Je peux partir tranquille maintenant... Tout repose sur toi...
HF: Soeurette, non...
MC: Adieu... Je... rejoins Nounours... Argh, diantre je suis mourue de décès.

Dit-elle en penchant la tête sur le côté.

Cel: Lâcheuse!
HF: Celeglin! Retiens le monstre, le temps que je m'occupe de lui!
Cel: Je peux toujours le modérer, mas je ne sais pas combien de temps je vais tenir!
HF: Moi, je sais: le temps qu'il faudra!

Cel utilise ses pouvoirs psychiques pour modérer le cthuluhcolat, qui ralentit ses mouvements. Soudain, il retourne à l'état de flaque.

Cel: C'est pas normal, ça.
HF: Bon Dieu, c'est quoi, là-bas?

A l'horizon, c'est un Doowap de cinquante mètres de haut qui s'approche.

Cel: Un double compte! Oh, le bâtard!

Cependant, la crêpe semble trembler, et perd des miettes.

Cel: Qu'est-ce qui lui arrive?
HF: Cette crêpe n'est pas un réceptacle idéal pour Cthuluh! Il arrive à la posséder, mais c'est tout juste! C'est tant mieux pour nous. Finissons-en!

Ford appuie sur un bouton, qui allume la fusée dans son dos. Propulsé jusqu'à la crêpe, il pivote et la kicke si violemment qu'elle se plie en deux, et chute. Puis, elle se vaporise dans un cri d'agonie guttural.
Ford se redresse, et est rejoint par Celeglin.

Cel: Ca va? Tu n'as rien?
HF: Si...
Cel: Qu'as-tu?
HF: J'ai faim. Ce plat de résistance m'a ouvert l'appétit.


*Le lendemain, dans un New York en liesse, en plein banquet de gaufres*

Cel se dirige vers Marion.

Cel: Allez, rejoins-nous, c'est la fête! La victoire! Allez, fais pas cette gueule d'enterrement! Bon, et je me pardonne de t'avoir traité de lâcheuse. J'étais à cran et...
HF: Cel, je crois qu'elle est bien morte.
Cel: Quoi? C'était pas une ruse pourrie pour échapper au monstre?
HF: Hélas. Mais elle est mieux là où elle est. Pour son dernier vol.
Cel: Mais comment a-t-elle fait pour si mal jouer sa véritable mort?
HF: Allons, tu sais aussi bien que moi qu'elle a été assassinée. (Remet ses lunettes de soleil) Cela ne pouvait donc pas être... une mort naturelle.
Un passant: YEEEEAAAAAAAAH
HF, fermant les yeux de Marion: Bonne nuit, ma petite.

Ford et Celeglin s'éloignent.

Cel: Et maintenant, tu comptes chasser quoi?
HF: Je suis fatigué, mon vieux. J'ai trop été à la chasse. Peut-être faudrait-il que quelqu'un prenne ma place?
Cel: Non parce que j'ai vu deux nanas trop choucardes tout à l'heure...
HF: C'est parti.


FIN

_________________
[center]

[/right]


Last edited by Thesaurus-Rex on Mon 18 Mar - 00:58 (2013); edited 4 times in total
Back to top
Yuushi
J'en ai rien à foutre


Joined: 12 Feb 2013
Posts: 298
Pièce(s): 68
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Mon 18 Mar - 00:24 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

H1 H2 I3 J3 J9 J10 A2 B2 C9 D9 SAMOURAI AU SAMOSSA !
_________________
Back to top
Spandaman
Whovian


Joined: 31 Jan 2013
Posts: 248
Localisation: perdu dans l'immensité de l'univers
Pièce(s): 24
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Mon 18 Mar - 00:27 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

H5, H6, H7, H8, H9, H10, D8, D9, D10,et pour le dernier A6.
_________________
Back to top
Enitu
Les déménageurs de l'extrême


Joined: 17 Feb 2013
Posts: 340
Team: Indépendant
Pièce(s): 37
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Mon 18 Mar - 01:08 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

Un tout petit peu de retard. Nous nous en excusons.

Etant une petite boîte de production, nous sommes au regret de vous annoncer que notre scénario sera court. Il faut dire que Michael Bay est passé par là et qu'il nous a pompé notre fric et nos idées. Même nos acteurs principaux, Rebecca Black et Justin Bieber dans les rôles principaux ont été volés par cet odieux personnages. Une terrible nouvelle qui nous a frappée en milieu de semaine. Bien sûr nous avons tenté de négocier des contrats plus attrayants ... mais rien n'y faisait. Ce salop de Michael Bay n'a rien voulu céder ! Il disait avoir trop besoin des acteurs pour son prochain long métrage : L'armagueddon du Jurassique, un film documentaire fictif qui essaye de retracer ce qui serait arrivé à l'espèce humaine si la météorite qui a participé à l'extinction des dinosaures était arrivée au Jurassique plutôt qu'au Crétacé. Nous avons eu vent de la fonction de nos deux superbes comédiens et le constat est sans appel. Ils vont avoir le beau rôle en tant que futur de l'espèce humaine !

Voici la bande annonce du film faite par sa nouvelle boîte, Testaro et qui en plus a le culot d'être diffusé sur youtube :





Il y a pas à dire, nous avons été floué dans cette histoire ! Michael Bay est la pire ordure qui soit ! Voici ce que nous avions prévu jusqu'à ce qu'il nous pique notre argent, nos acteurs et nos idées :

Quote:
Voix off sur fond noir : Justin Bieber était un petit homme. Par petit homme, il faut entendre que celui-ci n’était pas très grand, ni très âgé, ni même très mature. En fait, c’est à peine si le mot viril en sa présence pouvait exister. Il avait une sorte de don pour faire disparaître toute les vertus qu’on pouvait communément associer aux hommes. C’était une sorte de non-être, venant du vide et qui pour combler le silence, chantait du yaourt.

Ah le yaourt … Plus d’une avait été séduite par ce laitage illusoire prenant l’apparence de paroles. C’était une arme redoutable ! Et notre chère héroïne, le bien nommé Rebecca Black, s’était fait à son tour prendre au piège.

C’était un vendredi, la veille du jeudi, au début du week-end, quand l’horloge fait subitement « tic-tac »./voix off fin


Description de la scène 1 :

Rebecca sort de sa maison en sautillant. Des personnes l’attendent dans une voiture garée devant chez elle. Le moteur tourne. « Ouais-ah-ah » qu’il fait dans son vrombissement intempestif. Rebecca s’approche de la voiture. Une main sort par la vitre alors ouverte et lui tend un objet tout en longueur. Une sucette ? Non … Un magnétophone portatif.

Rebbeca interloquée le prends et le regarde d’un œil morne. Puis relevant la tête, elle se met à interroger du regard son dealer de circonstance. Mais celui-ci n’est pas visible, et maintenant, la vitre teintée remonte. S’en suit alors le départ précipité de la voiture qui dans une soudaine accélération lâche un « Ouais, Ah-Ah-Ah-Ah-Ah-Ark ». La jeune fille dépassée par les évènements reste debout comme abasourdie. Elle qui s’imaginait retrouver ses amis pour faire la fête !

Mais elle revient néanmoins au curieux objet présent dans ses mains. Le magnétophone. Après une brève hésitation, elle finit par appuyer sur le gros bouton rouge. La bobine se met alors en route. Une voix aigüe se fait entendre. Celle-ci déclare alors :

« Baby, baby, baby oooh ! Rendez-vous ce soir à 19h00 à l’angle de la 45ème et de la 603ème avenue. »

Rebecca est perplexe. Le rendez-vous est à l’autre bout de la ville, non loin du port. Que lui veut-on dans un tel endroit ? Dans le doute d’un élément insaisissable dont elle n’a pas conscience, elle se décide à y aller.


Description scène 2 :

Rebecca est au lieu-dit, à l’heure dite. Il est 19h01 et Rebecca s’inquiète qu’on lui ait posé un lapin. Ce qui est une chose inacceptable de la part d’une personne ayant fixée son rendez-vous par magnétophone portatif ! Rebecca stresse. Elle tourne en rond. A côté d’elle passe le dernier bus scolaire. Et dans un « tic-toc » angoissant, il lui fait prendre conscience que le week-end débute. Pas de fête, pas de fun. Le week-end naissant ne sera pas drôle.
Il est maintenant 19h45 et le mystérieux commanditaire n’est toujours pas là. Rebecca s’impatiente. Elle pense à rentrer chez elle. Mais alors qu’elle tourne les talons, une voix aigüe se fait entendre :

_ « Baby, baby, baby oooh ! »

Rebecca prend peur. La voix lui semble venir du néant. Elle regarde autour d’elle, mais ne voit rien. Il fait trop noir. C’est alors que la voix retentit de nouveau :

_ « Baby, baby, baby oooh ! »
_ Qui est là ? Demande-t-elle effrayée.
_ « I thought you'd always be mine …», lui réponds alors la voix.
_ Je ne comprends pas. Montrez-vous !
_ « … Baby, baby, baby oooh ! »

C’est alors que surgit des ténèbres une silhouette aux joues bien grasses et à la frange bien plongeante. Son visage est presque caché par ce voile capillaire.

_ « Vous êtes venu pour me tuer ? », lui demande Rebecca, prenant le personnage pour un spectre.
_ « nooo ».
_ « Alors que me voulez-vous ? »
_ « Girl, quit playing ! We're just friends, what are you saying ? »

C’est alors que se dévoile la bouille de dindon de Justin Bibier.

_ « Toi ! », s’exclame Rebecca.
_ « Oui. Moi. »


Description de la scène 3 :

A présent à bord d’un bateau, Rebecca et Justin sont sur le pont. Mais pas n’importe quel pont, le pont arrière ! En effet, Rebecca a insisté pour se situer à l’arrière du bateau. Mais la voilà subitement troublée :

_ « Quelle siège je vais prendre ? »

La question existentielle est posée et Justin lui répond :

_ « Quand j'avais 13 ans, j'ai eu mon premier amour. »

Rebecca le regarde d’un air surpris.

_ « Maintenant mon coeur est brisé … Et depuis, le siège est libre. Assis-toi là. »

Après un moment de silence, Rebecca lui demande :
_ « Au fait on va où ? »
_ « Sur une île. »
_ « Pour faire quoi ? Partir en week-end et faire la fête ? »
_ « Non, pour passer une audition. »
_ « Et tu as besoin de moi pour faire ça ? »
_ « Je ne veux pas avoir le cœur brisé une seconde fois. Une présence réconfortante m’est nécessaire. »

Sans plus de paroles, la discussion s’arrête-là et le navire s’enfonce dans l’obscurité océanique.


Description de la scène 4 :

Le bateau accoste à l’île après un jour de mer. Il est maintenant dimanche. C’est la fin du week-end. Rebecca ne peut s’empêcher d’être triste pour cette fin de semaine qui s’achève. Justin la mène au studio. C’est là que devra s’effectuer l’audition. Par chance ils sont les seuls présents et n’ont pas d’attente. Justin est le premier à passer. Cinq minutes plus tard c’est au tour de Rebecca. Un mystérieux homme lui demande de chanter un air :

_ « ♪ Oo-ooh-ooh, hoo yeah, yeah ! ♪ »
_ « Quelle superbe voix ! C’est parfait ! Exactement ce que je cherchais ! Vous êtes engagée. »

Rebecca revient dans la salle d’attente heureuse. Elle y retrouve Justin qui rumine dans son coin.

_ « J’ai échoué. Il m’a dit que ma voix ne correspondait pas à ce qu’il voulait. Trop cassée à ce qu’il paraît. Pire, il vient de m’annoncer que j’avais une maladie grave : ma voix est en première phase de mue ! »

Rebecca ne sait que faire devant la détresse du jeune homme. Celui-ci en vient même à pleurer.

_ « I'm in pieces, baby fix me ! »
_ « A oui … quand même ! » s’étonne-t-elle. « Ça a l’air vachement sévère comme maladie. Y a-t-il un remède ? »
_ « Non … malheureusement. Mais tu ne veux pas me secouer jusqu’à que ce que je me réveille ? »
_ « Quoi ? »
_ « I'm going dow … hum ... Je vais mal, mal, mal »



A mort Michael Bay !
Back to top
Takamari
Lord


Joined: 28 Jan 2013
Posts: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Mon 18 Mar - 22:45 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

La dernière équipe est priée de poster rapidement son film ! S'il n'est pas là avant ce soir des sanctions, corporelles, seront prises !

Bref, la dernière équipe sera intégralement éliminé si son travail ne me parvient pas avant 00h00... c'est mon dernier mot.



En bleu l'emplacement des bateaux restants !
Spandaman et Yuushi remportent donc tous deux l'épreuve, ils gagnent 5 points pour chaque membres de leurs équipes (néanmoins l'équipe de Spanda n'empochera les points qu'à la condition, de plus en plus improbable, que leur film soit posté avant 00h00).

Mister K et Triplem sont dans le placard, ils ne font plus partie de leurs équipes, mais ne sont pas hors-jeu pour autant...


_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Back to top
Spandaman
Whovian


Joined: 31 Jan 2013
Posts: 248
Localisation: perdu dans l'immensité de l'univers
Pièce(s): 24
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Tue 19 Mar - 00:37 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote



Il n'y a pas s'y longtemps que ça, 2 minutes pour être précis, sur un forum proche, très proche.....

aZQSDEFGTRHYUJ%P¨Mµ£475869 


Nous sommes en 2042 après J.C, toute l'Egypte est dominé par les Egyptiens. Toute ? Non ! Un petit village peuplé d'irréductible moldave résiste encore et toujours à.....ah ben non pas à l'envahisseur...à.....à....résiste.

Bon après ce ne sont pas des pauvres opprimés hein, c'est plutôt le genre de mecs à poser des bombes partout parce que bon hein, je ne veux pas dire, mais bon les terroriste il n'y en a pas 36, ce sont soit des Corses, soit des Basques, soit des mecs des pays de l'Est, ou des musulmans, parce que bon hein faut pas déconner non plus, tout le monde sait que tous les musulmans sont des terroristes hein.
Donc ces méchant terroristes moldaves, pour reconquérir la terre de leurs ancêtres la fameuses dynastie des pharaons moldave, tel que l'illustre Grichkaphrokokiev Transalpine, ont l’idée diabolique de faire sauter, on va faire dans l'original, la grande pyramide de Guzeh (oui, il y a une faute, mais bon, je ne suis pas payer à corriger) pour permettre l'ouverture d'un portail temporel qui leur permettrait de voyager dans le temps pour empêcher la chute des grands pharaons moldaves.

Mais par un étrange concours de circonstance, leur plan allait être mis à mal.
En effet, en cette an de grâce 2042, ce tenais au Caire le festival des célébrité Canadienne raté, on y retrouvé entre autre Garou, Justin Biber, Céline Dion et le non moins lamentable Ryan Reynold.
Le maître de cérémonie, ou plutôt devrais-je dire la maîtresse de Cérémonie, Mme Celeglin qui revenais tout juste du Brésil, venais tout juste d'énoncer le programme des festivité. Il était question de rendre hommage à cette belle patrie qu'est le Canada en faisant....je ne sais pas moi.....des trucs typiquement canadiens quoi !

C'est dans cette ambiance de folie qui animait toute la ville du Caire que les terroristes moldaves profitèrent de cette distraction inespérée pour s'approcher discrètement de la PYRAMIDE (eh oh, j'ai dit discrètement, pas la peine de crier quand vous lisez mon scénario).

Mais c'était sans compter sur la libido de ce cher Ryan qui à la vue de cette belle Mme Cel, décida sans hésiter, qu'elle serait dans son lit ce soir. S'approchant de la jeune demoiselle sûr de son coup, il lui glissa doucement à l'oreille un magnifique :" eh mademoizelle, tu me file ton 06 !"
Surprise par de tels propos indigne d'un homme, canadien qui plus est, elle lui fracassa une bouteille d'alcool sur le tête. Le sol entier de la salle se retrouver couvert d'étahanol. C'est alors que M.René qui allumait son cigare, glissa dans cette marre et mis le feu malgré lui à la salle.
Ce malheureux incendie, fit exploser un énorme silo de sirop d'érable qui était à l'origine réservé pour la cérémonie de clôture, allez savoir pourquoi.
Cette gigantesque explosion répandit das tonnes de sirop sur des kilomètres à la ronde sur le champs de blé (et paf.....ça fait des chocapic).

Les terroristes moldaves n'avaient rien vus venir. Ils se retrouvèrent en moins de temps qu'il ne faut pour le dire englué sous une épaisse couche de  sirop d'érable, ce qui les empêcha, vous réalisez, de réaliser leur horrible forfait.
Et une fois de pus, Ryan Reynold avait sauvé le monde du chaos, et finis par couché avec Celeglin parce que bon hein, faut bien que les femmes servent à quelque chose.

Moralité: Ne jamais, jamais engagé Ryan Reynold comme acteur, si vous voulez un bon film !

  
 
 
 
 

_________________
Back to top
Takamari
Lord


Joined: 28 Jan 2013
Posts: 709
Localisation: Giga base du club PS
Team: GBF
Pièce(s): 53
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Tue 19 Mar - 11:09 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

La fille sur le toit en feu


Bref, il est temps de voter pour les meilleurs œuvres (parce qu’apparemment je ne peux pas prendre de décision seul, c'est feu mon psy qui me l'a dit)
Chacun d'entre vous va désormais établir un classement (un classement par joueur et non par équipe), dans lequel il n'y aura évidement pas le film de son équipe (intégrité toussa toussa). J'apporterais ensuite mon classement (qui comptera pour 1/3 de la notation finale, vos classements étant les 2/3 manquants).
Vous n'êtes évidement pas obligé de voter, mais ça serait plus handicapant qu'autre chose !
Vous avez jusqu'à vendredi soir.

Equipe A : Les Moldaves endimanchés





Dans les Antilles, un vaste archipel d'îles paradisiaques à la flore magnifique et aux oiseaux multicolores berçant par leurs chants mythiques le rythme de vie des habitants, possédant des plages au sable aussi brûlant que le soleil de plomb qui se reflète chaque jour sur une mer à la beauté parfaite. Enfin, pas aussi parfaite que celle de la femme que notre jeune héros, Sacha, un adolescent originaire du Bourg-Palette, dresseur de Pokémon et mateur professionnel autoproclamé, observe avec son fidèle compagnon Pikachu depuis plusieurs minutes, caché derrière le tronc d'un palmier... La femme en question, une rousse dont l'âge est à même d'attirer l'instinct de notre garçon et aux formes généreuses, n'est personne d'autre que la bien célèbre Black Widow, membre du SHIELD, plutôt connue sous son nom de couverture, Scarlett Johansonn. Cela faisait d'ailleurs déjà un certain temps qu'elle plongeait et remontait à la surface de l'eau dans une combinaison moulante, pour le plus grand plaisir du jeune pervers, mais ce ballet aquatique l'intriguait à un certain point. Que pouvait-elle donc fabriquer? C'est la patience de notre souris jaune aux joues rouges qui atteignit ses limites en première, notre petite créature lassée de regarder, se mit alors à courir en direction des vagues, son maître ne l'arrêta pas. Il se stoppa là où l'eau pouvait lui chatouiller ses minuscules pattes et scruta l'immensité bleue... Une minute, deux minutes s'écoulèrent avant que Sacha ne vienne le rejoindre, lui aussi, inquiet de ne pas voir la belle rousse remonter. Deux autres minutes plus tard, ils se décidèrent à se mouiller tout deux, et nagèrent vers le fond où, à leur grande surprise, ils assistèrent à un spectacle étrange. Attrapée et attirée vers les profondeurs par des humains à la chaire en lambeaux, dont certains os étaient visibles et aux vêtements déchirés et moisis, Scarlett se débattait tant bien que mal, retenant sa respiration et agitant ses poings dans tout les sens, espérant échapper à ses agresseurs visiblement déjà décédés depuis longtemps... Et forcément, Sacha voulut agir tel qu'un héros le ferait avec classe, sauf que ce ne fut pas vraiment de la bonne manière. En effet, tout se passa très rapidement, il appela d'abord son Kaïminus, un minuscule Pokémon ressemblant fortement à un crocodile de bande dessinée et aussi playboy que son maître (du moins ce qu'il croyait être), et lui ordonna avec son don inhumain qui lui permet de parler sous l'eau, d'exécuter l'attaque tourbillon, ce qu'il fit... Là, tout fut chaotique et mis sans dessus dessous, entraînés par la puissante force du courant, tous furent aspirés et sombrèrent encore plus profondément.
La faible lumière qui éclairait alors encore les lieux, permit au jeune homme d'attraper la demoiselle au bord de l'évanouissement ainsi que son compagnon jaune, et de se faire emmener par son Pokémon aquatique vers une poche d'air un peu plus loin, pendant qu'une ombre incertaine les suivait.
La poche d'air en question était en faite une salle sous marine, appartenant à un réseau plus complexe, haute de plafond, totalement vide, l'air y était plutôt humide et les murs crasseux, de toute évidence personne n'y avait fait le ménage depuis longtemps. Sacha porta donc sur le sol les deux personnes qu'il tenait, avant de se prendre un magnifique coup sur la tête en provenance d'une rousse, mais pas de celle que nous connaissons, ce coup avait été porté par Ondine, qui n’était autre que l’ex-copine de Sacha. Elle l'avait visiblement suivi sous l'eau après l'avoir vu plonger, avait survécu au tourbillon avec l'aide de son Stari, et n'était pas contente de l'avoir surpris en train de mater une autre...
Alors que la dresseuse s'apprêtait à gueuler sur son ex, un toussotement l'arrêta, Scarlett se remettait de sa dernière péripétie et commençait à se redresser. Sacha tenta de l'aider en la portant, essayant de poser ses mains à des endroits fortement incurvés mais fut repoussé rapidement par cette dernière. Il essaya alors de détourner l'attention de son acte en demandant à la jeune femme ce qu'elle faisait lorsqu'elle plongeait sous l'eau. Il n'eut le droit qu'à une réponse brève, l'actrice était à la recherche de son partenaire Hawk Eye, nom de couverture Jeremy Renner, disparu récemment dans ce coin d'océan.
«-Eh mais c'est cool vous avez exactement les mêmes gadgets que dans vos films! Mais par Hawk Eye vous voulez dire Jeremy Renner non?
- Dite la cruche, on vient de vous sauver, alors restez à votre place, poupée Barbie!
-Comment ça « on »? C'est moi qui l'ai sortie des pattes de ces créatures avec mon talent inné de dresseur hors pair »
S'en suivit un magnifique foudroiement de regard de la part d'Ondine en direction du garçon qui usa de son autre talent particulier, le changement radical de sujet...
-« Bon, on fait quoi maintenant ? questionna Sacha. Je suis pas sûr que ce soit une si bonne idée de s’aventurer là-dedans… Pourquoi ne pas plutôt remonter pour se mettre à l’abri sous les palmiers, je pourrais te mettre de la crème solaire, à mon avis ton pote acteur est mort, c’est franchement dommage quand même parce que je l’avais bien aimé dans The Bourne Leg…
-La ferme, coupa Scarlett. Pas question que je laisse tomber mon partenaire. Vu que tous les deux avez eu la mauvaise idée de me suivre, autant vous rendre utile. Préparez vos bestioles, l’endroit grouille d’ennemis.
-Elle se prend pour qui cette garce ? lança Ondine. Si tu crois que je vais te lancer nous parler comme ça ! Je me doutais bien qu’avec une tenue pareille je… »
Elle s’interrompit en voyant l’agent déballer quelques nouveaux gadgets exotiques tout droit sortis d’un film et qui semblait dire à la jeune fille d’éviter de continuer à l’ouvrir sous peine de mort humiliante. Scarlett leur fit signe d’avancer, et ils s’engagèrent dans un couloir délabré, éclairé par quelques néons grésillant. Des bruits inquiétants provenaient du virage, une quinzaine de mètres plus loin. Scarlett s’avança tranquillement, sortit une grenade à aveuglement et la lança dans le virage. Presque instantanément, plusieurs créatures zombifiées apparurent dans toute la largeur du corridor et furent immédiatement aveuglées par l’explosion de la grenade. Plusieurs couteaux surgirent de la fumée pour se planter dans quelques crânes mous. Dans les secondes qui suivirent, Scarlett se retrouva au milieu de la petite foule à faire danser ses lames à travers les carotides et à planter ses talons de 10 cm empruntés à sa copine Spectre Soyeux dans les yeux dégoulinants des victimes à terre. Elle cria aux deux dresseurs de se remuer, et ils suivirent l’ordre en envoyant Pikachu et Stari distribuer les électrocutions à tout va. Au bout d’une dizaine de secondes, tout autour de Scarlett et des deux Pokémons était carbonisé.
Ils prirent le virage du couloir, défoncèrent une vieille porte vermoulue sur laquelle une inscription était presque complètement effacée, néanmoins on pouvait encore lire au milieu des traces de sang « UM______ __RP ». La porte ouvrait sur une passerelle juste au-dessus d’une immense piscine à la couleur douteuse. Un bruit diffus parvenait aux oreilles des trois compagnons. On sentait de l’agitation autant dans l’eau que dans les coins obscurs du plafond de la pièce.
« -Ne trainons pas, ça doit être plein de faune transformée. Je pense même que ce ne sont pas des animaux classiques. Plutôt du type de ceux que vous contrôlez… déclara l’agent aux deux autres.
-Ce sont des Pokémons, poufiasse, tu ferais bien de t’en rappeler parce qu’ils pourraient aussi bien te tuer que te sauver la vie ! répliqua Ondine, rouge.
-Héééé cool Ondine, tenta Sacha. Elle a le droit de ne pas connaitre les Pokémons, d’ailleurs je me ferai un immense plaisir de combler ce manque… alors arrête de l’emmerder et laisse moi gérer mon coup parce que je le sens bien là ! » poursuivit-il plus bas à l’adresse de son ex.
Ondine voulut répondre quelque chose, mais tandis qu’ils s’avançaient, ils furent éclaboussés d’eau saumâtre et n’eurent pas le temps de voir la créature qui avait surgi de l’eau. Des grondements et des bourdonnements provenaient désormais de toutes les directions.
« -Vous savez ce que c’est précisément ?
-D’après mon superbe Pokédex que j’ai rempli de plusieurs centaines d’espèces de Pokémons au péril de ma vie, nous sommes en présence d’insectes, principalement des Aéromites, des Papillusions et des Dardagnans. Je vois aussi des Grotadmorvs dégouliner sur les murs. Je sais pas en ce qui concerne les aquatiques, mais ça fait pas mal de boulot. Mais ne t’inquiète pas chérie, je sais y faire et je n’aurai pas de mal à les mettre KO.
-Si tu faisais un peu plus attention au lieu d’essayer de frimer auprès de la mauvaise fille, tu aurais deviné que ce sont des Leviathors dans l’eau… Par contre leur apparence est étrange…
-Des Pokémons-zombies, conclut Black Widow. Il va falloir être encore plus efficace vu les étranges pouvoirs dont ils sont dotés. Vouloir les mettre KO est juste idiot. Nous serons bientôt cernés, il vaut mieux courir jusqu’à la prochaine porte ! »
Mais à peine furent-ils élancés qu’un Leviathor zombie apparu en l’air et emporta un morceau de la passerelle devant eux d’un coup d’hydrocanon. Ils étaient coincés, le gouffre les séparant de l’autre côté était trop grand pour être franchi en sautant. Par ailleurs, les autres Pokémons zombifiées fondaient sur eux par les airs et par le début de la passerelle.
« -Oh non, ça va pas là ! J’veux pas claquer avant d’avoir pu conclure au lit moi ! désespéra Sacha.
-Arrête de pleurer et comporte-toi en homme, répondit l’agent. On a pas le choix, il va falloir aller sous l’eau. Jeune fille, il nous faut un gros Pokémon pour vous transporter tous les deux. Et toi, envoie un Pokémon volant, je me charge du reste. Discutez-pas, agissez. »
Un Leviathor et un Roucarnage apparurent de leurs pokéballs respectives. Les deux dresseurs sautèrent sur le dos du premier qui plongea immédiatement tandis que l’agent grimpa sur le deuxième et vérifia ses munitions.
L’eau était bondée de Pokémons, des bancs entiers de Magicarpes zombies et quelques Leviathors. La monture des dresseurs se s’attarda pas en-dessous du bord de la passerelle et fila vers l’autre côté de la piscine en faisant des tourbillons pour se rendre insaisissable. Pendant ce temps-là, Black Widow voltigeait dans les airs au milieu des insectes et réalisait un massacre en règle, bien aidé par l’oiseau qui déchirait les insectes avec aisance à coup de bec et de serres. Ils esquivaient avec grande facilité les attaques putrides des zombies furieux qui tombaient dans l’eau comme des mouches. Après quelques minutes, le ballet aérien fut terminé et elle atterrit enfin sur l’autre bord de la passerelle. Au même moment, le Leviathor transporteur bondit hors de l’eau pour permettre à Sacha et Ondine de sauter sur le sol. Sacha voulut aider son ex à se relever, mais celle-ci refusa froidement. Ces deux là avaient visiblement trouvé le moyen de se disputer en pleine fuite. Avant même qu’ils ne puissent relancer la querelle, deux Leviathors zombies s’élevèrent hors de l’eau, près à user de leur hydrocanon. Scarlett eu alors la bonne idée de saisir son lance-grenades et de shooter dans les gueules béantes des créatures pourrissantes dont les têtes explosèrent juste à temps.
« -Alors ça ! s’exclama Sacha. C’était juste trop classe. Et en plus vous avez terrassé tout le reste. Vous avez appris tout ça dans Avengers, pas vrai ?
-La porte est blindée, jeune fille, dit à ton Pokémon de la défoncer, il faut avancer vite », esquiva l’agent, qui tâcha de cacher sa satisfaction de voir que sa couverture marchait parfaitement.
Le Leviathor d’Ondine s’exécuta puis rentre sa pokéball et le trio reprit sa route. L’étroit couloir déboucha rapidement sur une grande pièce sombre remplie de petites lumières bleues. Un certain froid régnait dans l’endroit. Dès qu’ils franchirent le pas de la porte, des spots s’allumèrent partout dans l’étrange salle. Sur le mur en face était écrit en lettres immenses « UMBRELLA CORPORATION ». Pendant qu’ils découvraient l’endroit, une lourde porte tomba derrière eux et les pris au piège. Enfin, du fond de la salle résonna un rire macabre qui n’avait plus grand-chose d’humain.
Dans cette immense salle sans issue apparente au sol blanc carrelées émaillé de tâches sanguinolentes, ce fou rire n'eut aucun effet sur nos héros, et pour cause; il paraissait étranglé, ridiculement exagéré, forcé, et des plus reconnaissables. Maintenant que les pupilles de Black Widow, Sacha , Ondine et leurs Pokémons s'étaient habituées à la lumière aveuglante, on pouvait vaguement distinguer une forme humaine, debout sur un amas de pierres précieuses, entourés de Pokémons des plus rares.
Aucun doute n'était désormais possible sur son identité, c'était celle d'un homme craint au-delà des frontières qui avait déjà tenté à multiples reprises de s'emparer du pouvoir après avoir subi pendant des années les moqueries perpétuelles de ces collègues, lui qui ne cherchait qu'une simple reconnaissance publique avait sombré dans la folie, ne tentant sans cesse d'instaurer l'anarchie et le chaos sur le monde.
«-Dany Boon! s'ecria Scarlett Johansson, il ne pouvait y avoir qu'un esprit malade derrière une telle mascarade!
-En effet, c'est ben moi, beugla le ch'ti de sa mélodieuse voix.
-Dany Boon? demanda Ondine, incrédule.
-Oui, Dany Boon répondit l'intéressé.
-Dany Boon? questionna à son tour Sacha, d'un ton oscillant entre l'effroi et la ricanerie.
-Écoute, ça commence à devenir un peu lourd s'emporta l’acteur, qui avait perdu son rictus. Je n'autorise désormais personne à me manquer de respect! Le monde se souviendra de mon nom. Il ne se trouvera personne sur cette planète qui ne me craigne pas, qui ne m'ignore pas! »
Et sur ces mots, un mécanisme rouillé se fit entendre, laissant présager le pire pour nos quatre héros. La salle fut soudainement plongée dans l'obscurité tandis que le rire aigu et prolongé de Dany Boon se faisait de plus en plus lointain.
« -Vite Pikachu, Flash! » s'écria un Sacha effrayé qui n’en perdait pas pour autant son but premier: serrer de la donzelle.
A peine Pikachu eut éclairé la salle, Ondine poussa un cri: la salle dans laquelle ils se trouvaient n'avaient plus rien en commun avec le lieu aseptisé dans lequel ils se trouvaient encore quelques secondes auparavant. De nombreuses portes s'étaient ouvertes sur les murs, par laquelle s'engouffraient des dizaines de zombies.
« -Ils sont trop nombreux, il faut fuir sans perdre de temps! commanda Scarlett en dégainant son arme, on n'a aucune chance!
-On est encerclés poufiasse, on ne peut revenir en arrière lui rappela Ondine, se précipitant sur son Pokémon.
-Alors, il nous reste une ultime chance, Tony Stark, il arrive toujours au moment où on a besoin de lui en temps normal. »
Cette annonce remit du baume au cœur aux compagnons, qui se mirent à combattre les zombies et les Pokémons qui s'approchaient inexorablement, en surnombre total, Sacha et Ondine ordonnaient à tous leurs bestioles d'utiliser leurs pouvoirs tandis que Black Widow tentait de joindre Iron Man en esquivant ses assaillants, avant qu'elle ne se rende à l'évidence.
« -On est sous l'océan! Il n'y a pas moyen de contacter le monde extérieur! On doit en finir ici et maintenant, avant que ce fou furieux ne s'en prenne au monde entier!»
Cependant, malgré toute leur bonne volonté, la défaite semblait inévitable. Au loin on entendait les exclamations de Dany Boon, admirant le spectacle chevauchant son Dracolosse zombie.
« -Soumettez-vous à la puissance destructrice de mon anarchie! Résignez vous à la mort, ne comprenez vous pas que c'est sans espoir?! déclarait le tyran, rageur, tandis que son Dracolosse prenait le dessus sur les pokémons aquatiques d'Ondine. Je ferais régner la terreur sur la Terre avec votre propre héros, Hawkeye!
-Non! s'écria Scarlett. »

Elle l'apercevait maintenant, Clint Barton, alias Hawkeye, alias Jeremy Renner, se trouvait au milieu de l'axe des morts vivants, dirigeant les troupes alliées zombies. Il s'était fait aliéner par les projets ambitieux de la Umbrella Corporation , au point de devenir un légume, l'unité la plus efficace sous le commandement de Dany Boon.
« -Cet abruti se fait décidément toujours influencer criait, Sacha à l'intention de l'agent du SHIELD, le dresseur originaire du Bourg Palette cherchant à dénigrer son rival auprès de la belle rousse, un homme qui passe toujours dans le camp de l'ennemi n'est décidément pas digne de confiance !
-Ce n'est pas sa faute, il a juste un handicap mental, un simple coup derrière la tête et il nous rejoindra sans conditions...
-Ce ne sera pas si facile sifflota Boon, qui s'était glissé derrière le couple, vous avez déjà perdu! »
Il retenait dans ses bras Ondine, qui s'était faite capturer et restait sous la menace du ch'ti, un maroilles sous la gorge. L'armée s'était arrêtée aux mots de leur meneur, révélant un terrible constat, seuls Pikachu, Sacha et Scarlett tenait encore debout tandis que les combattants adverses se chiffraient en centaines. Hawkeye avait pris place aux côtés de son maître, fixant son ancienne équipière de son regard le plus dur.
« -Il n'y a plus d'issues, tout est fini, mon armée de Pokémons et de zombies que j'ai crée grâce au soutien de l'Umbrella Corp. va s'étendre en surface et répandre la misère. Il n'y aura bientôt plus d'inégalités, plus de railleries, le monde connaitra enfin la paix, pourquoi s'obstiner à s'opposer à moi? Je ne désire que le bien de l'humanité, plus aucune vie ne sera ruinée par des moqueurs. Et enfin, je me lèverai au-dessus des autres, qui m'acclameront, on m'aimera et on me détestera, je serais adulé et la cible de tous! Le monde ne tournera plus qu'autour de moi, et de moi seul, je suis Dany Boon, le plus grand acteur de tout les temps, que vous le vouliez ou non! »

Tandis que l'apprenti despote poursuivait son monologue, Scarlett Johanson enlevait délicatement et discrètement l'une de ses boucles d'oreilles pour la glisser dans la main de Sacha.
« -Accroches là à ton oreille gauche, pas de questions! Souffla l'agent au dresseur de pokémon
-Ça va pas? Je croyais voir été assez explicite sur ma sexualité! répliqua le Bourg Palletian.
-C'est un gadget du SHIELD imbécile, ne poses pas de question et laisse-moi faire...
-Je serais un roi incontesté, respecté, salué, le seul dieu vivant qu'on acclame! » terminait Dany Boon lorsqu'il se passa un étrange phénomène, Scarlett s'écria « Fuuuuuu-Sion » et un immense halo de lumière éblouit la salle. Lorsque celui-ci se dispersa, Scarlett est Sacha avait disparu, pour laisser place à Schcarlett jeune fille aux traits semblables à Scarlett Johansson, mais aux formes plates comme Sacha. Avant même que quiconque n'ait eut l'occasion de réagir, Schcarlett s'était emparé du maroilles de Dany Boon s'en servait pour frapper Clint Barton au visage. La violence du choc le fit vaciller et chuter, prononçant « Pourquoi? Pourquoi Scarlett n'a-t-elle plus de seins? » avant de se ressaisir et de se ranger aux côtés de Schcarlett, laquelle attaquait directement le terrible Dany Boon.
Néanmoins, la fusion entre les deux compagnons renversa totalement le cours de la bataille. Occupé à défendre sa peau, l'immonde ch'ti ne remarqua pas Ondine qui guérissait ses Pokémons et ceux de Sacha qui gisaient sur le sol, tandis que les troupes alliées zombies souffraient des tirs groupés de Hawkeye et de Pikachu.
Souffrant de la perte de ses troupes et d'une énième défaite imminente, Dany Boon n'en perdit pas pour autant son sang froid, mais n'en était pour autant pas moins fou. Dans une ultime tentative de fuite, il ordonna à son Dracolosse zombie de détruire le mur du fond d'un dernier Ultralaser. Si le mur céda comme prévu, le despote avait oublié qu'il se trouvait sous la salle de bains de la base sous marine, toute l'installation se mit donc à s'effondrer lentement tandis que le Pokémon dragon s'enfuyait avec son maître par l'échappatoire crée.

« -Il faut quitter cet endroit, on ne peut plus rien pour Boon ordonna Schcarlett à ses compagnons, l'Umbrella Corporation va s'effondrer, et nous allons finir ensevelis ou noyés si on s'attarde trop! »
- Mais j'ai même pas eu le temps de lui demander un autographe pour ma mamie, s'exclama Ondine, elle l'adore !
- On a pas le temps ! Il est déjà 22h30 à ma montre waterproof et la fusion ne va durer plus que 30 secondes, je ne peux faire qu'une ultime technique sous cette forme... Ecartez-vous !!
... Technique suprême d'inversion instantanée de la gravité !!"
Tout en criant ces paroles avec un gros plan sur ses sourcils froncés, Schcarlett fit les positions du cheval et du mouton avec ses mains puis appuya sur le bouton rouge de son bracelet hyper technologique.
"... de vous reposer toutes les deux heures et de respecter les distances de sécurité. On retrouve tout de suite un flash info trafic, bonne soirée sur autoroute FM."
"Ah merde ça c'est la radio" furent les dernières paroles de Schcarlett, juste avant que la fusion cesse en un bref éclat lumineux.
"On va tous mourir ! pleurait Ondine dans son coin. Je ne veux pas finir comme ça, j'ai jamais eu de Pokémon feu dans ma vie, c'est trop injuste !"
Paniquée par la situation elle se mit à courir les bras en l'air dans toute la salle, et ne remarqua pas la baignoire tombant de la salle du dessus. Elle mourut immédiatement, écrasée comme un Métamorph dans un moule à gaufre.
"-Ondine ! Nooooooon !
-... Attendez je ne suis pas encore morte... je... mes jambes seulement on été atteintes... Ca fait mal aaaaaaah !!"
C'était sans compter sur le lavabo (toujours de la salle du dessus) qui vint percuter la tête d'Ondine dans un craquement sinistre. Le choc crânien lui fut fatal...
"-Aaaaaah ma tête !! hurla la dresseuse. J'ai bien cru que j'allais mourir cette fois.... Aidez-moi à sortir de là, je peux encore m'en sortir vivante j'en suis sûre !.."
Et c'est là qu'une brosse à dents chuta par pure malchance sur la nuque d'Ondine, ce qui hélas eu pour effet de lui trancher la tête instantanément. C'était une brosse à dents avec des poils beaucoup plus aiguisés que la normale, rajoutant encore plus de tragique à la situation.
Cette fois elle était belle est bien morte, puisqu'elle semble ne plus la ramener entre mes phrases (enfin j'espère).

"D'où l'expression: "Ce soir, Ondine en enfer", ne put s'empêcher de dire Sacha, rongé par l'émotion de la perte si soudaine de sa camarade.
- Ressaisis-toi, Sacha du Bourg Palette ». Hawkeye avait pris le dresseur par les épaules et le secouait violemment. « Ce n'est pas le moment de succomber au désespoir ! Tu es encore en vie et tu as sûrement des rêves à accomplir... Tu peux nous sauver, j'en suis certain !
« -Oui, tu as raison ! Aujourd'hui j'ai appris une chose importante... Moi courant toujours après les femmes fatales en combinaisons moulantes, les reluquant à distance, téléchargeant tous les scans à vêtements et maillots de bains sur mon pokédex.... C'est fini.
J'ai enfin trouvé le moyen de les pécho ! Suffit de fusionner avec elles en affrontant un boss ultra puissant ! C'était pourtant évident ! Et qu'est ce que c'était jouissif...
-Personnellement j'ai rien senti, remarqua Scarlett."
Sacha fit mine de ne rien entendre et réfléchit à un plan pour se sortir de cette situation pratiquement sans issue. Les Pokémons-zombies commençaient à s'enfuir, et certains périssaient sous l'éboulement du bâtiment, ou tout du moins re-périssaient vu que techniquement ils étaient déjà morts.
Que faire ? Tous ses pokémons étaient KO, et les gadgets du SHIELD n'avaient plus de batterie...
Le regard de Sacha s'illumina soudain, et il se souvint de la parole sage de son vieux professeur Chen : "Si tu ne trouves pas la solution à ton problème, ne panique pas. Utilise les cheats codes."
"-Mais c'est bien sûr ! s'exclama Sacha.
- Quoi ?! Quoi ?! firent les deux autres.
-J'avais oublié, mais j'ai dans mon sac ce qui pourrait nous éviter la mort ! Une Action Replay !!!"
D'un geste épique, il brandit la petite cartouche au dessus de sa tête, et tous alors reprirent espoir. Sacha l'inséra dans sa game boy color et ajouta :
"Il me suffit juste de rentrer un code... attendez hum... seul ce Pokémon aura la puissance nécessaire pour accomplir un tel effort... 01XXDCCF !! Je t'invoque, Mew !!
-Meeeeeeeew !
-Mew, utilise téléportation ! Fais-nous retourner sur la plage !
-Meeeeeeeeeeew !
-Tu crois que ce petit truc a assez de puissance ? douta Scarlett.
-Meeeeeeeeeeeeeew !
-Bah évidemment ! T'es vraiment une noob toi !
-Meeeeeeeeeeeeeeeeeeew !! Meeeeee...."
L'espace-temps se brouilla durant une nanoseconde, et nos trois aventuriers se retrouvèrent sur la plage, face à l'océan, où rien n'avait changé par rapport au début du film. Hormis les quelques milliers de cadavres de magicarpes zombies flottant à la surface.
"....eeeeeeeeew !!
-Youpi ! Hourra ! Chouette alors ! » chantèrent-ils tous ensemble en dansant la tarentelle. Mais soudain, Scarlett et son partenaire du SHIELD se reprirent et pensèrent que ce n’était pas franchement un comportement digne d’agents secrets sauveurs de la planète. La belle rousse sortit alors un dernier gadget de sa poche en forme de stylo et le mis devant les yeux du dresseur.
« -Tiens c’est quoi ça ? Un stylo ? Tu sais, je peux enregistrer ton 06 directement sur mon pokédex.
-Pas tout à fait…Fais un beau sourire et ensuite je te laisserai me tripoter si tu veux.
-Ah, maintenant on peut discuter !
-Hawk Eye, met tes lunettes de soleil s’il te plait… »
Il y eut un grand flash rouge, et le regard de Sacha se perdit dans le vide. Un peu de bave coulait de sa bouche.
« -C’était quoi ça, Widow ?
-Un truc que j’ai emprunté à un ami du MIB. Vraiment très pratique pour pouvoir tranquillement quitter un homme après lui avoir soutiré tout ce dont on a besoin en s’attirant ses faveurs.
-Et cet agent du MIB, il est au courant que tu le lui as emprunté ? »
Scarlett se contenta d’un sourire entendu, et les deux partenaires laissèrent le jeune dresseur complètement gaga sur place pour quitter la plage dans une démarche totalement calculée pour être classe tandis qu’en arrière-plan, un missile du SHIELD allait s’enfoncer dans l’eau et détruire ce qui restait de la base abandonnée d’Umbrella Corporation.
Pendant ce temps là, quelque part, un acteur ch’ti frustré sur un Pokémon dragon zombie s’en allait fomenter un nouveau complot tout en se goinfrant de maroilles.



Générique de fin:




A Moldav'team Studios creation


Equipe B : Les OALDNEDOVP (On a Leolio dans notre équipe donc on va perdre)



Il n'y a pas s'y longtemps que ça, 2 minutes pour être précis, sur un forum proche, très proche.....

aZQSDEFGTRHYUJ%P¨Mµ£475869


Nous sommes en 2042 après J.C, toute l'Egypte est dominé par les Egyptiens. Toute ? Non ! Un petit village peuplé d'irréductible moldave résiste encore et toujours à.....ah ben non pas à l'envahisseur...à.....à....résiste.

Bon après ce ne sont pas des pauvres opprimés hein, c'est plutôt le genre de mecs à poser des bombes partout parce que bon hein, je ne veux pas dire, mais bon les terroriste il n'y en a pas 36, ce sont soit des Corses, soit des Basques, soit des mecs des pays de l'Est, ou des musulmans, parce que bon hein faut pas déconner non plus, tout le monde sait que tous les musulmans sont des terroristes hein.
Donc ces méchant terroristes moldaves, pour reconquérir la terre de leurs ancêtres la fameuses dynastie des pharaons moldave, tel que l'illustre Grichkaphrokokiev Transalpine, ont l’idée diabolique de faire sauter, on va faire dans l'original, la grande pyramide de Guzeh (oui, il y a une faute, mais bon, je ne suis pas payer à corriger) pour permettre l'ouverture d'un portail temporel qui leur permettrait de voyager dans le temps pour empêcher la chute des grands pharaons moldaves.

Mais par un étrange concours de circonstance, leur plan allait être mis à mal.
En effet, en cette an de grâce 2042, ce tenais au Caire le festival des célébrité Canadienne raté, on y retrouvé entre autre Garou, Justin Biber, Céline Dion et le non moins lamentable Ryan Reynold.
Le maître de cérémonie, ou plutôt devrais-je dire la maîtresse de Cérémonie, Mme Celeglin qui revenais tout juste du Brésil, venais tout juste d'énoncer le programme des festivité. Il était question de rendre hommage à cette belle patrie qu'est le Canada en faisant....je ne sais pas moi.....des trucs typiquement canadiens quoi !

C'est dans cette ambiance de folie qui animait toute la ville du Caire que les terroristes moldaves profitèrent de cette distraction inespérée pour s'approcher discrètement de la PYRAMIDE (eh oh, j'ai dit discrètement, pas la peine de crier quand vous lisez mon scénario).

Mais c'était sans compter sur la libido de ce cher Ryan qui à la vue de cette belle Mme Cel, décida sans hésiter, qu'elle serait dans son lit ce soir. S'approchant de la jeune demoiselle sûr de son coup, il lui glissa doucement à l'oreille un magnifique :" eh mademoizelle, tu me file ton 06 !"
Surprise par de tels propos indigne d'un homme, canadien qui plus est, elle lui fracassa une bouteille d'alcool sur le tête. Le sol entier de la salle se retrouver couvert d'étahanol. C'est alors que M.René qui allumait son cigare, glissa dans cette marre et mis le feu malgré lui à la salle.
Ce malheureux incendie, fit exploser un énorme silo de sirop d'érable qui était à l'origine réservé pour la cérémonie de clôture, allez savoir pourquoi.
Cette gigantesque explosion répandit das tonnes de sirop sur des kilomètres à la ronde sur le champs de blé (et paf.....ça fait des chocapic).

Les terroristes moldaves n'avaient rien vus venir. Ils se retrouvèrent en moins de temps qu'il ne faut pour le dire englué sous une épaisse couche de sirop d'érable, ce qui les empêcha, vous réalisez, de réaliser leur horrible forfait.
Et une fois de pus, Ryan Reynold avait sauvé le monde du chaos, et finis par couché avec Celeglin parce que bon hein, faut bien que les femmes servent à quelque chose.

Moralité: Ne jamais, jamais engagé Ryan Reynold comme acteur, si vous voulez un bon film !



Equipe C : Les Samouraïs au Samossa

Etant une petite boîte de production, nous sommes au regret de vous annoncer que notre scénario sera court. Il faut dire que Michael Bay est passé par là et qu'il nous a pompé notre fric et nos idées. Même nos acteurs principaux, Rebecca Black et Justin Bieber dans les rôles principaux ont été volés par cet odieux personnages. Une terrible nouvelle qui nous a frappée en milieu de semaine. Bien sûr nous avons tenté de négocier des contrats plus attrayants ... mais rien n'y faisait. Ce salop de Michael Bay n'a rien voulu céder ! Il disait avoir trop besoin des acteurs pour son prochain long métrage : L'armagueddon du Jurassique, un film documentaire fictif qui essaye de retracer ce qui serait arrivé à l'espèce humaine si la météorite qui a participé à l'extinction des dinosaures était arrivée au Jurassique plutôt qu'au Crétacé. Nous avons eu vent de la fonction de nos deux superbes comédiens et le constat est sans appel. Ils vont avoir le beau rôle en tant que futur de l'espèce humaine !

Voici la bande annonce du film faite par sa nouvelle boîte, Testaro et qui en plus a le culot d'être diffusé sur youtube :





Il y a pas à dire, nous avons été floué dans cette histoire ! Michael Bay est la pire ordure qui soit ! Voici ce que nous avions prévu jusqu'à ce qu'il nous pique notre argent, nos acteurs et nos idées :

Quote:
Voix off sur fond noir : Justin Bieber était un petit homme. Par petit homme, il faut entendre que celui-ci n’était pas très grand, ni très âgé, ni même très mature. En fait, c’est à peine si le mot viril en sa présence pouvait exister. Il avait une sorte de don pour faire disparaître toute les vertus qu’on pouvait communément associer aux hommes. C’était une sorte de non-être, venant du vide et qui pour combler le silence, chantait du yaourt.

Ah le yaourt … Plus d’une avait été séduite par ce laitage illusoire prenant l’apparence de paroles. C’était une arme redoutable ! Et notre chère héroïne, le bien nommé Rebecca Black, s’était fait à son tour prendre au piège.

C’était un vendredi, la veille du jeudi, au début du week-end, quand l’horloge fait subitement « tic-tac »./voix off fin


Description de la scène 1 :

Rebecca sort de sa maison en sautillant. Des personnes l’attendent dans une voiture garée devant chez elle. Le moteur tourne. « Ouais-ah-ah » qu’il fait dans son vrombissement intempestif. Rebecca s’approche de la voiture. Une main sort par la vitre alors ouverte et lui tend un objet tout en longueur. Une sucette ? Non … Un magnétophone portatif.

Rebbeca interloquée le prends et le regarde d’un œil morne. Puis relevant la tête, elle se met à interroger du regard son dealer de circonstance. Mais celui-ci n’est pas visible, et maintenant, la vitre teintée remonte. S’en suit alors le départ précipité de la voiture qui dans une soudaine accélération lâche un « Ouais, Ah-Ah-Ah-Ah-Ah-Ark ». La jeune fille dépassée par les évènements reste debout comme abasourdie. Elle qui s’imaginait retrouver ses amis pour faire la fête !

Mais elle revient néanmoins au curieux objet présent dans ses mains. Le magnétophone. Après une brève hésitation, elle finit par appuyer sur le gros bouton rouge. La bobine se met alors en route. Une voix aigüe se fait entendre. Celle-ci déclare alors :

« Baby, baby, baby oooh ! Rendez-vous ce soir à 19h00 à l’angle de la 45ème et de la 603ème avenue. »

Rebecca est perplexe. Le rendez-vous est à l’autre bout de la ville, non loin du port. Que lui veut-on dans un tel endroit ? Dans le doute d’un élément insaisissable dont elle n’a pas conscience, elle se décide à y aller.


Description scène 2 :

Rebecca est au lieu-dit, à l’heure dite. Il est 19h01 et Rebecca s’inquiète qu’on lui ait posé un lapin. Ce qui est une chose inacceptable de la part d’une personne ayant fixée son rendez-vous par magnétophone portatif ! Rebecca stresse. Elle tourne en rond. A côté d’elle passe le dernier bus scolaire. Et dans un « tic-toc » angoissant, il lui fait prendre conscience que le week-end débute. Pas de fête, pas de fun. Le week-end naissant ne sera pas drôle.
Il est maintenant 19h45 et le mystérieux commanditaire n’est toujours pas là. Rebecca s’impatiente. Elle pense à rentrer chez elle. Mais alors qu’elle tourne les talons, une voix aigüe se fait entendre :

_ « Baby, baby, baby oooh ! »

Rebecca prend peur. La voix lui semble venir du néant. Elle regarde autour d’elle, mais ne voit rien. Il fait trop noir. C’est alors que la voix retentit de nouveau :

_ « Baby, baby, baby oooh ! »
_ Qui est là ? Demande-t-elle effrayée.
_ « I thought you'd always be mine …», lui réponds alors la voix.
_ Je ne comprends pas. Montrez-vous !
_ « … Baby, baby, baby oooh ! »

C’est alors que surgit des ténèbres une silhouette aux joues bien grasses et à la frange bien plongeante. Son visage est presque caché par ce voile capillaire.

_ « Vous êtes venu pour me tuer ? », lui demande Rebecca, prenant le personnage pour un spectre.
_ « nooo ».
_ « Alors que me voulez-vous ? »
_ « Girl, quit playing ! We're just friends, what are you saying ? »

C’est alors que se dévoile la bouille de dindon de Justin Bibier.

_ « Toi ! », s’exclame Rebecca.
_ « Oui. Moi. »


Description de la scène 3 :

A présent à bord d’un bateau, Rebecca et Justin sont sur le pont. Mais pas n’importe quel pont, le pont arrière ! En effet, Rebecca a insisté pour se situer à l’arrière du bateau. Mais la voilà subitement troublée :

_ « Quelle siège je vais prendre ? »

La question existentielle est posée et Justin lui répond :

_ « Quand j'avais 13 ans, j'ai eu mon premier amour. »

Rebecca le regarde d’un air surpris.

_ « Maintenant mon coeur est brisé … Et depuis, le siège est libre. Assis-toi là. »

Après un moment de silence, Rebecca lui demande :
_ « Au fait on va où ? »
_ « Sur une île. »
_ « Pour faire quoi ? Partir en week-end et faire la fête ? »
_ « Non, pour passer une audition. »
_ « Et tu as besoin de moi pour faire ça ? »
_ « Je ne veux pas avoir le cœur brisé une seconde fois. Une présence réconfortante m’est nécessaire. »

Sans plus de paroles, la discussion s’arrête-là et le navire s’enfonce dans l’obscurité océanique.


Description de la scène 4 :

Le bateau accoste à l’île après un jour de mer. Il est maintenant dimanche. C’est la fin du week-end. Rebecca ne peut s’empêcher d’être triste pour cette fin de semaine qui s’achève. Justin la mène au studio. C’est là que devra s’effectuer l’audition. Par chance ils sont les seuls présents et n’ont pas d’attente. Justin est le premier à passer. Cinq minutes plus tard c’est au tour de Rebecca. Un mystérieux homme lui demande de chanter un air :

_ « ♪ Oo-ooh-ooh, hoo yeah, yeah ! ♪ »
_ « Quelle superbe voix ! C’est parfait ! Exactement ce que je cherchais ! Vous êtes engagée. »

Rebecca revient dans la salle d’attente heureuse. Elle y retrouve Justin qui rumine dans son coin.

_ « J’ai échoué. Il m’a dit que ma voix ne correspondait pas à ce qu’il voulait. Trop cassée à ce qu’il paraît. Pire, il vient de m’annoncer que j’avais une maladie grave : ma voix est en première phase de mue ! »

Rebecca ne sait que faire devant la détresse du jeune homme. Celui-ci en vient même à pleurer.

_ « I'm in pieces, baby fix me ! »
_ « A oui … quand même ! » s’étonne-t-elle. « Ça a l’air vachement sévère comme maladie. Y a-t-il un remède ? »
_ « Non … malheureusement. Mais tu ne veux pas me secouer jusqu’à que ce que je me réveille ? »
_ « Quoi ? »
_ « I'm going dow … hum ... Je vais mal, mal, mal »



A mort Michael Bay !


Equipe D : L’équipe D

NICOLAS ET PIMPRENELLE : CHASSEURS DE GAUFRES 3D

Cette fois-ci, ça ne va pas être de la tarte...




*Dans un laboratoire reculé du fin fond du Wisconsin à droite en sortant...*

Une foule déambule dans les couloirs.

Scientifique 1: Apportez-moi ce cacao OGM en salle 6, et plus vite que ça!
S2: Je veux cette farine transgénique immédiatement!
S49: On a enfin le lait de Gentleman!
S3: Beuark, mais c'est immonde!
S1: Moi j'aime bien.
S3: Comment a-t-on même pu découvrir qu'il donnait du lait?

Salle 6. Divers appareils de cuisine fonctionnent jusqu'à la surchauffe.

S44: Bon, ça y est patron. Tous les ingrédients sont en cours de cuisson.
S1: Parfait! Bientôt, cette gaufre nouvelle génération sera enfin dans les commerces! Nous inonderons les marchés! A nous les millions! Aah, je vois que c'est presque terminé. Hmmm, regardez-moi cette bonne petite bouille appétissante, ce nappage délicat, ce regard de... Hm? Quoi?

Le four explose! En sort une gaufre au chocolat, qui souffle tout sur son passage, et tue les scientifiques un à un en leur transperçant la gorge. Le chef de l'équipe en dernier.

S1: Nooon! Pourquoi moi? A part le fait que j'étais vénal, sans scrupule et très clairement destiné à être sacrif - aargh!

La gaufre, qui a pris 30 centimètres depuis le départ, casse un mur, rit sardoniquement et s'envole.


*Quelques semaines plus tard...*

Harrison Ford et Marion Cottillard sont sur un bateau dans la forêt, en grenouillère (c'est mon film, je fais c'que j'veux!). Ils avancent, discrètement.

Ford: Ca fait longtemps qu'on n'en trouve plus guère, peut-être faudrait-il changer d'endroit.
Marion: Pas avant d'avoir nettoyé la zone! ... Oh, là-bas, c'en est une.
HF: Je m'en charge.

Il vise.

HF: N'empêche que je compte bien me barrer dès que possible. Sauf le respect que je te dois. Si tu crois que tout ça m'amuse...
MC: Et moi, tu crois vraiment que ça m'amuse? Tu parles tout le temps comme ça! Tu as oublié pourquoi nous faisons ça? Tu as oublié ce qu'ils ont fait à Nounours?
HF: ... Bien sûr que non.

Il tire. Marion récupère la cible, une innocente gaufre au sucre glace.

MC: Voilà au moins de quoi déjeuner.
HF: J'aurais préféré un plus gros poisson.

Le portable de Marion sonne.

MC: Allo?
???: J'ai bien l'honneur de parler à Madame Cotillard?
MC: Oh bordel, encore un fan. J'ai déjà dit 100 fois...
JD: Ici John Devan, du Federal Bureau of Paranormal Investigation.
MC: Autant pour moi. Mais alleez tout de même vous faire foutre.
JD: Ecoutez-moi! Toute la côte est des Etats-Unis a été attaquée. Je compte sur vous et votre frère pour nous aider, vous êtes nos meilleurs espoirs masculin comme féminin.
MC: De quelle invasion s'agit-il?
JD: Si je vous ai appelé, alors cette question est superflue.
MC: ... Je vois.
JD: Merci.

HF: Qu'est-ce qui se passe?
MC: On change de terrain de chasse.


*Pendant ce temps, à New York...*


Un taxi traverse Time Square.

Rambir Kapoor: Alors, la dame elle a eu une bonne journée?
Scarlett Johannson: Alala, vous pouvez le dire! J'ai tourné durant toute la journée avec les Moldaves endimanchés. Quel plaisir! Même s'il faut avouer que c'était éreintant. Au fait, vous saviez que "tournage" et "tournante" avaient la même racine?

Rambir ne répond pas.
Sa voiture est bloquée par une gaufre. Debout.

SJ: Ca ne va pas, monsieur le non-régularisé?
RK: Cette gaufre... Elle n'a pas un comportement normal. Mieux vaut l'éviter.

Il fait demi-tour, mais c'est pour mieux se retrouver devant 5 gaufres!

RK: Ah! Bon sang! La prophétie millénaire que ma religion est la seule à connaitre et qui se doit de figurer dans chaque nanar pseudo-fantastique!
SJ: On est coincé! C'est terrible! Comment va-t-on s'en sortir?
RK: Vous, je ne sais pas... (Il l'empoigne) Mais ce sera sans moi!
SJ: Mais? Lâchez-moi! Je suis Scarlett Johannson!
RK: Et tu as vendu ton cul aux Moldaves. Je ne l'oublie pas, miss Scarlett.

Il la balance hors de la voiture et s'enfuit, tandis que Scarlett se fait déchiqueter.


Au-dessus de l'Atlantique, dans un Boeing...

HF: Ca a l'air d'être du sérieux, cette fois-ci. Tu n'as pas peur?
MC: Pourquoi aurais-je peur? J'ai fichu ma vie en l'air pour ça... Je sais à quoi m'attendre.
HF: C'est bien, soeurette.... Les moustiques ont envahi la côte. Nous allons les bomber comme il faut.
Commandant: Ici votre commandant de bord. Nous approchons de New York, merci de regagner vos sièges. Sur votre droite, vous apercevrez peut-être... Oh, non, bordel, y a une gaufre géante en l'air qui gâche la vue! Sans déconner! Je voulais faire la surprise à mon gosse, et puis voilà! Quelle vie de m...

L'avion est aggripé par une gaufre chocolatée de 20 mètres, qui arrache une aile et fait piquer l'avion, dans les cris et les hurlements.
Crash dans l'eau.

Ford et Marion rejoignent la côte à la nage.

HF: Ouah, je m'y attendais pas, à celle-là!
MC: C'est pas très fair-play! Heureusement que notre statut de héros nous protège pour le début du film.
HF: Ce n'est pas le moment de disserter. Le danger est imminent!

En effet, une horde de gaufres enragées et déballées sortent d'immeubles aux vitres explosées.

MC: CA, un danger? Tu perds la main à peine arrivé, frérot!

Les deux héros sortent des mitraillettes et tirent à vue. C'est un carnage, Ford reçoit même des éclaboussures de... ben, des miettes quoi.

HF: Une chance que le stewart nous ait permis de garder nos armes avec nous, hein?
MC: Une chance que je connaisse la brouette mongole!
[Non petit coquin, pas de flash-back. Pas pour cette fois]

Le sol est jonché des cadavres des gaufres, inanimées. Une seule, au pied de Marion pousse encore un gémissement horrible.

MC: Ooh, tu veux un petit mouchoir? Crève donc.

Elle l'écrase de la bottine.


*Le soir, dans un bâtiment désaffecté de Brooklyn désertée*

MC, au téléphone: ... Bien, je comprends. Je vous rappelle.
HF: Alors?
MC: Ils n'en savent toujours rien. La gaufre maléfique est nappée de mystère.
HF: Bien. Reposons-nous, demain sera la dernière croisade.
MC, avec un sourire gêné: Essaye toujours. Tu sais bien qu'on n'a plus eu de bonne nuit, depuis ce jour où... Bref.
HF: Alors on occupera la soirée plus activement.

Il la prend par la taille.

MC: Harry, voyons! Nous... Nous sommes frère et soeur...
HF: Et j'ai toujours pensé que Luke avait raté l'occase de sa vie.
MC: Oh, Harry...

Ils s'embrassent goulûment, commencent à se carresser... Mais un bruit d'entrechoquement les interrompt (le salopiau!)

HF: Reste ici et tiens-toi prête. Je cours chercher ma lame.

Une ombre s'approche.

MC: Sortez d'ici! Qui êtes-vous?
Celeglin: Déconnez pas, c'est juste moi!
HF: Cel! Ahahah, Cel, vieux frère! Mais qu'est-ce que tu fous dans cette arche perdue? (accolade)
Cel: J'ai entendu dire que vous aviez besoin d'aide...
MC: On aurait pu se passer de toi. A deux, le champ des positions est déjà très...
HF: Non mais sans déconner: t'étais pas censé être chez les OALDNEDOVP?
Cel, après un silence gêne: Je me suis fait avoir... Ils m'avaient promis un rôle important, et...
HF: Et?
Cel: Ils... Ces... Ils m'ont forcé à faire le premier rôle féminin... Ils... ont profité de la situation... Ils m'ont fait de ces choses que... (pleurs)
HF: Quoi? Qu'est-ce qui a pu faire craquer le dur que je connaissais tant? Quoi donc?
Cel: ... Ils m'ont forcé à porter une jupe-culotte.
HF: Ah, merde! Les infâmes petits...
Cel: Je ne veux plus en parler pour le moment. Donc... Vous voulez bien de moi dans l'équipe? Comme garçon, hein?
HF: Mon ami... Qui ne voudrait pas de toi?
MC: Moi.
HF: Tais-toi, soeurette, c'est une conversation d'hommes! Bon, installe-toi, et surtout tiens-toi prêt, ces saloperies sont vicieuses comme tout!
Cel: J'ai l'habitude du vice. Oh, oui.


*Le lendemain*

Le trio sort de l'immeuble.

HF: Rien en vue. Ca commence plutôt tranquille.
MC: C'est louche. Hier encore, on baignait dans des gaufres, et là, la ville est décrêpie. On entendrait un pet de nonne.
Cel: Euh... Je veux pas faire de chichis, mais...
MC: Eh! C'est MA métaphore filée!
Cel: Euh... Regardez... (il montre le ciel)

Des centaines de gaufres sont sur les toits des quelques immeubles encore debout. Elles regardent les trois humains en chien de faïence.

HF: Oh, non... Oh, non non non... Des ennemis rapprochés...

Soudain, un taxi surgit.

RK: Montez, allez, vite!

Au moment où les portières s'ouvrent, une gaufre au caramel pousse un cri de ralliement (à savoir: "Gyupokawafaaa!") et toutes se jettent des immeubles, la première s'écrasant au sol juste au moment où Celeglin referme la portière arrière. Tandis que le taxi esquive les gaufres kamikazes, une conversation s'engage.

HF: On n'y arrivera pas comme ça! Chewbacca, part à l'arrière du vaisseau activer les turbo-réacteurs de réserve!
RK: Alors, premièrement, c'est Rambir Kapoor, pas Chewbacca, de deux, c'est MON véhicule, de trois, c'est une Twingo, et il n'y a aucun turbo-réacteur sur une Twingo - à mon grand regret d'ailleurs.
MC: Ben voyons! Et vous qui êtes si malin, vous savez peut-être ce qui est à l'origine de cette invasion et de cette gaufre géante, monsieur Je-sais-tout?
RK: Eh bien écoutez, puisque vous me le demandez, oui, je le sais.
HF: Quoi?
RK: Cela avait été prédit par les Textes, il y a bien longtemps de celà... Nous, les Hindus, croons en la réincarnation. La tartiflette d'aujourd'hui est peut-être la cuillère à thé de demain, selon ce qu'a commis la tartiflette de son vivant. Mais les Occidentaux, en industrialisant toujours plus à peu près tout, avec leur soi-disant modernité, ont fragilisé l'équilibre entre le corps et l'âme, laquelle peut être plus facilement remplacée par un esprit imposteur. Toutes ces gaufres que vous voyez là... Vous le dites si je vous fais chier, hein?
HF, en jouant au bilboquet: Nan, nan, continuez.
RK: Toutes ces gaufres, disais-je, ont été mal fabriquées, avec des ingrédients indignes d'une gaufre moëlleuse et parfumée. Elles sont toutes possédées par des esprits malveillants. Mais elles se sont tenues tranquilles... en attendant leur Guide... Un démon d'une puissance incommensurable, qui arriverait lorsque l'occasion s'en présenterait, c'est-à-dre... Vous suivez?
MC, en train de toiletter un chihuahua: Ouais, ouais.
RK: Cette occasion, c'était l'arrivée d'un plat suffisament pourri pour accueillir son corps maudit. Et voilà où nous en sommes aujourd'hui.

La voiture s'arrête dans une rue déserte.

HF: Merci de nous avoir aidé, bien que vous sembliez franchement étranger.
RK: C'est tout naturel.
HF: Ah, juste une dernière question: vous êtes donc hindou?
RK: Oui.
HF: Vous ne croyez donc pas en Jésus notre Sauveur?
RK: Ben, du coup, non, pas des masses.

Ford tire sur le personnage secondaire sacrifiable à bout portant.

RK: Pour... pourquoi?
HF: Pour te sauver, mon ami.
RK: Ouah, dingue, ça marche. (Et il meurt)

MC: Reste à trouver cette gaufre maléfique.
HF: Ca doit pas être bien compliqué: si c'est celle qui nous a attaqué hier, on la verra de loin.

Ils approchent de l'Empire State Building.

MC: L'Empire State Building... C'est le seul bâtiment encore debout dans la zone. Tel la bibite d'un Gentleman langoureusement affalé.
Cel: Il y a un gros morpion sur ta bibite!

En haut de la tour, la gaufre maléfique se débat en frappant les avions de chasse venus l'en déloger.

MC: Bon, cette fois, ça n'a pas l'air d'être dû à la schnouf.
HF: Tu es prête?
MC, en prenant sa mitraillette: Je l'ai toujours été.

*Fondu au chocolat*

Nicolas et Pimprenelle, enfants, dinant avec Nounours et le Marchand de Sablés.

Nico: Nounours, on peut manger avant de retourner dans la cave?
Nounours: Bien sûr, les enfants! J'a d'ailleurs amené ces délicieuses et pas du tout suspectes gaufres avec moi!
Nico et Pimp: Ouaaais!
Le marchand: Hmmm, c'est si bon! Par contre, un bout me reste dans la gorge... Je... K...

La gaufre transperça la glotte du Marchand de Sablés en en sortant.

Pimp: Marchand de Sablés! Nooon!
Nounours: Vite, les enfants! Cachez-vous dans le grenier avant qu'ils ne vous aient aussi!
Pimp: Et toi, Nounours?
Nounours: Ne pose pas de questions. Filez!

Et les enfants partirent en courant et en pleurs, tentant d'cculter les cris d'agonie de Nounours...

HF, en voix off: Nous avons changé de nom, changé de métier, nous avons caché notre peine... Mais toujours, nous avons cultivé notre rancoeur... Nous te vengerons, Nounours... Car nous sommes... des chasseurs de gaufres!
OrJ qui passait par là: Ultra-gaaaaaaaaaaaay!


*Washington, maintenant*

JD, au téléphone: Oui, monsieur le Président, la situation est devenue incontrôlable. On ne peut plus que prier. Au cas où je n'y survivrais pas... Laissez-moi vous dire... La première fois que j'ai croisé votre regard... C'était comme...

Il s'interromp. Une gaufre le dévisage longuement.

JD: Adieu, monsieur le Président. Dieu bénisse l'Amérique.


*A New York*

Le trio est vaguement blessé. Devant eux, la gaufre au chocolat hurle: “Payapayapayaaaa!”

HF: C'est foutu. On a fait ce qu'on a pu, mais à moins d'un miracle...
Cel: Que ne suis-je une fougère, pour échapper à ma mort... (à MC:) Eh, la môme! Tu crois que c'est le moment de lire?

Marion, une feuille à la main, ne répond pas.

HF: Marion, merde!
MC: Regardez! C'est la première page du script!
Cel: Malheureusement, je n'y vois rien qui puisse nous aider...
MC: Mais si! Relisez attentivement! “Ennemis principaux: une gaufre au chocolat possédé par Cthuluh”!
HF: Et alors?
MC: Et alors? Regarde l'accord de l'adjectif! Ce n'est pas la gaufre qui est possédée... mais le chocolat!
HF: Nom de Dieu! Ca change tout!
MC: Laissez-moi faire!

Elle part en direction de la gaufre, qui grignotait un immeuble, et retire sa grenouillère.

MC: Eh! Jolie gaufre! Est-ce que tu me trouves... appétissante?

La gaufre la reluque, et le sang lui monte tellement que le chocolat commence à fondre.

HF: Ca marche!

Après 20 secondes, il ne reste plus qu'une mare de chocolat, et une petite gaufre au milieu. Les héros s'en approchent.

Gaufre: Merci, vous m'avez sauvé la v – aaargh!

Dit-elle en se faisant manger par Ford.

Cel: Eh! Elle était gentille, celle-là?
HF: Ah, merde! Vraiment? Bon, tant pis, je la termine, sinon ce serait gâché.
Gaufrette: Nooon! Mon amour, que t'ont-ils fait? Que t'ont-ils fait!
Cel: Mais, au fait, ça ne règle pas la question du chocolat, si?
HF: Ah ben non, tiens.

Derrière eux, une créature chocolatée tentaculaire: Cthuluh.

Cel: Attention!

Un déluge de chocolat en fusion s'abat sur les trois héros. Marion n'esquive pas à temps et se la prend de plein fouet. Ford court vers elle.

HF: Soeurette, tiens bon, écoute, ce sont les hélicoptères qui arrivent, tiens bon...
Cel: Ah non, c'est juste mon portable. Allo, maman? Oui, tu devineras jamais...
MC: Ne t'inquiète pas... J'ai fait ce que j'avais à faire... Je peux partir tranquille maintenant... Tout repose sur toi...
HF: Soeurette, non...
MC: Adieu... Je... rejoins Nounours... Argh, diantre je suis mourue de décès.

Dit-elle en penchant la tête sur le côté.

Cel: Lâcheuse!
HF: Celeglin! Retiens le monstre, le temps que je m'occupe de lui!
Cel: Je peux toujours le modérer, mas je ne sais pas combien de temps je vais tenir!
HF: Moi, je sais: le temps qu'il faudra!

Cel utilise ses pouvoirs psychiques pour modérer le cthuluhcolat, qui ralentit ses mouvements. Soudain, il retourne à l'état de flaque.

Cel: C'est pas normal, ça.
HF: Bon Dieu, c'est quoi, là-bas?

A l'horizon, c'est un Doowap de cinquante mètres de haut qui s'approche.

Cel: Un double compte! Oh, le bâtard!

Cependant, la crêpe semble trembler, et perd des miettes.

Cel: Qu'est-ce qui lui arrive?
HF: Cette crêpe n'est pas un réceptacle idéal pour Cthuluh! Il arrive à la posséder, mais c'est tout juste! C'est tant mieux pour nous. Finissons-en!

Ford appuie sur un bouton, qui allume la fusée dans son dos. Propulsé jusqu'à la crêpe, il pivote et la kicke si violemment qu'elle se plie en deux, et chute. Puis, elle se vaporise dans un cri d'agonie guttural.
Ford se redresse, et est rejoint par Celeglin.

Cel: Ca va? Tu n'as rien?
HF: Si...
Cel: Qu'as-tu?
HF: J'ai faim. Ce plat de résistance m'a ouvert l'appétit.


*Le lendemain, dans un New York en liesse, en plein banquet de gaufres*

Cel se dirige vers Marion.

Cel: Allez, rejoins-nous, c'est la fête! La victoire! Allez, fais pas cette gueule d'enterrement! Bon, et je me pardonne de t'avoir traité de lâcheuse. J'étais à cran et...
HF: Cel, je crois qu'elle est bien morte.
Cel: Quoi? C'était pas une ruse pourrie pour échapper au monstre?
HF: Hélas. Mais elle est mieux là où elle est. Pour son dernier vol.
Cel: Mais comment a-t-elle fait pour si mal jouer sa véritable mort?
HF: Allons, tu sais aussi bien que moi qu'elle a été assassinée. (Remet ses lunettes de soleil) Cela ne pouvait donc pas être... une mort naturelle.
Un passant: YEEEEAAAAAAAAH
HF, fermant les yeux de Marion: Bonne nuit, ma petite.

Ford et Celeglin s'éloignent.

Cel: Et maintenant, tu comptes chasser quoi?
HF: Je suis fatigué, mon vieux. J'ai trop été à la chasse. Peut-être faudrait-il que quelqu'un prenne ma place?
Cel: Non parce que j'ai vu deux nanas trop choucardes tout à l'heure...
HF: C'est parti.


FIN


Mister K et Triplem sont dans les placards et ne peuvent donc pas voter !

Et je veux vos classements avec des appréciations et/ou commentaires, soyons des professionnels du 7e art nom de dieu !

Ps : Ah oui ! Et rajoute 5 points à tous les membres de OALDNEDOVP et des Samouraïs au Samossa pour la victoire de leurs champions à The Amazing Bataille Navale
Pps : C'est à dire, Vista, Spandaman, Darkange, *[?$^:_!, Leolio_1, Houblon Warrior, Free-CT, Tonychopper, Enitu et Yuushi

_________________

To bring us back our heart's desire... Vengeance... Justice... Fire and blood - Doran Martell


~ Giga Président du Club Ps ~
Back to top
Bifidus
L'actif


Joined: 31 Jan 2013
Posts: 337
Localisation: Dans un champs de maïs.
Team: :lurk:
Pièce(s): 16
Pièce(s) rouge: 2

PostPosted: Wed 20 Mar - 02:34 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

Personne ne compte prendre les devants afin de départager le peuple? Je vois que vous avez intégré qui donne les directives ici.




Bien sur, un film se détache de toutes les autres sorties de ce mercredi. Sea Sex And Zomblblbl !! est une petite pépite cinématographique, tout à tour drôle, épique et tragique. Cependant, ce film crevant l'écran et étant à la une de tout les magazines, dans un souci d'équité je ne vais commenter uniquement les trois autres films en exploitation aujourd'hui. Ainsi, trois productions tentent leurs chances face au rouleau compresseur de Moldav'team Studios, aZQSDEFGTRHYUJ%P¨Mµ£475869 de la team OALDNEDOVP, un film sans titre par fautes de moyens de la part des Samouraïs au Samossa et enfin NICOLAS ET PIMPRENELLE : CHASSEURS DE GAUFRES 3D des studios L'Equipe D.


Premier choix de la rédac':

NICOLAS ET PIMPRENELLE : CHASSEURS DE GAUFRES 3D , L’équipe D


Malgré un scénario confus, qui multiplie les intrigues en tout genres, on se surprend à passer un agréable moment. La volonté d'offrir un spectacle accessible à tous donne du cachet à un film servi par une technique et une esthétique irréprochable. La portée psychologique de l'antagonisme et la réflexion sur la condition humaine font de NICOLAS ET PIMPRENELLE : CHASSEURS DE GAUFRES 3D une oeuvre sympathique. On ne peut cependant que déplorer les erreurs de casting des acteurs principaux, qui, s'ils ne manquent assurément pas de talent ne montrent pas l'alchimie et la complicité nécessaires dans un tel film.


De la rédac' second choix:

aZQSDEFGTRHYUJ%P¨Mµ£475869 , Les OALDNEDOVP


Projet vieux de plusieurs années, sans cesse reportée, aZQSDEFGTRHYUJ%P¨Mµ£475869 est un spectacle divertissant, mais on est en droit de se demander si le résultat est à la hauteur du travail fourni par l'équipe. Le discours historique est aléatoire, le clair obscur de l'univers métaphorique poétique est mal représenté, ce qui reste vraiment, c'est bien l'engagement humanitaire des réalisateurs, leur film étant un témoignage des horreurs commises par Ryan Reynold. Mais que c'est brouillon!!


Choix troisième la rédac' de:

[.....], Les Samouraï au Samassa


Soyons clairs: la production n'a pas eu la tâche facile et a du conjuguer avec les multiples désistements et procès, mais cela n'explique pas les défauts du film. Des acteurs au charisme improbable, des effets spéciaux lourds et beaucoup trop nombreux, un montage hésitant, tout cela n'est rien par rapport à son vrai point négatif: l'absence de titre: même ça, Michael Bay l'a volé. Malgré tout, le film garde une fraîcheur qui lui est propre, une certaine touche de naïveté dans l'effort. Un gentil plaisir coupable.



Au fait, la tracklist de Sea Sex And Zomblblbl !! est disponible en téléchargement illégal sur demande. Une bande originale au niveau d'un telle oeuvre culturelle.
Back to top
"Him!"
Majordome


Joined: 28 Jan 2013
Posts: 374
Localisation: Guerre Mondial, 1978.
Team: Liberté, pas qu'en statue.
Pièce(s): 43
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Wed 20 Mar - 20:58 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

A défaut de voter pour un ou plusieurs scénarios je vais voter pour ma personne, oui moi-même.
Je le mérite amplement, ma personne le mérite. Je suis beau, jeune et j’aime les animaux qui volent dans les bois du soir d’un jour d’été.
Au passage j’en profite pour dire que bon, voilà…J’ai tout de même beaucoup apporté à la communauté, quant à savoir la quelle c’est une autre histoire mais je pense sincèrement que j’ai apporté plus qu’à UNE communauté, comme si j’avais apporté à des communautés, mais sans le côté communautaire.
C’est à la fois contradictoire et..euh, ça a un cachet mystérieux.
Thug life, même après la vie, la mort, l’univers et toutes ces conneries.

A suivre….

_________________
Back to top
Thesaurus-Rex
Pr. Nuts


Joined: 31 Jan 2013
Posts: 351
Localisation: Dans une mineure.
Team: Indépendant / Prometheus Song
Pièce(s): 39
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Thu 21 Mar - 20:53 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote




Hé!
C'est normal que j'entende plus rien?
Vous êtes bien silencieux pour des votants.

...

Eh oh!
Y'a quelqu'un?

...

J'ai faim.

...

Je veux ma Vache qui Rit.

...

Ma maman va s'inquiéter.

...

Mister K a mangé sa truite.
Je crois qu'il a vomi.

...

Au secours? Quelqu'un?
_________________
[center]

[/right]
Back to top
Youstonn
Semi-Croustillant


Joined: 31 Jan 2013
Posts: 158
Pièce(s): 20
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Thu 21 Mar - 21:03 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

1) Equipe A : Les Moldaves endimanchés

C'était cool

2) Equipe B : Les OALDNEDOVP (On a Leolio dans notre équipe donc on va perdre)

C'était un peu moins cool

3) Equipe C : Les Samouraïs au Samossa

C'était moins cool
_________________
Back to top
Houblon Warrior Orange
Les déménageurs de l'extrême


Joined: 03 Feb 2013
Posts: 533
Localisation: [Insérer Bon Mot]
Team: Pré-Scriptum
Pièce(s): 31
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Thu 21 Mar - 23:23 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote

Bon j'attendais qu'il y est plus de classement mais allons y pour le miens:

1) L'equipe D
Malgrès un casting assez dérangeant pour les rôles donnés (Harrisson Ford? Serieusement?), le melange entre film parodique et film d'action se melange plutôt bien. La technique est maitrisé et même si parfois les acteurs semblent avoir été lachés en chute libre comme le montre l'approximation de leurs jeux surement du à des descriptions peu précise, l'ensemble reste agréable à voir et à même un petit air de production odieuxconnardienne par moment. Surement la comédie française de l'année en attendant le prochain Oss 117.

2) Les moldaves endimanchés

Un film d'épouvante rare car qui privilégie pour une fois l'intrigue. La référence geek est completement assumé avec la guest-star Sacha et ses celebres pokémons. Un film donc plutôt agréable mais qui a tendance à s'empetrer dans le fouillis d'information sur l'atmosphere. Cela est dommage car l'ensemble est très bien fait, mais au final le cocon trop serieux de l'ensemble du film déjoue face à la fraicheur du film de l'équipe D'

3) Les OALDNEDOVP

Un court metrage qui se pait le luxe d'avoir Ryan Reynolds dedans. Le tout s'enchaine bien avec de vrais trouvailles de réalisation et une belle morale de fin mais cela ne pese pas très lourd face aux deux films cités précedement. Mais cela présage que du bon pour le futur de ces realisateurs dont on attendra le prochain film avec Nicolas Cage avec enthousiasme.
_________________
Back to top
Drakange



Joined: 15 Feb 2013
Posts: 26
Localisation: Black Hole
Team: Psychopathes-Unis
Pièce(s): 5
Pièce(s) rouge: 0

PostPosted: Fri 22 Mar - 18:58 (2013)    Post subject: Événement 2 : The Deadpool Games [TERMINE] Reply with quote



Alors vu que l'on m'a grassement payé pour faire ce classement, je vois pas pourquoi je me ferrais chier à foutre des p'tains de commentaires, quoi !
Allez, allons-y et ça va envoyer du pingouin survitaminé aux hormones de croissance !


La première place pour
Les moldaves endimanchés
Parce que leur histoire est épique !

La deuxième place pour

L'Equipe D
Parce que c'est trolilol !

La troisième place pour

Les Samouraïs au Samossa
Malgré tout, c'était cool



Sur ceux, Mesdames, Messieurs bonsoir !
Et votez nom d'un bougniou !


_________________
Back to top
Display posts from previous:    Previous topic : Next topic  
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    GBF Forum Index -> L'Arène -> La Fosse All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 38, 9, 1022, 23, 24  >
Page 9 of 24

 
Jump to:  

Index | Create forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation